Zamparini fait marche arrière ?

Modififié
0 0
Il y a quinze jours, Maurizio Zamparini, le patron de Palerme, avait décidé de tout lâcher. Un ras-le-bol général. Erreurs d'arbitrage, faveurs faites aux Milanais, ombre d'un nouveau Calciopoli : c'en était trop pour le Président rose et noir.



Pourtant, après deux semaines de réflexion, pendant lesquelles ses sorties médiatiques ont été plus que modérées, Zamparini est revenu sur ses propos.


« Le football, c'est toute ma vie et je pense que je n'abandonnerai jamais Palerme. Je conserverai une grande partie des actions du club et je resterai toujours dans le Conseil d'administration. Je céderai Palerme le jour où je recevrai les garanties que mon successeur est ambitieux. Des ambitions de Scudetto même... » a-t-il déclaré à l'hebdomadaire italien Oggi.



Plus mystique, le Président sicilien a évoqué en fin d'interview un ami à lui qui serait prêt à reprendre le club. Un ami qui sort de nulle part et qui aurait plein de pétrole.

« J'ai un ami à moi, un prince arabe, qui est très intrigué par Palerme. Si ce prince arrive, Pastore restera chez nous. Car il construira une grande équipe autour de lui, comme c'est arrivé à Chelsea ou Manchester City » .


Bizarre : en règle générale, les amis imaginaires, ça ne dépasse pas la jeune enfance...



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Les Londoniens prolifiques
0 0