1. // Les restes de monde – Europe

Zénith au top, Shakhtar dans le dur

L'actu mensuelle des championnats russe, ukrainien, turc et grec, avec en bonus l'épilogue de la saison en Scandinavie. L'occasion de prendre des nouvelles de Valbuena, Belhanda, coach Vahid, Éric Abidal et toute la bande d'expatriés à l'Est et au Sud de l'Europe.

0 0
  • Russie – Premier League

    Auteur de débuts très convaincants dans le championnat russe, Mathieu Valbuena a manqué à son équipe du Dynamo Moscou les dernières journées, occupé qu'il était à se faire opérer de l'appendicite. Il est néanmoins revenu en compétition lors de la victoire in extremis de son équipe face au PSV Eindhoven (1-0), jeudi dernier en Ligue Europa. Pour ce qui est du championnat, le Dynamo s'accroche tant bien que mal à la troisième place du classement provisoire, à 6 points tout de même du leader, le Zénith. La formation de Saint-Pétersbourg, qui a déçu l'autre jour en Ligue des champions face à Monaco, règne en revanche en maître en Russie, avec le Vénézuélien José Rondón meilleur buteur (7 buts). Intercalé au deuxième rang, le CSKA monte en puissance après une entame poussive et vient d'enchaîner 4 victoires de suite. Parmi les prétendants au titre du début de saison, le Spartak Moscou parvient encore à rester à distance raisonnable des premières places. Ce n'est pas le cas en revanche du Rubin Kazan et du Lokomotiv Moscou, décrochés dans le ventre mou. Au programme de la 10e journée après la trêve internationale, une seule affiche : CSKA contre le Kuban Krasnodar, l'équipe qui monte en puissance en Russie ces derniers mois (actuellement en 4e position avec le même nombre de points que le Dynamo). Il reste huit journées à disputer avant la trêve hivernale, qui dure trois mois en Russie.

  • Ukraine – Premier League

    L'Est de l'Ukraine reste toujours en proie à de violents affrontements, ce qui a contraint la Fédération de football à déménager provisoirement plusieurs clubs de l'élite. Un cas de figure qui concerne notamment le puissant Shakhtar Donetsk. Quintuple champion en titre, il évolue actuellement à Lviv, 1 000 km à l'ouest de la ville, loin des zones de combat. Une situation qui ne semblait pas perturber outre mesure l'équipe, qui continuait à enchaîner les victoires. Mais lors des deux dernières journées, elle a essuyé deux défaites et rétrograde à la troisième place provisoire au classement avec 18 points pris en 8 journées. Sa dernière défaite a été subie face au grand rival, le Dynamo Kiev, qui l'a emporté 1-0. Avec Belhanda, Lens et Miguel Veloso dans ses rangs, la formation de la capitale s'est imposée à l'issue d'un match tendu, marqué par les 11 cartons jaunes distribués par l'arbitre et le rouge pris par Shevchuk, le joueur du Shakhtar, à l'heure de jeu. L'avenir le dira, mais ce match pourrait avoir valeur de symbole et signifier la fin de l'hégémonie du Shakhtar en Ukraine. Une chose est sûre en tout cas, le Dynamo en profite pour passer devant son adversaire du jour (2e place, 20 points). Mais c'est Dnipropetrovsk qui garde solidement la tête du classement avec 22 points et seulement 2 unités lâchées depuis le début de la saison. Les prochains gros rendez-vous à signaler sont les matchs suivants : Dniepr contre le Dynamo le 1er novembre et Shakhtar contre Dniepr le week-end suivant. Bel enchaînement.

    Youtube

  • Turquie – Süper Lig

    Invaincu et auteur jusqu'à présent de 3 victoires et 2 nuls lors des 5 premières journées, le Beşiktaş occupe seul la tête du classement provisoire de la Süper Lig. Avec 11 points, la formation emmenée par Slaven Bilić devance d'une unité quatre poursuivants possédant 10 points, dont le Galatasaray et le Fenerbahçe. Ces deux équipes se sont déjà inclinées une fois depuis le début de la saison, mais restent au contact. Elles s'affronteront le 18 octobre pour ce qui va constituer le premier choc de la saison, et le premier derby stambouliote. Un moment forcément toujours très attendu… En revanche, c'est l'inquiétude dans les rangs de Trabzonspor, toujours à la recherche de sa première victoire de la saison et qui occupe actuellement la 16e place (sur 18). L'entraîneur Vahid Halilhodžić ne parvient pas à obtenir les résultats espérés avec un effectif pas mal du tout sur le papier : Cardozo, Bosingwa, Constant, Medjani, Yatabaré, Waris… Les deux prochains matchs, disputés à domicile contre des adversaires prenables, devraient permettre de remonter un peu au classement.

  • Grèce – Super League

    Le PAOK, qui reste sur 4 victoires en championnat, est leader du classement actuel de la Super League grecque, même si sa dernière sortie en Ligue Europa a montré ses limites (défaite sur la pelouse de Guingamp). La formation de Salonique revendique néanmoins le titre national cette saison, un titre que squatte depuis désormais pas mal de temps l'Olympiakos d'Éric Abidal (descendu à la troisième place du classement après sa défaite récente face au promu PAE Kerkyra, où évolue le Français Mathieu Gomes. Cinquième, le Panathinaikos reste dans le coup également. À noter que la journée de championnat qui devait se dérouler le week-end dernier a été reportée, comme toutes les compétitions sportives du pays. Une décision prise en haut lieu pour marquer le coup, après la mort d'un supporter en marge d'un match de troisième division de football. La violence dans les enceintes sportives - et autour - restent un fléau en Grèce, un pays qui a d'autres problèmes prioritaires à régler. Le choc entre le PAOK et l'Olympiakos, qui devait avoir lieu le week-end dernier, va donc devoir être reprogrammé.

  • Mais aussi…

    En Scandinavie, si la saison de football n'est pas encore totalement terminée, on connaît déjà les deux principaux vainqueurs. Il s'agit de Molde en Norvège (qui compte 13 points d'avance à 4 journées de la fin) et de Malmö en Suède (+12 à 3 journées du terme). Deuxième titre consécutif donc pour Malmö, qui se distingue aussi actuellement en Ligue des champions. L'équipe qui évolue en bleu ciel est allée chercher son sacre sur la pelouse de l'AIK, son rival, dans une très grosse ambiance.

    Youtube


    Par Régis Delanoë
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Aucun commentaire sur cet article.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    0 0