En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Yves Moraine : « J'ai même joué une saison à l'OM »

Yves Moraine est avocat, mais surtout maire des 6e et 8e (celui du Vélodrome) arrondissements de Marseille. Cet ancien joueur de l’OM raconte sa passion pour son équipe de toujours et évoque le lien entre les hommes politiques et le club olympien.

Modififié
Racontez-moi votre Olympique de Marseille.
J’ai toujours été passionné de foot. De dix à vingt ans, je n’ai même pensé qu’à ça. J’ai joué au foot, gardien de but, entraîné des équipes de jeunes. J’ai été arbitre officiel deux saisons. J’ai même joué une saison à l’OM, saison 83-84, l’année où le Vélodrome était déjà en travaux pour l’Euro 84 et où l’OM évoluait en deuxième division au stade de l’Huveaune. Il n’existe plus, mais c’était le stade historique de l’Olympique de Marseille dans le 8e arrondissement.
« Durant les années Tapie, j’étais abonné avec mon frère quelques années chez les ultras. »
Durant les années Tapie, j’étais abonné avec mon frère quelques années chez les ultras. La passion, la folie, le souvenir terrible de Bari. La joie folle de Munich et les deux nuits sans dormir. L’épisode du Stade Vélodrome où on attend les joueurs qui rentrent de Munich et où, pour nous faire patienter, on nous repasse le match, et à la 44e minute, une explosion de joie dans le stade comme si les gens n’avaient pas vu le match. C’était la folie. Un grand souvenir aussi : le match trois jours après contre le Paris Saint-Germain avec cette victoire 3-1 au Vélodrome et ce but historique, mythique de Basile Boli à l’issue d’une action extraordinaire initiée par Abedi Pelé au centre du terrain. Même si parfois la passion s’est un peu émoussée au fil des mauvais résultats, mais surtout d’une mentalité que j’ai moins aimée, il ne se passe pas un match sans que – où que je sois – je me préoccupe du résultat de l’OM. Ça reste ancré. Les années Avi Assouly sur Radio France Bleu Provence où, en vacances, à l’autre bout de la France, on sort quelques minutes pour mettre ce qui était encore le vieux poste radio dans la voiture pour écouter le match. J’ai d’ailleurs le souvenir d’un match où l’OM était mené 4-0 face à Montpellier, on est remonté 4-4 et je crois même qu’on a gagné 5-4. Avi Assouly avait failli faire une crise cardiaque tellement il s’était excité au micro. Voilà, un vrai lien émotionnel. L’OM reste un élément de l’identité marseillaise parmi d’autres, ce n’est pas le seul, mais nous y sommes tous attachés, quel que soit notre métier, notre position sociale, le lieu dans lequel on vit. Il y a forcément un lien.

Vidéo

Qu'est-ce que vous n’aimez pas dans l’OM actuel ?
« Le public marseillais est prêt à tout supporter, à tout endurer, à condition qu’il y ait l’amour du maillot. »
Ce que j’aime moins, c’est un peu cette absence d’envie. On peut avoir plus ou moins de moyens, tout ça n’est pas grave. L’année des minots, on n’avait pas un sou, mais il y avait une envie terrible. Il y avait des saisons où on n’avait pas la meilleure équipe de France, sous Deschamps par exemple, mais il y avait l’envie. Là, on a eu quelques saisons où il n’y avait pas la grinta, le mental. Le public marseillais est prêt à tout supporter, à tout endurer, à condition qu’il y ait l’amour du maillot.

Comment expliquer que l’amour du maillot et cet investissement des joueurs soient moins grands ?
Il ne faut pas être naïf. L’amour du maillot ne fait pas tout. Pour jouer un rôle dans le foot moderne, même au niveau national français, il faut des moyens. Il faut espérer que l’acquéreur du club nous donne des moyens. Ensuite, les moyens ne suffisent pas. Il faut un encadrement technique, en particulier un entraîneur, une volonté à tous les niveaux de la hiérarchie du club qui donne de la fierté et de l’envie. Vous prenez le Barça, il y a d’énormes moyens, mais il y a en plus une très grande fierté. Le simple fait de jouer dans ce club donne aux joueurs l’envie de se surpasser, et ça, ça tient aux techniciens, à l’image qu’on donne à tous les niveaux du club, et il faut qu’on arrive à ça à l’OM.

Lorsqu’on est politicien, d’autant plus à Marseille, il y a un lien obligatoire à entretenir avec OM. Quelle est la relation entre l’homme politique et les supporters marseillais, qui sont de potentiels électeurs ?
Pour ma part, je vais plutôt moins au stade maintenant que je n’y allais plus jeune. Je n’ai pas cherché à me montrer particulièrement, j’y vais de temps en temps, mais plutôt moins qu’avant. Après, j’ai des relations avec certains supporters, avec certains groupes de supporters, mais elles sont plutôt dues au hasard ou le fruit de rencontres personnelles. Je n’ai pas cherché à créer quelque chose de particulier. Je crois qu’il ne faut pas tout mélanger. Ça reste quand même une passion personnelle. Après, l’OM a aussi un intérêt économique et ça, j’y suis sensible. C’est clair que si le club marche bien, on a des gros matchs, ça fait travailler les hôteliers, les restaurateurs, les transports en commun, etc. C’est mieux que l’inverse ne serait-ce que sur le plan économique.

À Marseille, le club semble avoir une telle importance que lorsqu’on est maire ou qu’on souhaite le devenir, c’est un élément à prendre en considération.
« Le club ne peut pas se désintéresser du maire. C’est la raison pour laquelle Margarita Louis-Dreyfus a eu constamment – même si c’était discrètement – des contacts avec Jean-Claude Gaudin pour le tenir informé de l’évolution de la situation. »
Je pense que ce n’est pas aussi déterminant que ce qu’on pourrait penser vu de loin, de Paris ou autre, mais c’est sûr qu’on ne peut pas être indifférent à l’Olympique de Marseille et à son environnement. Encore une fois parce que c’est un des éléments de l’identité marseillaise. Le maire de Marseille n’a pas de pouvoir dans l’OM, mais en même temps, quand le club est vendu, le président du club et l’actionnaire majoritaire viennent l’annoncer à la mairie. Le lien entre le club et la mairie est si fort que le maire ne peut pas s’en désintéresser. Et à l’inverse, le club ne peut pas se désintéresser du maire. C’est la raison pour laquelle Margarita Louis-Dreyfus a eu constamment – même si c’était discrètement – des contacts avec Jean-Claude Gaudin pour le tenir informé de l’évolution de la situation, de même que Jean-Claude Gaudin a pris le soin de faire passer à l’actionnaire principal des messages, donc on ne peut pas être indifférent. D’ailleurs, très souvent, on a une histoire personnelle qui percute avec celle du club, le lien existe. Après, ce n’est pas non plus déterminant.

Vidéo

Pourquoi le club ne peut-il pas totalement se désintéresser du maire ?
Le club n’est pas hors sol, il est pro sol, profondément enraciné dans l’histoire de la ville. Il doit compter avec ses clubs de supporters, la mairie, avec son environnement économique et social. Il faut qu’il y ait des liens, et meilleurs ils sont, plus efficace sera le club. Ça a toujours été le cas et ça continuera. Ce club aura toujours désormais un actionnaire, puisque c’est une société privée, mais il appartiendra toujours à Marseille et aux Marseillais.

Quelle est la place précise de l’OM dans la ville ?
Il y a un fort lien psychologique, émotionnel. Quand l’OM marche, on sent une ambiance plus légère que lorsque l’OM n’est pas en forme. Les médias relaient beaucoup ce qu’il se passe à l’Olympique de Marseille. Il y une importance économique. Ce n’est pas pareil pour les hôteliers, les cafetiers, les chauffeurs de taxi ou même la ville à travers le stade. Après, fort heureusement, ce n’est pas l’Olympique de Marseille qui fait l’économie de la ville, mais si ça marche, ça y contribue un peu, pour un certain nombre de professions.

Comment avez-vous vécu la crise qu'a traversée l’OM ?
On ne peut pas parler à mon avis de crise. On peut parler de résultats insuffisants, très insuffisants parce qu’à un moment, l’actionnaire principal, pour des raisons qui la regarde, n’a plus souhaité investir dans le club. Mais pour autant, le club a toujours été dirigé. Il n’est pas parti en capilotade, il s’est maintenu en Ligue 1, il n’y a pas eu de faillite et puis on savait que depuis deux ans, Margarita Louis-Dreyfus cherchait un acquéreur auquel elle allait poser des conditions précises. Jean-Claude Gaudin lui-même avait dit à Margarita Louis-Dreyfus ce qu’il en pensait, et aujourd’hui, la cession est en train de se faire. Donc on ne peut pas parler de crise. Ce n’est pas la période la plus florissante du club, mais ça a été bien dirigé. On a connu des périodes pires où il n’y avait pas d’entraîneur, de président, la faillite, la relégation en deuxième division, sans compter les problèmes judiciaires.

Vidéo

Que vous inspire le traitement subi par Vincent Labrune ?
« Honnêtement, le traitement subi par Vincent Labrune ou, pire, Margarita Louis-Dreyfus n’a pas été correct quand on sait ce que le club doit à la famille Louis-Dreyfus. »
Par principe, je n’aime pas la chasse à l’homme. On respecte les hommes, ça reste du sport, ça reste du football. On n’insulte pas, on ne violente pas. Tout ça n’est pas facile, personne n’est parfait. On peut faire des erreurs, on peut se tromper, mais le respect des hommes doit être toujours maintenu. Honnêtement, le traitement subi par Vincent Labrune ou, pire, Margarita Louis-Dreyfus n’a pas été correct quand on sait ce que le club doit à la famille Louis-Dreyfus. Je pense qu’il faut savoir raison garder. On était en droit de critiquer la façon dont le club était dirigé, mais pas s’en prendre aux personnes. Voilà.

Quelles sont les clés pour un dirigeant qui voudrait réussir à Marseille ?
L’ambition et une bonne imprégnation de la réalité de la ville. Ça ne veut pas dire qu’il faut être marseillais, mais qu’il faut comprendre cette ville. Comprendre notamment le lien fort entre le club et les Marseillais. Encore une fois, on peut tout pardonner sauf de ne pas faire d’efforts.

On parle souvent des infréquentables qui traînent autour du club...
« Partout où il y a de l’argent, il y a ce risque. Ça vaut dans les casinos comme dans le football, mais ce n'est pas spécifique à Marseille. »
Partout où il y a de l’argent, il y a ce risque. Ça vaut dans les casinos comme dans le football, mais ce n’est pas spécifique à Marseille. Ensuite, je pense que si ça a été partiellement vrai il y a quelques années, ça l’est beaucoup moins aujourd’hui, du moins à ma connaissance, parce que s’agissant d’activités souterraines, elles ne sont pas faciles à déceler, mais je pense que les choses se sont quand même améliorées. Il faut remarquer au moins une chose : l’Olympique de Marseille est un club très contrôlé. Pour chaque président, il y a eu une enquête judiciaire. Je suppose que s’il y avait des choses de ce type, elles auraient été mises en évidence.

Comment voyez-vous le futur de l’OM ?
On est clairement dans une année de transition. Une première partie avec un actionnaire, la deuxième sûrement avec un autre, probablement un changement de président en cours. Une équipe qui n’a pas fait l’objet de très gros investissements, encore une fois, on verra bien quel est l’esprit, car l’essentiel, c’est l’esprit. Il faut espérer que cette année soit une rampe de lancement pour des succès futurs.

Propos recueillis par Flavien Bories
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:10 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham Hier à 15:16 C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 16:00 Taarabt met fin à trois ans de disette 13 Hier à 14:18 Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 2 Hier à 12:46 Kaká a joué son dernier match à Orlando 11
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:44 Un match retardé à cause des confettis 3 Hier à 10:44 Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 Hier à 08:04 Le missile de Guedes avec Valence 20 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 13 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 9 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 3 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! mardi 26 septembre Gignac encore à la rescousse des Mexicains 12 mardi 26 septembre Remplaçant, il est contrôlé positif 12 mardi 26 septembre Des rituels taoïstes pour relancer l'équipe 2 mardi 26 septembre Xabi Alonso bientôt entraîneur 24 lundi 25 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 2 lundi 25 septembre Mathijssen limogé de Larissa onze jours après son arrivée 9 lundi 25 septembre Le Nord-Coréen Han boude les radios 32 lundi 25 septembre Monaco Porto : 10€ offerts sans dépôt pour parier et 320€ à gagner ! lundi 25 septembre Djibril Cissé empile les buts en D3 Suisse 47 lundi 25 septembre L'entraîneur de Valence se claque en célébrant un but 6
À lire ensuite
Top 10 : Pays-Bas-France