En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. // Football italien
  2. // Les belles histoires de l'été
  3. // Épisode 2

Zambelli et Monateri, les deux hommes qui ont sauvé la Juve

L'histoire d'un club ne tient pas à grand-chose, parfois. Celle de la Juventus, par exemple, aurait pu prendre un virage diamétralement opposé en 1913. Si deux individus n'étaient pas intervenus, la Jeune Dame aurait même pu ne jamais vieillir.

Modififié
21 Italiens. Deux Suisses. Un Écossais. Un Anglais. Voilà à quoi ressemble, en 1912, l'effectif de la Juventus. Les maillots noir et blanc ont déjà remplacés les tuniques roses initialement choisies (merci Notts County). Le club, fondé en 1897, compte même déjà un titre de champion d'Italie, décroché en 1905. Dans la région du Piémont, la Juve est considérée comme le club référence en compagnie du Torino, et sa réputation s'élargit même à tout le Nord de l'Italie, où des équipes comme le Genoa, l'Andrea Dória, la Pro Vercelli, l'US Milanese ou le Milan lui disputent la suprématie nationale. Pourtant, au début de la saison 1912/13, l'équipe fondée par les étudiants du lycée classique Massimo D'Azeglio va connaître une période plus noire que blanche, qui va l'amener au bord d'un précipice sportif et financier.

Le joli bordel des groupes régionaux


Petit retour en arrière d'un an. Saison 1911/12. À l'époque, la formule du championnat italien est relativement simple. Deux groupes interrégionaux (le tournoi majeur avec tous les clubs les plus importants et le tournoi mineur avec quatre équipes de Vénétie et d'Émilie-Romagne), suivis d'une finale entre les deux vainqueurs de ces groupes. Le 5 mai 1912, c'est donc la Pro Vercelli qui est sacrée championne d'Italie, en fessant en finale Venezia : 6-0 à l'aller, 7-0 au retour. La Juventus, elle, termine le tournoi majeur du Nord à une décevante huitième place (sur dix). Il faut dire que depuis quelques mois, le club est frappé par des problèmes financiers qui compromettent sa croissance et son développement. Et les choses ne vont pas s'arranger à l'été 1912, lorsque la Fédération italienne décide, le 31 août, de changer la formule du championnat. Une formule complètement folle. Au Nord, trois groupes (Piémont / Ligurie-Lombardie / Vénétie-Émilie Romagne). Les deux premiers de chaque groupe s'affrontent ensuite dans un mini-championnat et le vainqueur est proclamé champion du Nord. Au Centre-Sud, trois groupes aussi (Toscane / Latium / Campanie). Même procédé, à la différence que seuls les premiers de chaque groupe s'affrontent dans un mini-championnat. Le vainqueur est proclamé champion du Centre-Sud, et la grande finale pour déterminer le champion d'Italie se dispute entre les deux champions régionaux. Un beau bordel.

Mais surtout, pour la première fois, la Fédération souhaite instaurer un système de relégation. À l'époque, la Serie B n'existe pas. Une équipe qui termine dernière du championnat n'a donc rien à craindre directement. Sauf à partir de cette année 1912. La FIGC décide en effet que désormais, l'équipe qui terminera dernière de son groupe régional sera reléguée en Promozione, ancêtre de la Serie B, où s'affrontent des équipes amateurs qui n'ont pas encore le niveau pour participer aux championnats de Prima Categoria. Manque de bol pour les Bianconeri, cette réforme correspond justement à leur pire saison depuis leur fondation. Et il ne faut pas longtemps pour s'en rendre compte : défaite 2-1 à domicile face à Piemonte lors de la première journée, revers 3-0 sur la pelouse de Casale à la deuxième, et une rouste 8-0 face au Torino lors de la troisième. Les Turinois ne remportent qu'un seul match (le 16 février 1913 contre Novare). Bilan à la fin de la saison : une victoire, un nul et huit défaites. La Juve termine dernière du Girone Piemontese, et est donc reléguée en Promozione.

Zambelli et Monateri, les deux sauveurs


La relégation est évidemment un drame pour la Juventus. Chuter en Promozione, c'est le risque de se retrouver avec des dizaines de toutes petites équipes non organisées, et de sombrer dans l'oubli. Il n'y a qu'à regarder le nom des équipes présentes en Promozione en 1913 pour comprendre qu'il est difficile de revenir sur le devant de la scène après en être tombé : Jucunditas, Audax, Veloces Biella, Luino, Ausonia Pro Gorla, Valenzana, Acqui, Savoia Milano… Bref, que des équipes qui n'ont jamais obtenu le statut de club professionnel, et qui ont même, pour la plupart, rapidement disparu. Pire, encore : en étant reléguée en Promozione, la Juventus tombe dans l'anonymat et doit renoncer à son blason, comme si elle repartait de zéro et devenait un nouveau club (à l'instar de ce qui s'était passé pour la Fiorentina, devenue Florentia Viola lors de sa banqueroute en 2001, ndlr). En interne, les dirigeants du club s'agitent. Certains proposent de dissoudre le club plutôt que de vivre une telle humiliation. D'autres d'accepter la réalité et de se confronter à ce redimensionnement. Dans les deux cas, l'histoire de la Juventus allait en être totalement bouleversée.

C'est alors qu'entrent en scène deux dirigeants amoureux de la Juventus, et amenés à devenir des héros du club. Ils s'appellent Sandro Zambelli et Piero Monateri. Les deux hommes se mettent à la recherche d'une solution alternative pour que leur Juve bien-aimée ne périsse pas. Ils investissent les bureaux de la FIGC, parcourent les pages de tous les règlements. Et finissent par trouver une faille. De fait, lors de la saison 1913/14, de nouvelles équipes professionnelles doivent intégrer la Prima Categoria. Les trois groupes régionaux du Nord vont donc passer de 18 à 27 équipes : 9 pour le Piémont, 9 pour la Ligurie-Lombardie, 9 pour la Vénétie-Émilie Romagne. Sauf qu'au dernier moment, la Fédé décide d'intégrer la fraîchement fondée Alessandria au Girone Piemontese, faisant ainsi passer le nombre d'équipes de neuf à dix. Zambelli et Monateri sautent sur l'occasion. Ils rédigent une missive dans laquelle ils font une proposition aux dirigeants de la FIGC. « Puisque le Girone Piemontese comptera dix équipes, il faut conserver une certaine équité et faire passer les autres groupes à dix équipes aussi. Nous proposons donc l'intégration de la Juventus au Girone Lombardo » écrivent-ils. La Juventus en Lombardie, donc. Comme si on proposait d'intégrer Paris au Nord-Pas-de-Calais…

Renouveau en Lombardie


L'un des fondateurs du club, Umberto Malvano (reconnu dans les almanachs comme « l'ingegner » ), désormais ouvrier à Milan, est donc chargé de coordonner l'opération. Malvano entretient alors de bonnes relations avec les frères Mauro, bien connus dans le monde du football milanais. De fait, l'un, Francesco, est dirigeant de l'Inter, l'autre, Giovanni, est vice-président de la Fédération italienne de football, et qui est plus chef du comité lombard. Malvano demande donc un rendez-vous à Giovanni, pour tenter de le convaincre d'accepter cette exception géographique, afin que la Juventus puisse continuer à exister dans l'élite du football italien. Après délibération avec les autres membres de la FIGC, Giovanni Mauro décide d'accepter la requête de Zambelli et Monateri. Et déclare dans les gazettes de l'époque : « Pour ajuster le nombre de participants aux championnats régionaux, la Juventus, équipe piémontaise, a été intégrée pour "mérites sportifs" au Girone Lombardo. » Cette nouvelle est célébrée comme il se doit du côté de Turin, apportant chez les Bianconeri un nouveau souffle pour repartir de l'avant, régler les problèmes financiers (notamment avec l'intronisation au poste de président de l'avocat Giuseppe Hess), et repartir sur de bonnes bases.


La Juventus va alors réaliser une saison 1913/14 de très bonne facture, se permettant même de battre l'Inter, futur vainqueur du groupe lombard, sur le score de 7-2 (avant de se faire fesser 6-1 au tour). Les Turinois terminent deuxièmes du Girone Lombardo, devant le Milan et l'US Milanese, et se qualifient pour les phases finales. Ils termineront finalement quatrièmes de la saison générale, derrière Casale (champion d'Italie), le Genoa et l'Inter. L'interruption du championnat d'Italie à cause de la Première Guerre mondiale va, finalement, remettre les choses dans l'ordre pour la Vecchia Signora. À la reprise du championnat, en 1919, la Juventus est en effet à nouveau inscrite à « son » Girone Piemontese. Elle terminera première, puis à nouveau première lors des Semifinali Nazionali, avant de s'incliner 1-0 en finale du championnat face à l'Inter. Avec, dans son effectif, 17 Italiens, aucun Suisse, aucun Écossais et aucun Anglais.

Une autre belle histoire du football italien :
Don Gennaro, celui qui aurait pu être un pionnier

Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:47 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC Hier à 14:52 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 17:08 Un joueur assassiné à l'entraînement 20 Hier à 16:02 Lyon-Duchère : club recherche supporters 14
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:11 Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 Hier à 11:51 Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 19 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements
dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 3 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34 lundi 28 août Quand Lukaku dessine la nouvelle mascotte des Diables 16 lundi 28 août Liverpool offre 80 millions pour Thomas Lemar 121