Zaccheroni : « J'ai eu le courage de changer quand je gagnais »

À la fin des années 90, Alberto Zaccheroni hissait l’Udinese à la 3e place du championnat italien et le remportait ensuite avec l'AC Milan. Comment ? En bousculant les habitudes du football transalpin avec un 3-4-3 révolutionnaire. Leçon de tactique.

Modififié
Le 3-4-3 n’a pas toujours été votre marque de fabrique.
J’étais assez traditionnel à la base, comme tous ceux qui venaient de stopper leur carrière de footballeur, j’essayais de reproduire ce que j’avais connu sur le terrain. En fait, j’ai eu la chance d’entraîner toutes les catégories de jeunes, et sans le stress du résultat, j’ai pu essayer plein de choses. J’ai démarré avec le marquage individuel et en zone au milieu, et ensuite, j’ai eu la force et le courage de changer même quand je gagnais, car d’habitude un coach le fait dans la situation inverse.

Il paraît que le 3-4-3 naît lors d’un déplacement à Turin avec l’Udinese en avril 1997...
Non, cela faisait un an et demi que je travaillais dessus. Moi, je voulais toujours trois éléments très offensifs. Je suis allé voir le Foggia de Zeman et le Barça de Cruyff afin de trouver un système similaire. Et derrière ces trois attaquants, je voulais quatre milieux de terrain, à ce moment-là il ne restait plus que la défense à trois. Il faut savoir que les joueurs n’aiment pas les choses nouvelles, ils aiment faire ce qui leur a permis d'arriver à leur niveau. J’arrivais à l’essayer en cours de match quand on perdait, on jouait mieux, mais selon eux, c’était parce que nos adversaires menaient au score et avaient levé le pied.

Ce qui n’est pas le cas lors de ce Juventus-Udinese.
On a été réduits à dix après trois minutes de jeu, c’était l’occasion parfaite. Cette Juve écrasait tout le monde, je savais que mes joueurs auraient tout donné pour éviter de couler, ce qui n’aurait pas été le cas face à un adversaire classique. J’ai sorti Locatelli pour Gargo que j’ai mis en défense et on s’est disposé en 3-4-2. Si la tactique était mal interprétée, on pouvait en prendre 10, mais on a gagné 3-0 avec Bierhoff et Amoroso attaquants. Cette victoire a même relancé le championnat, car Parme avait gagné dans le même temps, sauf qu’une semaine plus tard, on va justement à Parme et on les bat 2-0 avec le 3-4-3. Championnat de nouveau terminé ! Mes joueurs étaient finalement convaincus, mais je répète, cela avait déjà été tenté avant, sauf que je mettais Stroppa au poste d’attaquant gauche, et vu que c’était un milieu, les journalistes ne se rendaient pas compte qu’on était disposés de la sorte.

Vidéo

À l’époque, vous décrivez votre tactique comme tel : « Elle est composée de trois hommes par secteur, plus un quatrième à équidistance entre défense et attaque, à recycler selon les besoins. »
Disons qu’un des milieux latéraux peut être abaissé sur la ligne défensive, mais l’objectif a toujours été de défendre avec seulement un homme en plus par rapport aux attaquants adverses. Si sur un centre dans la surface, il y a deux de mes défenseurs et un attaquant, le milieu reste à sa place. Je ne veux pas défendre avec plus d’un bonhomme supplémentaire, si mes adversaires attaquent avec un élément, deux gars suffisent pour le contrôler.


Vos défenseurs restaient sur la ligne défensive ?
On marquait en zone, mais c’était avec deux latéraux avec des caractéristiques défensives en plus d'un axial. Beaucoup de collègues ont essayé de me copier, mais sans succès car ils utilisaient trois défenseurs centraux de métier, or c’est un profil de joueur qui a du mal à défendre sur les côtés et qui souffre dans les grands espaces. Cela n’a pas fonctionné, les deux latéraux du milieu étaient pratiquement toujours obligés de revenir en défense et ça devenait un 5-2-3 sans aucun équilibre. Bref, ça a viré au 5-4-1 en phase défensive, ils ont tout simplement cherché à donner une empreinte italienne à mon 3-4-3.

Pour une question d’équilibre, les milieux centraux étaient à vocation défensive ?
Pas du tout, à l’Udinese j’alignais Giannechedda et Walem ou Appiah, au Milan, Albertini et Ambrosini, ce dernier se projetant souvent dans la surface adverse. On en revient à ce que j’ai dit précédemment, ceux qui ont cherché à m’imiter ont aligné deux milieux défensifs en plus des trois défenseurs centraux.


Vos attaquants se repliaient pour compenser ?
Non plus, ils ne redescendaient pas plus bas que le milieu de terrain, personne n’a jamais vu Amoroso et Bierhoff dans leur propre moitié de terrain, idem avec Leonardo et Weah, aussi pour une question d'âge, ils n’avaient plus la force de défendre et étaient toujours prêts à attaquer.

Les attaquants latéraux dans le trident offensif avaient un rôle fondamental.
Ils partaient sur les côtés pour bien quadriller le terrain, mais rentraient souvent dans l’axe avec ou sans ballon ou allaient chercher les espaces derrière Bierhoff. Chacun son tour, un des deux attaquants excentrés prenait position en numéro 10. C’était codifié, les adversaires ne savaient pas lequel des deux partait vers le but et lequel jouait entre les lignes. Une équipe offensive, mais avec un grand équilibre.


Bierhoff n’a jamais marqué autant que sous vos ordres.
Car il était bien fourni en centres, par exemple, au Milan les latéraux adverses s’occupaient de Leonardo et Weah, ainsi, Helveg et Gugliemimpietro étaient libres de centrer, on était à deux contre un sur les côtés.

Justement, quand vous débarquez au Milan en 1998, vous retrouvez Helveg et Bierhoff que le club venait de recruter, vous ont-ils aidé à mettre en place votre 3-4-3 ?
Ils savaient quoi faire, c’est vrai, mais ils ne sont pas intervenus pour convaincre les autres. Ceux qui ont été très intelligents, c’est le trio Albertini, Maldini, Costacurta. Avec la même équipe, ils étaient arrivés 10e et 11e avec Sacchi et Capello, car l’effectif n’a pas beaucoup changé à mon arrivée, pas de recrutement de stars. Eux avaient tout gagné avec la traditionnelle défense à quatre, mais ils ont eu l’humilité de suivre les idées d’un coach qui débarquait de l’Udinese et n’avait pas eu une grande carrière de joueur. Quand je leur ai dit qu’ils joueraient mieux en 3-4-3, ils m’ont simplement répondu : « Si vous êtes convaincu, on vous suit » , et ils ont entraîné tous les autres joueurs dans leur sillage durant les six semaines de préparation estivale. C’est vrai qu’on ne pensait pas gagner le championnat, mais quand on a vu que les autres équipes ralentissaient...

Il y a un changement notable, vers la fin de saison, Boban devient titulaire, mais derrière les attaquants, c’était plus un 3-4-1-2.
La base était toujours 3-4, on est revenu sur la Lazio avec les 3 devant, mais Leonardo traînait une pubalgie chronique et Boban avait peu joué, il était frais. Il avait toujours évolué milieu gauche avec le Milan, donc il partait bien sur le côté pour ensuite rentrer dans l’axe. Le tournant a été la défaite de la Lazio, alors leader, contre la Juve. On a appris ce résultat en débarquant à Udine où on jouait le lendemain. J’ai regardé mes joueurs, leurs yeux brillaient, si 7 ou 8 croyaient en la remontée, désormais tout le monde était convaincu d’y arriver. D’autant qu’on avait zéro blessé grâce à notre excellente préparation. Il restait un mois de sacrifice à faire, ce qui n’était pas insurmontable.


Il y a eu un moment où les entraîneurs adverses ont compris comment vous bloquer ?
Non, car ils ont toujours été persuadés qu’on jouait à cinq derrière et ça a été notre chance. Notre tactique était tellement dynamique qu’il était difficile de la contrecarrer.

Mais c’est aussi la dernière fois que vous l’avez utilisée.
Laissons de côté la sélection japonaise où je voyais mes joueurs tous les deux mois, ce que trop de gens oublient, c’est que je n’ai plus jamais entraîné un club dès le début de saison depuis. J'ai adopté encore quelques fois mon 3-4-3, notamment dès mon arrivée à l’Inter, je fais un nul 0-0 et je gagne 6 matchs de suite dont un 3-1 chez la Juve. Or, la direction a décidé de faire opérer Coco au dos, je n’avais plus d’alternative à gauche et je suis revenu à un 4-4-2 qui s’adaptait mieux à mon effectif.


Aujourd’hui, le roi du 3-4-3, c’est Gasperini.
Au début, il faisait comme moi, mais après il l’a modifié, il a beaucoup plus de variantes. C’est un entraîneur que j’aime beaucoup, car il faut du courage pour ce 3-4-3, sinon vous échouez comme tous ceux qui ont voulu l'interpréter, mais en ne pensant qu’à défendre.

Et le 3-4-3 de Guardiola ?
L’interprétation est différente, moi je voulais des passes verticales dès que possible, tandis que son Barça conservait le ballon, l’important était de ne pas le perdre. Conte s’y est mis aussi avec Chelsea, c’est plus similaire à ce que je faisais, même si ses deux attaquants excentrés jouent plus dans l’axe, c’est pratiquement un 3-4-2-1 et puis, parfois, il défend à cinq. Mon 3-4-3 était vraiment compliqué à mettre en place, il faut du temps pour communiquer avec les joueurs, mais si je devais entraîner à nouveau un club en début de saison et si j'ai les joueurs à disposition, je n'hésiterais pas une seconde à le réutiliser.

Propos recueillis par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Enfin un vrai article tactique!
Quelques liens vers certains matchs évoqués ici auraient étés bienvenues... mais bon, je suppose qu' il y a peu de copies vidéos sur internet.
Continuez comme cela.
Ce commentaire a été modifié.
En exclusivité pour toi mon lapin:

Udinese-Ajax, coupe UEFA 1997-98 https://www.youtube.com/watch?v=ybhPH0luRLA

Scudetto - AC Milan 98-99 https://www.youtube.com/watch?v=lXsfvArJWlU
Ce commentaire a été modifié.
Il y a ce match à domicile contre la Roma qui résume assez bien la tactique de Zaccheroni selon moi.

https://youtu.be/EiaMM-n7REs

Je suis assez sceptique avec Zaccheroni. Je veux dire, il a gagné le titre, c'est vrai. Mais c'est surtout selon moi l'écroulement de la Lazio qui a profité à Milan.
D'ailleurs, après ce titre, Milan a connu un lent déclin. L'équipe n'a pas été compétitive la saison suivant en LDC, n'arrivant pas à passer une poule avc quand même Galatasaray et le Hertha Berlin...

Sur la vidéo tu peux voir tout le problème de la tactique de Zac.
Beaucoup d'occasions de buts...des deux côtés !
Le premier but encaissé est assez symptomatique. Une très longue ouverture suffisait.
Le problème de sa tactique, c'est qu'à vouloir une défense à trois avec deux joueurs qui sont polyvalents en tant que latéraux et centraux ( Sala/Maldini ), il te manque non seulement de l'impact physique au centre mais en plus cette stratégie est suicidaire en cas de contre-attaque rapide de l'adversaire.
Mian sous Zaccheroni encaissait plus d'un but par match de moyenne.
Et en LDC cela ne pardonnait pas.
D'ailleurs, on peut observer plusieurs changements tactiques lors de ses deux meilleurs matchs en LDC.
Le premier est un nul 0-0 à Chelsea. Il met aux côté d'Albertini Gattuso qui est un pur milieu défensif.
Et contre Barcelone, il gagne 2-0 au Nou Camp. Mais avec un milieu à 5, rajoutant Giunti à Albertini et Ambrosini au centre et avec un latéral droit qui n'est autre que...Gattuso...
Effectivement le Milan ne jouait pas l'Europe et est arrivée dans la dernière ligne droite fraiche et focalisée sur le scudetto avec 8 ou 9 victoires d'affilée qui firent la différence.
La Lazio jouait la finale de coupe des coupes (qu'elle a gagnée) et Parme qui pouvait également se mêler à la lutte au titre, a disputé les finales de coupe UEFA et coupe d'Italie (et gagné les deux).
A noter que les laziali s'étaient plaint d'erreurs d'arbitrage dans le duel contre le Milan (but valable annulé à Vieri mais la Lazio comptait encore 7 points d'avance à ce moment) puis contre la Fiorentina (péno non sifflé sur Salas - l'arbitre Treossi l'a reconnu ultérieurement) à l'avant dernière journée où le Milan leur passe devant.
3 réponses à ce commentaire.
On est gâté ce week-end, l'article est très intéressant et puisque ça parle tactique je voulais savoir si une réédition du SoFoot Tactique était prévue? J'avais pas pu l'acheter et il est en rupture de stock en ligne...
Ce commentaire a été modifié.
Note : 1
Juste un grand merci et l'expression de ma gratitude pour réussir à choper ce genre d'articles/interviews sur un site gratuit.

Vos élans de news putaclics s'estompent aussi il me semble, bref, merci, lire ça est un vrai nectar !
1 réponse à ce commentaire.
Ce milan 99 avec bierhoff en pointe , ca a ete mon premier amour dans le Foot !
Nostalgie ...
C'est ce que je dis toujours, quand tu n'as pas des choses intelligentes à dire, tais-toi et laisses ceux qui ont en parler.
Un entretien de ce genre vaux mieux que beaucoup "d'articles" à clics.
Merci SoFoot
Continuez à nous balancer des articles comme ça, on en redemande !
Lamine Turgut Niveau : Ligue 2
Note : 1

Mais qu’est-ce que c’est que ce torchon ?!?
Tout ça pour faire péniblement 20 commentaires (mé-où-va-t-on ?)


Bref … Pour l’avoir pratiqué pendant 3 ans, j’aime bcp ce système. Enfin, c’était la variante 3-4-1-2. Complètement déséquilibré en attaque (les « 2 » étant gauchers, on avait un avant-centre et un quasi ailier gauche). C’était notre latéral gauche qui était chargé de venir apporter le surnombre aux abords de la surface lorsque l’ailier débordait.

On abandonnait volontairement l’autre aile et on laissait l’équipe sortir de ce côté. En tant que « 1 », c’était à moi de venir proposer un premier rideau au latéral gauche adverse (quand mes jambes le permettaient et en fonction de ma consommation d’alcool de la veille :-).

Mais les 2 étaient tellement forts (seulement 1 petite apparition chacun en D1 dans leur jeunesse, ok, mais quand même) qu’on était obligé de les mettre dans leur disposition préférentielle.

Ce que j’ai découvert dans cette superbe itw, c’est que le Sacch préférait des latéraux pour ses DC. Là où nous, nous avions des centraux de formation.

Par contre, impossible de se mettre en attaque placée à 30m du but adverse : d’une, comme le dit Kikette38 plus haut, trop dangereux en contre-attaque (avec des DC de formation) et de deux, on voulait laisser de la profondeur pour nos 2 attaquants. Donc c’était soit rapide devant soit baballe à la médiane en invitant gentiment le milieu adverse à déclencher son pressing (soit on me trouvait entre les lignes soit ça allongeait sur nos attaquants).

Les 2 milieux participaient à la construction mais aucun d’entre eux ne terminaient dans la surface.


C’était un truc complètement bâtard, le latéral droit se faisait un peu chier pendant le match (je vous ai déjà dit qu’on avait 2 gauchers super forts devant ?) mais qu’est-ce qu’on s’est marré !

C’était en corpo, on venait de monter l’équipe donc on partait de tout en bas : 2 montées consécutives et une défaite lors du Final Four la troisième année (rhalala … ce match contre la Police, ça distribuait des grandes gifles de chaque côté et ces empafés avaient fini par nous piner 1-0, les salauds !).


Voilà … Tout ça pour dire que z’âme bien ce système … et ce genre d’article :-)
Lippi et son cigare, un frêle Locatelli, Ange Peruzzi dans les bois, la diadora sur le pré, Conte & la Deche qui ratissent, un tout jeune Bobo Vieri... La série A de papa, plaisir!
il y a 2 heures 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164