Youness Bengelloun : « Dès qu'on quitte la France, on n'existe plus »

Avec 9 pays visités dans sa carrière, Youness Bengelloun présente déjà à 32 ans un beau parcours, et pourrait ajouter Troyes à sa liste, pour encadrer la CFA. Entretien globe-trotter, de l'UNFP FC à l'Indian Super League.

Modififié
Tu as intégré cet été l'UNFP FC, avec d'autres joueurs sans contrat. Comment ça s'est déroulé ?
J'avais déjà effectué le stage à deux reprises, en 2007 et 2013. Désormais, l'encadrement est encore plus professionnel. Il y a toujours eu un entraîneur diplômé et expérimenté qui encadre les stagiaires. Mais aujourd'hui, il y a un adjoint, un préparateur physique. Le staff médical s'est étoffé, avec un kiné-ostéopathe, un masseur… C'est très bien organisé. Avant, on ne faisait pas de tests médicaux les premiers jours. Maintenant, on va à Clairefontaine. On est aussi partis à Malte. On a les mêmes habitudes qu'au sein d'un club pro. C'est mieux que de s'entraîner tout seul à la maison. Je le conseille à d'autres joueurs.

Vous êtes tous dans la même situation, sans emploi : les joueurs sont-ils touchés mentalement ? Ou est-ce que ça soude le groupe ?
Au début, on sent un peu de pudeur et de honte chez les jeunes. Les premiers jours, ils se posent beaucoup de questions. Ils sont même inquiets et tristes. Mais comme moi, je l'ai connu à l'âge de 24 ans, c'est à nous, les joueurs expérimentés, d'expliquer aux plus jeunes qu'il y a des bas dans le foot. Les discours des éducateurs, je pense à René Charrier (vice-président de l'UNFP), sont très positifs. Ça rassure. Les gens apprennent à se connaître, et puis le stage se déroule dans de très bonnes conditions. Tout le monde est content lorsque quelqu'un retrouve un club. Ça crée une dynamique positive. Les gens parlent de « chômeurs du football » , mais l'UNFP insiste sur le fait qu'on est simplement en fin de contrat. On ne va pas se plaindre ! Pour moi, on est juste en stand-by, en fait.

La semaine dernière, tu as pu réaliser un essai à l'ESTAC. Est-ce que ça a été concluant ?
C'est en cours, même si rien n'est signé, ça devrait se faire. En fait, à Troyes, on m'a proposé d'encadrer la CFA. En ce moment, je m'entraîne avec le groupe de Ligue 1, mais ce sera pour jouer en réserve aux côtés des jeunes. À 32 ans, comme j'ai beaucoup bourlingué durant ma carrière, c'est quelque chose qui m'intéresse, même si les gens ne le comprennent pas trop… Quand je dis encadrer, c'est sur le terrain. De plus en plus de clubs font ça : prendre trois, quatre joueurs, pour donner de l'expérience à un groupe frêle et jeune. En plus, Jean-Marc Furlan est un entraîneur qui prône le beau jeu, c'est plaisant. J'ai aussi passé mes diplômes d'entraîneur, donc je songe à l'après-carrière.

Est-ce que ce n'est pas frustrant de s'entraîner avec un groupe qui s'apprête à reprendre la saison au plus haut niveau, alors que toi, tu ne disputeras pas un match en L1 ?


J'ai déjà tenu ce rôle d'ancien au Royal White Star Bruxelles, en D2 belge, cette saison. Comme aujourd'hui, je n'ai pas envie d'arrêter tout de suite ma carrière de joueur, ça reste du plaisir de pouvoir s'entraîner avec un groupe de qualité, dans un club bien structuré, sain et convivial. Je vois ça comme une période de transition.

Malgré les nombreuses expériences que tu as connues durant ta carrière, dans le livre Galère Football Club, tu expliques que tu as passé « les meilleurs moments de [ta] carrière en allant t'entraîner avec les pros du PSG » . Pourquoi tu en gardes un si bon souvenir - même si tu n'as jamais disputé un match de L1 ?
Je n'ai pas réalisé la carrière que j'aurais peut-être pu espérer, mais en y repensant, c'est quand même au sein de ce groupe que j'ai vécu les meilleurs moments de ma carrière. La qualité aux entraînements, le professionnalisme, le sérieux, l'envie et l'état d'esprit… Je n'ai jamais retrouvé ça ailleurs. Souvent, vous entendez des joueurs dire : « On ne fait pas le même métier. » C'est vrai ! Quand on est pro au PSG ou pro en Ligue 2, ce n'est pas le même monde.

Tu supportais le PSG depuis ton plus jeune âge, n'est-ce pas ?
Je suis né en région parisienne, j'ai été formé au Red Star. Mon père était abonné au Parc des Princes. Je me rappelle qu'au stade, il me mettait sur ses genoux. Je n'ai pas vu le fameux PSG-Real, mais je garde en mémoire la frappe de Vincent Guérin contre Barcelone (en 1995) ! J'avais la chance de voir des PSG-OM, des beaux matchs avec une grosse ambiance : c'est ça qui m'a donné envie de jouer au foot. Le PSG, c'était un rêve, puis c'est devenu un objectif. J'ai eu la chance de vivre avec ce groupe pendant presque un an (2001-02). Je n'ai pas joué avec l'équipe première du PSG, mais c'est la vie. Je n'ai pas de regrets, même en ayant connu par la suite des expériences positives et négatives, je suis content d'avoir vécu tout cela.

« Une Indienne donnait des cours de maths à trois enfants, avec des pierres et des allumettes. J'avais envie de prendre une photo, mais par pudeur et par respect, j'ai préféré me rétracter. Ces images me marqueront toute ma vie. »

En parlant d'ambiance, tu as connu l'Espagne, la Suisse, la Grèce, Chypre, l'Écosse, la Bulgarie, l'Inde, la Belgique. Dans quel stade as-tu ressenti le plus de frissons ?
En Inde, c'était unique, extraordinaire ! C'était une fête, dans chaque État, on avait l'impression de participer aux Jeux olympiques. Il y avait des feux d'artifices, l'hymne national avant chaque match d'Indian Super League ! Si tu m'avais posé la question avant, j'aurais répondu : la Bulgarie. Les supporters sont à fond. Là-bas, faut pas mettre tous les supporters dans le même panier. C'est pas parce qu'il y en a dix qui font les cons - ou en emmènent cent avec eux -, qu'ils sont tous à blâmer. En Grèce aussi, ils sont amoureux du football. À l'étranger, les gens sont des fanatiques. Ils peuvent être 10 000, mais poussent comme s'ils étaient trois fois plus.

Tu souhaitais disputer la deuxième édition du championnat indien. Pourquoi ça ne s'est pas fait ? Le FC Goa ne t'a pas recontacté ?
Pour l'instant, je n'ai pas reçu d'offre de contrat, donc pour éviter de me retrouver sans rien… Quand Troyes m'a appelé, je n'allais pas refuser. Comme je l'ai dit, ça m'intéresse aussi. À présent, toute la planète veut participer à l'Indian Super League. Tout le monde a eu un bon retour de la première édition. Que ce soit au niveau sportif, logistique, financier. Ça donne forcément envie à d'autres de venir. Le bouche-à-oreille, c'est rapide.

Au FC Goa, tu as évolué sous les ordres du Brésilien Zico, une vraie légende (71 sélections, 48 buts avec la Seleção). C'est quel genre de coach ?
Un coach très proche de ses joueurs, qui met en place un jeu offensif. On sent qu'il connaît très bien le football. Ses conseils et ses corrections sont pertinents. C'était un honneur d'être entraîné par une telle star, qui fait partie de l'histoire du football mondial. Ma génération, on ne l'a pas vu jouer, mais on a tous regardé la vidéo de France - Brésil 86. Ce match, on en a parlé. On débattait sur le foot, par exemple pour les penaltys : est-ce qu'il doit y avoir un tireur attitré ? L'attaquant victime de la faute doit-il tirer ? Les coups francs aussi, il en était spécialiste… J'ai beaucoup appris en trois mois.

Vivre en Inde, c'était le plus gros dépaysement de ta vie ?
Totalement. Autant, je m'étais intéressé à l'Inde avant de partir - j'adore la cuisine indienne -, mais sur place, crois-moi, c'est impressionnant. Que ce soit à Mumbai, Delhi, Calcutta, Cochin, on avait le temps de se balader, de découvrir les us et coutumes du pays. On a vu la triste réalité de la misère indienne. Y en a qui vont dire « oui, comme en Afrique  » , mais je trouve que c'est même plus marqué qu'en Afrique. Une fois, j'étais arrêté en voiture au feu rouge : il y avait une Indienne qui donnait des cours de mathématiques à trois jeunes enfants, avec des pierres et des allumettes. J'avais envie de prendre une photo, mais c'était tellement dur que, par pudeur et par respect, j'ai préféré me rétracter. Ces images me marqueront toute ma vie.


En 2012, dans une précédente interview à So Foot, tu affirmais que tu ne voulais pas atterrir dans un club de bas de tableau de Ligue 2. Finalement, dans la foulée, tu es transféré au CSKA Sofia, et un an plus tard, tu reviens en France, mais à Mulhouse, en CFA. Qu'est-ce qui t'as fait changer d'opinion ?


Je n'ai pas changé d'opinion. Le CSKA ne respectait pas le contrat, j'ai été payé une seule fois en six mois. J'ai dit stop… Ce n'est pas le moment le plus difficile de ma carrière, parce que j'avais 29 ans. En revanche, quand tu découvres ça étant jeune - comme ça a pu m'arriver en Grèce -, là c'est dur à encaisser. Donc si j'ai signé à Mulhouse, c'est parce que j'ai passé près d'un an sans jouer. Il fallait également valider mes diplômes d'entraîneur. Déjà qu'en France, on ne s'intéresse pas trop aux pays étrangers, alors après presque une saison blanche, difficile de retrouver un club de Ligue 2…




Au cours de ta carrière, tu as souvent ressenti ce manque de confiance en France, au vu de ton CV façonné à l'étranger ?
Chez nous, au regard des recruteurs, dès qu'on quitte la France, on n'existe plus. Quand on discute avec un entraîneur, un directeur sportif ou un président, ils demandent : « Quel est le niveau du pays X par rapport à la France ? Est-ce que ça correspond à la Ligue 1 ? Ligue 2 ? National ? » Ce sont des questions stupides. Du coup, ils vont privilégier un joueur qui joue en France simplement parce qu'ils ne connaissent pas l'étranger. C'est de l'ignorance, en fait. Heureusement, il y a d'autres personnes intelligentes qui recrutent malin.



C'est un mal français ?
Oui. Il y a des Portugais dans toute l'Europe ; quand un entraîneur portugais arrive en poste, il prend des joueurs partout. On se demande pourquoi le FC Porto, Benfica sont plus malins que tout le monde, comment ils font… Ils prospectent dans tous les pays.


Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


PenoIndirect Niveau : Loisir
Le mec parle de Zico en disant :"...on sent qu'il connait trés bien le football " ? Zico hein .La buse !
Ronaldibert Niveau : Loisir
Sofoot merci ! vous venez de me rappeler que le Youness Bengelloun de mon quartier me doit 80 balles ! (VERIDIQUE) Je vais le voir demain ce crevard !
Message posté par Ronaldibert
Sofoot merci ! vous venez de me rappeler que le Youness Bengelloun de mon quartier me doit 80 balles ! (VERIDIQUE) Je vais le voir demain ce crevard !


Je l'ai prévenu, il t'attend, et pas tout seul.
DoutorSocrates Niveau : CFA
22
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 4
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)