Zenga prêt à remplacer Benitez

0 0
Le destin de Rafael Benitez est lié au Mondial des Clubs. Et encore...



Quatre défaites en championnat, six toutes compétitions confondues : ça n'était pas arrivé depuis plus de neuf ans. Et la défaite de vendredi soir face à la Lazio (3-1) n'a fait qu'aggraver les choses. Si le coach espagnol est encore sur le banc de l'Inter, c'est uniquement grâce à l'imminence du Mondial des Clubs, compétition qui vient couronner l'année du triplé. L'Inter partira donc en fin de semaine pour Abu Dhabi, où elle disputera la prestigieuse compétition. Benitez a une chance de sauver sa tête en remportant le trophée. Dans le cas contraire, le vol retour prendra la direction d'une campagne espagnole, où l'entraîneur pourra s'exiler quelques mois.



Son remplaçant est déjà tout trouvé. Moratti voudrait une ancienne légende du club. Un nom : celui de Walter Zenga, gardien nerazzurro des années 80 et 90. « Un Walter Zenga, il n'y a qu'un seul Walter Zenga » . Ce chant des tifosi pourrait retentir à nouveau dès le 6 janvier prochain, lorsque l'Inter recevra la Napoli pour le match de l'épiphanie. Rafa, lui, pourrait fêter le jour des Rois avec un chèque de licenciement de 4 millions d'euros. Sympa aussi.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
"Milan gagnera le scudetto"
0 0