Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // SCO Angers-AS Monaco

Yoann Andreu, le revenant

Inamovible sur le flanc gauche d'Angers depuis le début de la saison, Yoann Andreu n'a rien d'un jeune premier à qui tout réussi. Formé à Saint-Étienne, il a songé à dire stop quand son corps ne le portait plus, avant de se relever tout doucement à Mouscron, puis Ajaccio. Et d'arriver à maturité avec confiance et un physique retrouvé.

Modififié
« J’ai failli tout plaquer. En neuf mois, j’ai subi trois interventions (genou, pubalgie, ménisque). Ma famille et ma compagne m’ont convaincu de ne pas lâcher. J’étais entré par la grande porte à Saint-Étienne, disputant la Coupe d’Europe. J’en partais par la petite. » À l'été 2012, Yoann Andreu broie du noir. La faute à un contrat arrivant à échéance et un corps qui ne répond plus. Pourtant, tout avait bien commencé pour le natif de Bourg-en-Bresse, formé à Saint-Étienne pendant quatre ans après avoir quitté un club de Valence en faillite. Fin depuis 2008, sous les ordres d'Alain Perrin, le jeune latéral profite des blessures pour se faire une place dans le groupe pro. Une vingtaine de matchs plus tard, dont deux en Ligue Europa, Andreu a même intégré les espoirs français et eu l'honneur de disputer des Jeux méditerranéens - en 2009 aux côtés de Morgan Schneiderlin et Franck Tabanou. Mais les trajectoires trop rapides peuvent être stoppées net. Pour le jeune latéral, cela prend la forme d'une rupture des croisés en juillet 2011. Suivie de plusieurs pubalgies pour finir de l'enfoncer.

Double promotion avec le Gazélec


Alors qu'un abandon du ballon est envisagé, une main se tend : le Royal Mouscron lui offre une pige d'un an. Même si c'est en D2, le Français prend. Avec humilité, il reprend goût au jeu, foi en sa solidité physique, et savoure les infrastructures du domaine de Luchin, appartenant au LOSC, mais disponibles pour son club, affilié aux Dogues. Redevenu footballeur à plein temps, il décide alors de rentrer en France, sportivement parlant. Et là son choix se porte sur Ajaccio où Laurent Battles l'a recommandé au coach Thierry Laurey : « Le Gazélec me présente son projet, cette envie de remonter en Ligue 2 après une saison très difficile. J'ai senti quelque chose à faire. De là à réussir deux montées de rang, pas forcément... »

Inamovible en Ligue 1


En Corse, il devient l'un des éléments prépondérants d'une double montée National-Ligue 1 historique. Alors forcément, même si son club a gagné le droit d'évoluer dans l'élite, lui a désormais celui de choisir dans quel club il retournera. Bastia et Nice sont les premiers intéressés, mais c'est finalement Angers qui décroche la timbale, le joueur ayant été charmé par des infrastructures qui lui rappellent Sainté, et le discours du binôme Stéphane Moulin-Olivier Pickeu. Recruté pour ses qualités techniques et « sa capacité à éliminer en un contre un » dixit Moulin, Andreu est également censé apporter sa petite connaissance de la Ligue 1 en plus de son esprit revanchard. Depuis, dans un rôle de latéral gauche qu'il apprécie, le droitier n'a manqué que 30 minutes de Ligue 1, lors du naufrage au Parc des Princes. À Angers, il a trouvé son cadre idéal, un endroit où il ressent « la joie d'être ensemble » . Et peut-être aussi celle d'être l'équipe surprise de la saison.

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Hier à 15:49 Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? Hier à 14:00 Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 5
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 12:20 Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? Hier à 11:33 Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 9 Hier à 10:00 Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 Hier à 09:54 La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou mercredi 20 juin Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 49 mercredi 20 juin Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 mercredi 20 juin La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain