1. //
  2. // Süper Lig
  3. // 16e journée
  4. // Galatasaray/Fenerbahçe

Yılmaz a la Buraka

Meilleur buteur d’un Galatasaray en pleine bourre, Burak Yılmaz a qualifié à lui seul les Sang et Or pour les huitièmes de Ligue des champions, en inscrivant six des sept buts du club. Avant le derby face au Fenerbahçe, portrait d’un buteur. Un vrai.

Modififié
Il y a Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. Mais il y a aussi Burak Yılmaz. Ou l’invité surprise du classement des buteurs en Ligue des champions, classement qu’il domine en compagnie du Portugais, avec six réalisations en autant de rencontres. Loin du bling bling et des gestes éblouissants, celui qui se révèle seulement cette saison à l’Europe entière n’a pas eu la carrière linéaire qui lui était promise et, à 27 ans, il n’a encore jamais quitté son pays. Mais Burak, le meilleur buteur turc de ces dernières années, peut enfin savourer la reconnaissance, du haut de ses 15 réalisations en 19 matchs cette saison.

Le tour de Turquie, entre buts et échecs

Fils de Fikrat Yılmaz, ancien joueur pro reconverti entraîneur, Burak possède, à ses débuts chez les jeunes de l’Antalyaspor, un statut d’espoir du football turc. Ses statistiques dantesques lui ouvrent les portes de l’effectif pro, avec lequel il confirme. Supporter avoué de Beşiktaş, il n’hésite pas longtemps, durant l’été 2006, à signer pour son club de cœur. Ce qui s’annonçait comme une belle expérience s’est pourtant mué en catastrophe : en plus de présenter des stats faméliques, il est critiqué, tant pour son attitude égoïste sur les terrains, que son goût affirmé pour le tape-à-l’œil (comprendre grosses caisses et fringues excentriques) en dehors. De cet échec, Burak est vendu au Manisaspor, convaincu de pouvoir relancer l’attaquant. Ce qui fonctionne : en une demi-saison, il plante à neuf reprises. Mais le club ne réfléchit pas, l’été suivant, à faire une jolie plus-value en refourguant le bonhomme à un autre grand club stambouliote, Fenerbahçe. Une nouvelle chance pour Yılmaz, un nouvel échec. Peu utilisé par Luis Aragones ou Christoph Daum, il est prêté entre-temps à l’Eskişehirspor, où il ne brille pas davantage. Non, à l’été 2010, Burak Yılmaz n’a pas grand-chose du killer qu'on annonçait.

Pour une bouchée de pain, Trabzonspor l’enrôle. C'est là, sous l’impulsion du coach Şenol Güneş, le buteur se relance : dès sa première saison, il plante 19 buts en 30 rencontres, se plaçant à la 2e place du classement des buteurs, derrière Alex. La saison suivante, il domine ce même classement, avec une saison énorme, faite de 32 buts en 30 rencontres de championnat. Enfin, Burak confirme. Et enfin, il entrevoit de belles opportunités pour la suite de sa carrière. Parce que durant cet été 2012, Burak affole le marché des transferts. En plus de son impressionnant ratio, ce qui intéresse de nombreux clubs européens, c’est une clause libératoire qui semble dérisoire, car fixée à 5 millions d’euros. Liverpool, Tottenham ou Fulham font part de leur intérêt, la Lazio apparaît en pole position. Mais le club romain veut organiser un paiement échelonné, ce qui ne plaît guère aux dirigeants turcs, qui préfèrent alors négocier avec le Lokomotiv Moscou. Club qui est disposé à offrir au buteur un très juteux contrat. Ne manque alors que l’accord de l’intéressé. Mais c’est là ce qui est étonnant, Burak, qui clamait ses envies d’ailleurs, décide de rester en Turquie. Il répond à l'appel du Galatasaray, la présence au club de son meilleur pote Selçuk Inan et de l’un de ses mentors Fatih Terim (qui l’a fait débuter en sélection) pèsent dans la balance. Un mal pour un bien, quand on se rappelle que les buteurs turcs ont plutôt du mal hors de l’Anatolie (mis à part Nihat, Hakan Şükür, Şanlı, Küçükandonyads, Oktay ont tous échoué). De quoi boucler, aussi, un tour des plus gros clubs turcs. De telle sorte qu’il est aujourd’hui le seul à avoir disputé la Ligue des champions avec les trois (voire quatre) meilleurs clubs du pays.

La LDC pour confirmer

La Ligue des champions, justement. Sans aucun doute la compétition qui a levé les derniers doutes sur son talent de buteur. Un talent que l’on pouvait contester du fait de la faiblesse présumée du championnat turc, et que Burak s’est chargé de confirmer en scorant à six occasions en autant de rencontres sur la scène européenne. Ce qui en fait, déjà, le recordman turc du nombre de buts incrits sur une édition de LDC, devant Tuncay Şanlı (2004-2005) et Hakan Şükür (2003-2004), tous deux auteurs de cinq réalisations. Et puis, l’attaquant est aussi à la hauteur de la superstar Cristiano Ronaldo, et devant Lionel Messi, l’homme aux 88 buts sur l’année civile. Autant dire que c’est une sacrée perf’. À la différence des deux cracks, cela dit, Burak n’est pas du style à truster le classement des plus beaux gestes.

En vrai, ne pas s’attendre de sa part à un enroulé délicat ou à un solo de 30 mètres où il dribblerait cinq défenseurs. Le style Burak, ce sont des buts moches, des têtes bien placées, des face-à-face remportés du pointu. La beauté, pour lui, c’est encore une énorme frappe en lucarne. Puissant et habile, tant dans la conservation que la finition, il est cet attaquant qui pèse énormément sur une défense. Un attaquant qui rêve désormais de marquer lors du derby face au Fener, signe évident d’une revanche. Et puis, aussi parce qu’il faut passer devant Umut Bulut, l’autre attaquant des Sang et Or, qui le devance actuellement au nombre de buts marqués en Süper Lig (l’ancien Toulousain a marqué 11 fois, contre 9 pour Yılmaz). Un affront, pour un buteur, que d’être surclassé. Ce qui n’est pas arrivé souvent à Burak et ses 73 buts marqués en 112 matchs ces trois dernières années.

Par Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Pour info il n'a pas toujours été attaquant, il était plutôt ailier droit à Besiktas, Eskisehirspor et Fenerbahçe (il était tenté en pointe pendant 6 mois entre temps à Manisaspor), c'est à Trabzonspor qu'il a commencé à jouer en pointe (et lors de sa deuxième saison à Trabzon sur les 3, sa première étant un echec également).
D'accord, j'aime pas le joueur, il joue dans chez le rival etc... Mais sans mauvaise foi et en objectivement, je pense qu'il ne réussira jamais à l'étranger, ses buts en LdC il les mets contre la B de ManU, contre Braga et Cluj, y'a pas une différence flagrante avec la "présumée faiblesse du championnat turc", ses buts il les mets contre des défenses en cartons, il est toujours lancé en profondeur et sa marche.
J'attend juste qu'il soit transféré dans un club italien ou espagnol, juste pour voir si là il plantera contre des défenses bien solide (ce que je doute)...
Et désolé pour les fautes d'ortho, je ne me suis pas relu....
"je pense qu'il ne réussira jamais à l'étranger, ses buts en LdC il les mets contre la B de ManU, contre Braga et Cluj, y'a pas une différence flagrante avec la "présumée faiblesse du championnat turc""

Soit c'est présumé soit c'est faible, en l'occurence je pense que le championnat turc n'est pas un mauvais championnat mais qu'il reste derriere le championnat francais, portugais et meme russe, je pense que la principale faiblesse c'est le manque tactique.

Et pour moi ce Yilmaz c'est un buteur, un bon attaquant en confiance mais apres c'est pas Falcao ou Huntelar, c'est un genre de Giroud en plus tueur et moins technique.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 41 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26
À lire ensuite
La puissance de la note