Zamparini, les arbitres, les testicules

Modififié
1 2
Maurizio Zamparini est un festival à lui-seul.

Le plus célèbre mangeur d’entraîneurs en Italie a décidé de laisser une dernière chance à Bortolo Mutti, son coach, qui vient d’enchaîner une troisième défaite consécutive avec Palerme. Selon Zamparini, Mutti n’est pas forcément fautif de cette situation. Les vrais fautifs, ce sont les arbitres.

Battus par Sienne 4-1 il y a deux semaines, Palerme ne s’est en effet jamais vraiment remis de cette défaite, au cours de laquelle des décisions arbitrales avaient largement influencés la partie. « L’arbitrage de Sienne nous a détruit, et nous ne nous sommes pas relevés. Entre les exclus et les blessés importants comme Migliaccio, Silvestre et Balzaretti, nous connaissons une véritable baisse de forme » a-t-il affirmé à Radio Anch’io lo Sport.

A la fin de l’interview, Zamparini a également commenté l’excellent travail fourni par Stefano Pioli à Bologne, un entraîneur que le patron sicilien avait viré cet été, avant même le début du championnat. « Je m’en mange le second testicule. Le premier, je l’ai déjà mangé » a-t-il déclaré.

N’importe quoi. EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dendecuba Niveau : CFA
"Les fous passent, La folie reste."
Bon, OK, Zamparini n'a plus de testicules.

Du coup, sans les poussées de testostérone, peut-être que son cerveau va fonctionner normalement 100 % du temps.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Redknapp kiffe Hazard
1 2