Zamparini taille son coach

Modififié
0 0
Maurizio Zamparini pensait réussir l'exploit du week-end. Son équipe de Palerme malmenait le champion interiste en ses terres (2-0 à la mi-temps, un poteau qui aurait fait trois) et avait toutes les cartes en main pour s'imposer.



Mais à cause d'un manque de chance mêlé à un brin d'inexpérience, les Siciliens se sont inclinés 3-2. Autant dire que le patron n'a pas vraiment apprécié, et divise les fautes. « Quelques fois, Delio Rossi rate la lecture des matches. La sortie de Miccoli a été juste, mais à la place de Kasami, j'aurais mis sur la pelouse Andelkovic pour renforcer la défense, vu que l'Inter avait inséré Pazzini et jouait avec trois attaquants » a-t-il analysé ce matin dans la Repubblica.



Aorès avoir tiré sur son entraîneur, Zamparini s'en prend également à l'arbitre, coupable selon lui d'avoir offert le pénalty de la victoire à l'Inter. «  Le pénalty donné à l'Inter n'y était pas. Jamais l'arbitre n'aurait donné pénalty si la faute avait été commise par un défenseur interiste. C'est l'erreur habituelle qui conditionne le match » a-t-il ajouté, toujours rancunnier.



Il faudra vite passer à autre chose. Dès mercredi, Palerme recevra la Juventus pour la 23ème journée du championnat. Zamparini a annoncé la couleur : « Pas question de repartir bredouille » . Mais avec Palerme, rien n'est prévisible.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0