Zarate provoque Totti

0 12
Ces deux-là ne se sont jamais aimés.

Entre Mauro Zarate et Francesco Totti, c'est une querelle d'égos et de territoire, qui dure depuis que l'Argentin a débarqué en Italie, lors de l'été 2008. Zarate devient le numéro 10 de la Lazio Rome : autant dire, l'ennemi numéro 1 pour Totti, l'autre 10 de la ville.

Lors du premier derby entre les deux hommes, remporté par la Roma, Totti attaque en assurant que « Zarate est un bon joueur, mais pas un phénomène » . L'Argentin lui répond au match retour, avec une frappe de 30 mètres en pleine lucarne.

Aujourd'hui, Zarate a quitté la Lazio pour l'Inter Milan. Mais la rivalité avec Francesco demeure intacte. La preuve, à quelques heures de la confrontation entre nerazzurri et giallorossi, il décide d'en remettre une couche dans une interview au Corriere dello Sport. Histoire d'enflammer un peu plus la rencontre. « A l'époque, Totti avait dit que je n'étais pas un phénomène. Mais il me semble que les phénomènes sont ceux qui gagnent le Ballon d'Or, non ? » demande ironiquement le joueur, faisant référence au fait que Totti n'a jamais obtenu la distinction suprême.

Totti a l'occasion de répondre sur la pelouse, dès ce soir. C'est beau, l'amour fraternel.

EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Alors Maldini, Baresi, Seaman, Buffon, etc... n'étaient pas des phénomènes?
Non.

Ronaldinho, Zidane, Ronaldo, Messi, Beckenbauer, Rivaldo, Van Basten, Weah, Platini. Eux ce sont des phénomènes.

Mais bon, je pinaille, on va pas se mentir, celui qui arrive dans les 5 premiers du ballon d'or, voire dans les 10, c'est un très grand joueur.

Henry ne l'a jamais gagné et prtant c'est un phénomène, pareil pour Cantona et Maradona.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 12