Zamparini vire déjà Pioli

0 3
Superbe Maurizio Zamparini. Le championnat n'a pas encore débuté, et le président palermitain a déjà décidé de virer son nouvel entraîneur, Stefano Pioli.

Zamparini aurait visiblement mal digéré l'élimination au tour préliminaire de l'Europa League, et les défaites en matches amicaux. Ce matin, aux micros de Radio Mana Mana Sport, il a expliqué les raisons de ce choix. « J'avais pris Pioli parce que Walter Sabatini m'avait dit qu'il ne pouvait pas le faire signer à la Roma, car à Rome, il faut un grand nom. J'ai donc pensé qu'il allait être parfait pour Palerme, mais je me suis rendu compte que l'équipe ne tenait pas debout. J'ai donc dû intervenir et je l'ai limogé. J'ai manqué de confiance envers lui. J'avais surtout peur d'être relégué » a-t-il affirmé.

Comble du comble, le président sicilien, surnommé « le mange-entraîneur » ( « mangia allenatore » en italien), a nommé l'entraîneur de la Primavera à la tête de l'équipe. Son nom ? Mangia.

EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Quelqu'un sait combien il en éjecter des entraineurs ? En plus je crois que c'est souvent au début de saison. Même si en Italie elle a même pas démarrer.
Je dirais 9 entraîneurs virés en 9 ans de présidence Zamparini, si on compte plusieurs fois les entraîneurs virés puis rappelés puis virés à nouveau comme Francesco Guidolin et Delio Rossi.
Je n'ai pas souvenir d'un entraîneur partant de lui-même ces dernières années.

Normal pour un dirigeant qui annonce il y a deux semaines qu'il démissionne et revient sur sa décision moins d'une semaine plus tard.
Un grand malade.
Depuis son arrivée à la tête du club, il y a eu 12 changements d'entraîneurs à la tête de l'équipe. En 9 ans. Normal.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Guy Demel à West Ham
0 3