Zamparini, l’homme à qui personne ne dit non

Cette saison, Maurizio Zamparini, le président de Palerme, a battu un record : il a déjà viré quatre entraîneurs, dont deux fois le pauvre Gasperini. Mais la vraie question qui se pose, c’est : pourquoi les entraîneurs ne l’envoient pas chier une bonne fois pour toutes ?

Modififié
Giuseppe Sannino : trois matches. Gianpiero Gasperini : 21 matches. Alberto Malesani : trois matches. Giampiero Gasperini : deux matches. Giuseppe Sannino : Dieu seul (Zamparini seul) le sait. Oui, cette saison, le président de Palerme est définitivement parti sur une autre planète. Un licenciement, on s’y était habitué. Deux, rien de très surprenant non plus. Mais quatre, là, on tombe carrément dans la science-fiction. Le patron sicilien est en train de voir son club sombrer et s’enfoncer lentement mais sûrement vers la Serie B. Comme il ne sait plus quoi faire pour éviter l’inéluctable, il fait ce qui lui semble le mieux : virer les coaches (et les directeurs sportifs) et les faire passer pour les principaux responsables. Sauf que les supporters ne sont plus dupes. Ils ont bien compris que le problème venait "d’au-dessus". Zamparini, pour faire dans la métaphore zlatanesque, est « au volant d’une Ferrari qu’il conduit comme une Fiat » . Ou plutôt, pour être plus juste, à bord d’une Fiat qu’il conduit comme un tracteur agricole. Mais le vrai problème, dans tout ça, ce n’est pas tant Zamparini. On a bien compris que le bonhomme était fou. La question, c’est : comment des entraîneurs bien souvent chevronnés et réputés acceptent-ils de revenir après avoir été virés ? Pourquoi personne n’ose tout simplement envoyer chier le Zamp ? Un bon vieux « ma vaff…  » , et tout serait réglé.

Manque de dignité

Depuis qu’il est entré dans le circuit du football transalpin, en 1987, avec le rachat du club de Venise, Zamparini est devenu un habitué du : "Je te vire, puis je te rappelle". La chose est arrivée avec Alberto Zaccheroni (viré en 1991, rappelé en 1992), Luciano Spalletti (viré en 1999, rappelé en 2000), Francesco Guidolin (viré en 2005, rappelé en 2006, en 2007 et en 2008), Stefano Colantuono (viré en 2007, rappelé en 2008), Delio Rossi (viré en 2011, rappelé la même année), Giuseppe Sannino (viré en 2012, rappelé en 2013) et Gianpiero Gasperini (viré deux fois en 2013). Des grands entraîneurs qui sont, pour la plupart, aujourd’hui assis sur des bancs de Serie A, et qui ne sont pas nés de la dernière pluie. On peut donc se demander où ces techniciens réputés ont mis leur dignité lorsque Zamparini a pris son téléphone et, quelques mois après les avoir dégagés avec un coup de pied au cul, leur a demandé de revenir. Car en réalité, le fond du problème est bien là. Comment ne pas souligner le manque de dignité de ces entraîneurs qui se font littéralement humilier en public.

En prenant une métaphore amoureuse, on pourrait presque rapporter ça à un homme qui trompe sa femme en public (ou l’inverse), puis qui lui demande de revenir quelques mois plus tard. Si dans cette situation-là, c’est bien souvent l’amour aveugle qui parle, dans le cas de Zamparini et de ses entraîneurs, c’est plutôt le gros salaire qui prime. « Beaucoup d’entraîneurs savent qu’accepter l’offre de Zamparini représente un gros risque, mais ils sont attirés par le contrat, souvent de deux ans, nous explique Franco Cammarasana, journaliste à la Gazzetta dello Sport en Sicile. Si cela se passe mal, ils ont un salaire assuré pendant deux ans, et peuvent donc attendre tranquillement une autre opportunité. Par contre, s’ils sont rappelés par Zamparini, ils sont obligés de revenir entraîner le club rosanero » .

Giuseppe Sannino, par exemple, a reçu en début de saison un contrat de deux ans, de 900 000 euros net par saison. Lundi, quand le président sicilien l’a rappelé pour lui proposer à nouveau le banc de Palerme, il n’a donc pas hésité. Rester digne avec zéro euro (on ne compte pas les indemnités de licenciement, hein), ou s’asseoir sur cette dignité pour 900 000 euros. Sannino a fait son choix. Le même que tous les autres avant lui, hormis Marco Giampaolo. « Lorsqu’il a été rappelé par Zamparini, Giampaolo a refusé, en affirmant : "Même en étant conscient des conséquences économiques qui en découleront, je renonce à revenir vers celui qui m’a chassé. L’orgueil et la dignité n’ont pas de prix » . Au XIVe siècle, le philosophe florentin Francesco Guicciardini avait écrit : « Il vaut mieux désirer l’honneur et la réputation que la richesse » . Qu’écrirait-il aujourd’hui ?

Le meilleur président du monde

Maurizio Zamparini sait également jouer sur le fait que Palerme demeure un très bon endroit pour se faire connaître, notamment pour les entraîneurs en quête de gloire. Réussir à faire de bonnes choses à Palerme peut représenter un tremplin vers d’autres clubs. Voilà peut-être pourquoi le président est devenu spécialiste dans le maniement de phrases-choc : pour garder ses anciens entraîneurs dans la poche. L’an dernier, il avait viré Stefano Pioli avant même que le championnat ne débute. Quelques mois plus tard, le coach s’épanouissait (et s’épanouit toujours) avec Bologne. Zamparini y n’y était alors pas allé par quatre chemins : « Pioli ? Je m’en mange le deuxième testicule de l’avoir laissé partir. Le premier, je l’ai déjà mangé » . Classe. Idem pour Luigi Del Neri. « Le virer a été une énorme erreur de ma part  » avait assuré Zamparini, affirmation à laquelle le moustachu avait rétorqué que Zamparini était « un président particulier, qui pense qu’il faut tout changer quand on ne gagne pas un match » .

Toutefois, malgré ces rancœurs, il existe envers Zamparini une sorte de respect de la part de tous pour ce qu’il a accompli à Palerme. « Il ne faut pas oublier que Zamparini a injecté beaucoup d’argent dans le club et que Palerme aurait probablement fait faillite sans lui, explique Franco Cammarasana. Du coup, c’est un peu sa caution. Même s’il est imprévisible, il a toujours tenu ses engagements et a toujours payé pour ses erreurs » . C’est aussi pour cela que Sannino, pour son retour à Palerme, a défendu celui qui l’avait viré six mois auparavant. « Le président se sent responsable en première personne de tout ce qui arrive à l’équipe. Mais je crois que nous devons tous le remercier, et moi le premier, pour cette grande chance qu’il m’a donné » a-t-il affirmé. Et tant pis s’il n’en pense pas un mot. Par les temps qui courent, avec de nombreux entraîneurs italiens qui se cherchent désespérément un club (Cosmi, Arrigoni, De Canio, Reja, Zeman, Del Neri…), tout est bon à prendre pour ne pas rester sur le carreau. Et puis, après tout, comme l’avait dit Francesco Guidolin lors de son quatrième (!) retour à Palerme : « Zamparini est le meilleur président du monde… du mardi au dimanche matin  » .

Par Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


"Italie - Calcio - Palerma - Zamparini"

J'me suis arrêté à "Palerma", parce que je ne connais pas ce club.
Palermo à la rigueur...
DeanWinchester Niveau : CFA2
Une bonne série B a la fin de la saison ça va lui faire du bien, j'ai rien contre le Palermo mais bon zamparini merde.
*somagic* Niveau : CFA
Il peut être imbuvable dans sa façon de s'ingérer dans le sportif, mais l'article dans le sofoot du mois me l'a rendu attachant.
Pas un si mauvais bonhomme que ça.
L7argouss Niveau : DHR
C'est normal qu'ils reviennent, il leur fait des offres qu'ils peuvent pas refuser!

Sympa, "je m'en mange le deuxième Testicolo"
Message posté par FCMenthe
"Italie - Calcio - Palerma - Zamparini"

J'me suis arrêté à "Palerma", parce que je ne connais pas ce club.
Palermo à la rigueur...


Si on m'avait dit un jour que je rencontrerai un homme qui lit les surtitres...
Note : 1
Zamparini a un réel problème, il a pas compris que sa politique de changement d'entraineurs ne marche pas, si Palermo se retrouve malheureusement dernier de Serie A c'est entièrement de sa faute...
Message posté par maxxx


Si on m'avait dit un jour que je rencontrerai un homme qui lit les surtitres...


Ouais je sais maxxx, j'ai du temps à perdre...
Classe la référence à Guichardin. Mais il est du 16ème.
Zamparini > Abrahamovic²
ConnardLeBarbant Niveau : Ligue 1
Note : 1
Anthony Hopkins en Hannibal Lecter le consommateur d'entraîneurs.
Au contraire, son interview dans le SoFoot de ce mois-ci le dépeint comme un vrai enculé*, mais qu'est-ce que c'est jouissif de l'entendre parler! Un peu comme l'entraineur du Steua Bucarest dans le So Foot d'avant. Des salauds assez terrifiants, mais de vrais personnages de film quoi.
@Sly:
Gigi Becali, président du Steaua; énorme l'interview. Et au final le mec a bien sorti l'Ajax comme il le disait et a gagné 1-0 l'aller contre Chelsea!!
C'est des personnages ces mecs.

Après pour Palerme il faut aussi dire que l'équipe n'est pas au niveau de certaines années précédentes.
mardi 22 août Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
Hier à 14:33 Berbatov s'aventure en Inde 13 Hier à 14:26 Un stadier sur le terrain en plein match de Coupe de Turquie 4 Hier à 11:42 Benzema encore écarté de l'équipe de France ? 130
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 08:19 Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca 6 mardi 22 août Callejón calme les Niçois 3
mardi 22 août Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 109 mardi 22 août Le rap des ultras de Genk 8 mardi 22 août Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4 mardi 22 août Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 18 mardi 22 août Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 10 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 43 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT)