1. //
  2. //
  3. // Atalanta-Roma

Zauri : « Rien n’arrive par hasard avec l’Atalanta »

Quatrième après douze journées, l’Atalanta n’avait pas aussi bien commencé un championnat de Serie A depuis seize ans, lorsque Luciano Zauri et sa bande trustèrent longtemps les places européennes avant de conclure à une belle septième place. L'ex latéral gauche de la Sampdoria, la Fiorentina et la Lazio retrace cette belle épopée.

Modififié
Quand tu vois cette Atalanta, tu repenses à la tienne ?
Les comparaisons ont toujours leurs limites. Disons que la base de ces performances est toujours la même, la culture du travail, une organisation parfaite et un grand coach.

En tant qu’adjoint d’Oddo à Pescara, tu as eu l’occasion de la voir à l’œuvre, qu’en as-tu pensé ?
J’ai vu une équipe très bien organisée, ça oui, mais bon les deux formations n’avaient pas offert une grande prestation, c’est un match qui s’est joué sur un coup de pied arrêté en leur faveur. Disons que ça n’a pas été la rencontre où on a vu leur meilleur football.

Il y a une grosse différence entre ces deux Atalanta, la vôtre venait tout juste de remonter en Serie A.
L’équipe type avait d’ailleurs très peu changé d’une saison à l’autre. L’enthousiasme de la promotion, la grosse envie de se mesurer avec des formations de Serie A, le sentiment de découverte, car beaucoup d’entre nous débutaient à ce niveau. Ce sont des facteurs qui vous donnent des ailes et ça s’est transformé en une très belle chevauchée. À un moment, on parlait de qualif européenne, mais les vraies valeurs ont fini par émerger.

Le coach Giovanni Vavassori était aussi un débutant à ce niveau.
Il venait du centre de formation comme nous et il nous connaissait donc tous très bien. C’était un véritable personnage qui roulait en Fiat Panda 4x4, un chasseur invétéré qui emmenait son petit chien partout avec sa gamelle. Il se transformait dès qu’il entrait sur un terrain, un grand coach et un grand pro.

Comment évoluait cette Atalanta ?
On courait beaucoup et on jouait dans un 4-4-2 un peu particulier puisque Cristiano Doni jouait devant moi, mais Vavassori lui donnait beaucoup de liberté. Il partait ailier gauche, mais rentrait dans l’axe et allait pratiquement où il voulait. Un joueur déterminant pour cette équipe.

« La Casa del Giovane, j’y suis arrivé à douze ans, je venais des Abruzzes, je pleurais tous les soirs. C’était un genre de pensionnat dirigé par un prêtre, Don Minelli, et qui accueillait également des travailleurs normaux avec qui on mangeait tous ensemble à la cantine. »

Et quelle génération ! Avec huit joueurs formés au club ayant disputé au moins quinze matchs.
Rien n’arrive par hasard, ceux qui connaissent l’Atalanta savent comment elle fonctionne niveau formation. Notre génération, celle d’aujourd’hui, mais même avant avec Morfeo, Locatelli, Tacchinardi... Nous, on avait les jumeaux Cristian et Damiano Zenoni, des gars silencieux et des coureurs infatigables. Le gardien Ivan Pelizzoli devenu titulaire grâce aux blessures de Pinato et Fontana, et de suite fiable. Massimo Donati, le plus jeune d’entre nous, seulement vingt ans. Mais aussi Fausto Rossini qui était mon compagnon de chambrée, un joueur malchanceux, mais un des plus grands joueurs de tête que j’ai vu dans ma carrière.

Beaucoup d’entre vous habitaient d’ailleurs à la « Casa del Giovane » .
J’y suis arrivé à douze ans, je venais des Abruzzes, je pleurais tous les soirs. Ce n’était vraiment pas simple. C’était un genre de pensionnat dirigé par un prêtre, Don Minelli, et qui accueillait également des travailleurs normaux avec qui on mangeait tous ensemble à la cantine.

Il y avait aussi quelques vieux renards dans cette Atalanta, notamment Ganz et Carrera.
Carrera était le point de repère pour les jeunes, il venait de la Juve et ça se voyait dans sa façon de s’entraîner. Nous, on s’enflammait évidemment, mais lui savait comment nous ramener sur terre.

Tout le monde s’était mis à supporter votre club ?
Un peu, oui. Quand des petites ou moyennes équipes font la course en tête comme ça, les passionnés de foot sont contents, on était un peu le conte de fées à la Leicester. Plutôt que de voir encore gagner la Juve, le Milan et l’Inter. Et puis on était une bande de jeunes, et les jeunes sont toujours bien vus.

Vous étiez encore quatrièmes à neuf journées de la fin.
Disons qu’on savait qu’une qualification en Ligue des champions était compliquée, mais on croyait à la Coupe de l’UEFA. On avait rencontré tout le monde, on avait vu le niveau de chacun de nos adversaires et on pensait pouvoir passer ce cap. Bon, finalement, on finit septièmes, mais je peux vous assurer que personne n’était déçu.

« Concernant la Nazionale, je n’étais pas loin de participer au Mondial 2002 lorsque Pessotto s’est fait les croisés au printemps. Mais c’était une autre Italie, à mon poste il y avait par exemple Maldini, des monstres sacrés quoi. »

Pourquoi ces quatre nuls et cinq défaites lors de la dernière ligne droite ?
Je crois que quand on a vu qu’on ne pouvait plus rien y faire, on a lâché mentalement. En plus, on avait vraiment tout donné physiquement.

Et pourquoi avoir renoncé à la Coupe Intertoto au profit de Brescia ? C’eût été une belle récompense...
Je l’ai disputée quelques années plus tard avec la Lazio, on s’est incliné en finale contre l’OM. Une grosse dépense d’énergie pour rien. Il fallait l’équipe pour la jouer, je pense que c’était une sage décision de ne pas y avoir participé.

Quel match retiens-tu en particulier de cette épopée ?
Il y a eu ce déplacement à San Siro contre le Milan en tant que leader du classement, le parcage visiteurs plein à craquer, on mène 3-1 et on se fait égaliser. Le match remporté contre la Juve, on perdait 1-0 et on gagne 2-1, en plus en soirée, l’atmosphère était particulière. Personnellement, je me souviens de mon premier but en Serie A contre la Reggina.

Vidéo

Malheureusement, cette génération a eu du mal à percer ensuite, en club comme en sélection, comment l’expliques-tu ?
Cela dépend des choix de carrière, je pense à un Donati parti très tôt au Milan. Moi, je suis allé à la Lazio, la première année, c’était encore la grande Lazio. Ensuite, le niveau a baissé et ça m’a avantagé, on a misé sur moi et j’ai réussi à me maintenir un certain niveau. Concernant la Nazionale, je n’étais pas loin de participer au Mondial 2002 lorsque Pessotto s’est fait les croisés au printemps. Mais c’était une autre Italie, à mon poste il y avait par exemple Maldini, des monstres sacrés quoi.

Est-ce que l’Atalanta passera vraiment ce palier qui lui permettrait de lutter pour l’Europe chaque saison, ou est-elle destinée à jouer le maintien ?
Elle a des infrastructures et des supporters qui le méritent, il faut voir le projet, un pas à la fois, et surtout comment ça se passera en fin de saison si elle vendra ses meilleurs éléments comme c’est souvent le cas. Dans l’immédiat, elle peut faire un grand championnat, mais à long terme, la politique, qui est d’ailleurs plutôt juste, restera identique même si j’espère vraiment qu’elle puisse passer ce cap. J'en serais très heureux, je garde une attache particulière avec cette équipe.

Propos recueillis par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Aucun commentaire sur cet article.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! il y a 2 heures Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11 Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30
mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4