Zamparini déglingue Lippi

0 0
L'Italie a perdu, et Lippi se fait défoncer de tous les côtés. Le club de Palerme semble avoir pris la tête de la fronde.

Après Miccoli hier qui remarquait que Lippi se foutait des joueurs italiens de Palerme, c'est le président Maurizio Zamparini qui y est allé de son blasphème, comme le relaie calciomio.fr : « Je ne suis pas un oiseau de mauvais augure, j'avais vu les joueurs convoqués, la qualité de l'équipe et j'ai fait ce pronostic, je ne voulais pas porter malheur aux Azzurri. Je suis triste mais Lippi a mérité ce qui est arrivé. C'est un entraineur arrogant qui croyait pouvoir gagner le Mondial à lui tout seul. C'est le résultat d'une sélection sans idées, sans jeu. Des fois les entraineurs doivent comprendre que ce sont les joueurs qui vont sur le terrain et pas eux. Je n'aime pas les arrogants. Il a laissé des joueurs importants en Italie comme Cassano ou Rossi. Il croyait pouvoir gagner de nouveau. Je ne veux pas parler des joueurs de Palerme pour ne pas être accusé d'être partisan dans ma critique, mais on ne peut pas laisser un joueur comme Cassano à la maison. C'est un Mondial de faible niveau, il suffisait vraiment de peu de chose pour aller en avant, on n'avait même pas ce peu de chose. Mais ce n'est pas seulement de la faute de Lippi, le foot italien est comme ça. Il manque un grand vivier, il manque des talents et quand nous les avons, nous ne les appelons pas. Un pronostic ? Maintenant je veux plus de jeu et des buts » .

Pauvre Lippi, pardonne aux mécréants.

TF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Ça commence bien pour Lens
0 0