Zamparini et la « vengeance » de l'arbitre

Modififié
0 1
Maurizio Zamparini n'est pas que le plus grand consommateur de coachs de l'histoire (47 depuis 1987, ndlr), c'est aussi un grand parano.

Le propriétaire de l'US Palerme a clamé après la défaite 1-0 hier de son équipe face à Carpi l'injustice dont il avait été victime, après que deux de ses joueurs ont reçu un carton rouge en l'espace de deux minutes : « L'arbitre a absolument tout fait. Le truc incroyable, c'est qu'il vit à Sevegliano, là d'où je viens. Je pense que son arbitrage a peut-être été une tentative pour prouver qu'il ne favorisait pas notre club » . Pari gagné apparemment.

Mais ce n'est pas tout, puisque Maurizio, un brin paranoïaque, trouve également une cause plus profonde à cet arbitrage de la discorde : « Après ça, j'ai téléphoné au maire de Sevegliano, qui m'a rappelé que j'avais viré le père de Mr. Candussio (l'arbitre du match, ndlr) de mon groupe d'entreprises, il y a cinq ans. Il a certainement voulu se venger » .

Interrogé à la suite de ces déclarations, Candussio sénior a déclaré ne jamais avoir travaillé pour Zamparini.

Attention, Zamparini va probablement tenter de virer le maire. TD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 1