1. //
  2. // 26e journée
  3. // Bilbao/Real Madrid

Yeste : « Contre le Real Madrid, c'est une grosse rivalité »

Dans le Pays basque, les noms de Pablo Orbaiz et Francisco Yeste ne sont pas inconnus au bataillon. Avant le match de ce samedi entre le Real Madrid et Bilbao, les deux anciens de l'Athletic reviennent sur leurs carrières, principalement en rayures rouges et blanches.

Modififié
Pour les Basques, Bilbao qui accueille le Real Madrid rappelle cette victoire en 2003/2004 contre les Galactiques de Carlos Queiroz (4-2). Quels sont vos souvenirs de ce match ?
Francisco Yeste : Ce sont de très bons souvenirs, bien évidemment. À ce moment-là, le Real Madrid avait une énorme équipe avec Ronaldo, Raúl, Zidane, Figo… Quand ils arrivent au San Mamés, personne ne pouvait penser que nous allions gagner ce match. Et nous sommes arrivés à leur marquer quatre buts, j'ai marqué le premier but du match. Un match entre l'Athletic Bilbao et le Real Madrid, c'est un grand classique du football espagnol, avec une grosse ambiance, de l'intensité et des duels engagés. Je pense que ce samedi, on va avoir droit à la même chose.
Pablo Orbaiz : Quand le Real Madrid arrive au San Mamés, c'est toujours une journée bien spéciale. Nous marquons cette date dès le début de la saison sur le calendrier et on se prépare en conséquence pour gagner cette partie.

Avant le match, le Real était leader de Liga et toujours qualifié en Ligue des champions. Au final, le club termine la saison sans titre. Vous leur avez mis un bon coup sur la tête…
FY : Le Real est un club qui envisage tous les ans de tout gagner. Forcément, même avec des grands joueurs, c'est toujours compliqué. Il était en course pour remporter plusieurs titres, et au final, ils n'ont rien gagné. Je pense que le club n'a pas terminé dans les meilleures conditions cette saison, sportivement c'était la fin du grand Real. Il y a eu beaucoup de changement suite à cette saison ratée.
PO : La seule chose que nous recherchions à vrai dire, c'étaient les trois points et la victoire. Si le Real a fini sans aucun titre, honnêtement, je ne m'en souviens pas du tout.

Que signifie jouer le Real Madrid quand tu appartiens à l'Athletic Bilbao ?
FY : Que ce soit contre le Real Madrid ou le FC Barcelone, c'est un choc. Dans ces matchs-là, on sait qu'il faut chercher à faire bonne figure avec nos armes, et on souhaite réellement réaliser nos meilleures performances dans ce type de rencontre. En plus, il y a aussi cet aspect de la capitale contre le plus gros club du Pays basque.
PO : Pour moi, ce n'est vraiment qu'un intérêt sportif. Le sport, c'est le football, pas la politique. Le Real Madrid est un des plus grands clubs au monde, et l'Athletic est un club avec une philosophie unique au monde. Gagner le Real, c'est toujours un sentiment de fierté et de grande performance sportive.

Si tu devais choisir, tu battrais plutôt le Barça ou le Real ?
FY : Difficile de choisir, parce que je veux gagner les deux matchs (rires) ! Mais bon, c'est vrai que peut-être une victoire contre le Real est plus savoureuse. Un match contre le Real Madrid, c'est une grosse rivalité. L'aspect politique ne resurgit pas entre les footballeurs, mais plutôt à travers les supporters des deux clubs. Pour nous, cela reste uniquement du sport, donc on cherche surtout à faire de notre mieux sur le terrain.
PO : Franchement, je m'en fiche ! Ce que je veux, c'est gagner tous mes adversaires et tous ceux qui s'opposent à l'équipe dans laquelle je suis. Je n'ai aucune velléité particulière à jouer contre tel ou tel club, je souhaite simplement remporter la rencontre parce que c'est positif pour mon équipe.

Avec le FC Barcelone et le Real Madrid, Bilbao est le seul club d'Espagne à avoir toujours joué en Liga au cours de son histoire. Comment vous expliquez cela, alors que vos moyens sont différents de ces deux monstres économiques ?
FY : C'est une philosophie bien spécifique au club. Nous avons toujours recherché à jouer avec des Basques au sein de l'équipe. C'est une vraie performance d'arriver à garder le club dans l'élite avec cette même ligne de conduite. Le mérite revient avant tout aux recruteurs et formateurs du club et à la direction.
PO : Je ne saurais pas trop te le décrire, mais c'est vrai que c'est une chose exceptionnelle. Simplement de baser sur la formation régionale et ne pas rechercher à recruter des étrangers, le tout en restant toute son histoire en Liga, c'est quelque chose de très grand. Pour avoir été capitaine des Lions, c'est une immense fierté. Tu te sens faire partie intégrante du club et de la ville.

Pourquoi on vous appelle les Leones (Lions, en VF) ?
FY : Ça vient de notre manière de jouer, de nous décarcasser sur le terrain depuis que le club est né. Nous sommes des combattants ! Cela vient aussi de nos supporters, probablement le meilleur public d'Espagne… Ces deux éléments finissent par se connecter une fois que le match est lancé, et cela nous donne encore plus de force pendant les matchs.

Jouer pour l'équipe de Euskadi Herria est-il plus important que revêtir le maillot de l'équipe d'Espagne ?
FY : Jouer pour l'équipe du Pays basque est quelque chose de spécial. Mais il ne peut pas y avoir de comparaison ici, le Basque n'a aucun problème avec la sélection espagnole. Chaque fois qu'un joueur basque est appelé en équipe nationale, il y va avec beaucoup de plaisir et de fierté. La situation au Pays basque est aujourd'hui excellente, beaucoup plus tranquille qu'il y a quelques années. Et tant mieux.
PO : Je suis sportif avant tout, et ce que je recherche, c'est de travailler avec les meilleurs. En cela, être appelé en équipe d'Espagne et jouer aux côtés des meilleurs joueurs du pays, c'est gratifiant, c'est même un rêve. J'aime aussi le Pays basque, car il m'a toujours bien traité. Mais dès que ça se rapproche de la politique, ça ne m'intéresse pas.

Ça vous dérange d'ailleurs, que l'on parle de vous régulièrement comme une équipe dure dans les duels, un peu similaire aux clubs anglais ?
FY : C'est notre tradition. Nous sommes une équipe prête à lutter et sans aucune peur du contact, ce qui nous rend difficile à battre. Ensuite, je pense que le club a démontré qu'il savait aussi jouer au football ces dernières années. Nous le voyons bien sur les résultats : en six ans, nous avons joué quatre finales.
PO : Cela ne me dérange pas. Chacun est libre d'avoir son opinion et d'interpréter le style de jeu des équipes. Bilbao joue avec de l'intensité et propose un jeu assez attrayant. Ça, c'est mon opinion.

Messi a battu le record de Telmo Zarra cette saison. Comment avez-vous reçu la nouvelle à Bilbao ?
FY : Le record de Telmo Zarra est une fierté, et il le sera toujours. Ce n'était pas simple de le battre, mais quand c'est un joueur comme Messi qui le fait, on ne peut que le féliciter. Il est le meilleur joueur du monde actuellement, et ce, depuis plusieurs années.
PO : Je ne vis pas à Bilbao aujourd'hui, donc je ne peux pas te dire les réactions sur le moment. Messi est un énorme footballeur, mais Zarra restera dans les cœurs basques, indépendamment du record.

Quelles différences voyez-vous entre le Bilbao de vos premières années au club et celui de 2015 ?
PY : Le jeu a énormément évolué… L'exigence tactique et physique est beaucoup plus importante également. Mais le plus frappant reste le plan technique : aujourd'hui, notre centre de formation réalise un travail exceptionnel sur les jeunes, ils deviennent de plus en plus compétent dans ce domaine pour permettre un jeu avec davantage de fluidité.
PO : Pour avoir joué pendant plus de dix ans au club, je peux te dire que chaque année est différente… Il faut sans cesse se remettre en question et parfois, des saisons sont plus difficiles que d'autres. Ce qui importe en réalité, c'est de savoir quelles sont les valeurs du club dans lequel tu joues, de connaître cette identité. Les joueurs passent, mais le maillot reste.

On voit par exemple Inaki Williams cette saison, un joueur noir. Cela montre une certaine forme d'évolution dans le projet de recrutement de Bilbao ?
FY : C'est la continuité de la politique du club. Inaki est un joueur avec des origines africaines, mais il a grandi au Pays basque. Il était donc possible pour lui de jouer avec Bilbao, et il a joué à Baskonia (l'équipe de jeunes de l'Athletic, ndlr) l'an passé. J'espère pour lui qu'il aura un grand avenir à l'Athletic.
PO : Inaki est un joueur du centre de formation, et sa couleur de peau ne signifie rien. Ce que je vois en revanche, c'est qu'il fait de bons matchs et que son rendement pour une première saison est bon. C'est la seule chose qui compte.

Comment voyez-vous le déroulement de cette saison à Bilbao ?
FY : Il y a des hauts et des bas. La saison a mal démarré et le club n'est pas parvenu à trouver une dynamique pour lui permettre de jouer les premiers rôles en championnat cette saison. Mais grâce à cette demi-finale gagnée contre l'Espanyol avec un certain contrôle lors du match retour, l'Athletic est toujours en course pour récupérer un titre cette saison. La finale contre le Barça va être attendue par tous les supporters et ce serait superbe de gagner cette coupe.
PO : Je trouve que cette qualification en finale de Coupe d'Espagne fait beaucoup de bien au club. Ils se battent pour obtenir des résultats, ce qui n'est pas toujours facile, et ils vont tout donner pour remporter cette Coupe du Roi.

En début de saison, Bilbao a battu le Napoli en tour préliminaire de C1. Six mois plus tard, le club perd contre le Torino en C3, un adversaire pourtant moins armé pour battre Bilbao. Comment expliquer cette défaite ?
FY : La situation de l'effectif actuel n'était pas dans son meilleur moment. L'Athletic était engagé dans trois compétitions différentes, et les joueurs avaient sûrement du mal à enchaîner les matchs. Désormais avec seulement deux compétitions, il y a plus de période de repos, un rythme plus tranquille. Je pense aussi que la perte d'Ander Herrera à l'intersaison s'est fortement ressentie sur le jeu de Bilbao et qu'un joueur offensif et créatif manque à l'équipe.
PO : Je pense qu'aujourd'hui, toutes les équipes sont préparées pour donner le maximum, surtout en Coupe d'Europe. Pour Bilbao, l'accumulation des matchs était sans doute difficile à suivre, et la fatigue a dû jouer. Avec des joueurs uniquement du cru, c'est encore plus compliqué à gérer. Il est donc normal d'avoir des coups de moins bien.

Vous êtes partis tous les deux à l'Olympiakos en 2012, où entraînait votre ancien coach Ernesto Valverde. Vous aviez un feeling particulier avec lui ?
FY : C'est un entraîneur que j'ai eu pendant deux ans, sûrement les plus belles années passées au club. L'opportunité de partir en Grèce s'est présentée à moi grâce à lui, et je l'en remercie. J'ai vraiment eu beaucoup de plaisir à travailler avec lui. C'est un entraîneur proche des joueurs, communicatif et humble.
PO : C'est un coach fondamental dans ma carrière. Il m'a fait confiance, et j'ai pu la lui rendre sur le terrain. Pour moi, il fait partie de ces personnes qui marquent la carrière d'un joueur. J'ai vraiment eu une bonne relation avec lui.

Vos carrières de footeux sont désormais derrière vous. Quelles sont vos activités extra-sportives ?
FY : Je profite de mon temps libre, je le passe avec la famille, les amis. J'aime bien aller voir des films au ciné, des films espagnols surtout. En parallèle, j'ai passé des diplômes d'entraîneur et je suis licencié en direction sportive. L'objectif, ce serait de devenir entraîneur, pourquoi pas le prochain Valverde (rires).
PO : Valverde était un grand fan de photographie, moi je suis éventuellement photographe avec mon téléphone portable
(rires). Pour moi, la meilleure de mes activités extra-sportives reste de profiter de ma famille. Sans le football, je suis désormais plus libre, même si j'ai toujours un travail dans une entreprise de comptabilité et gestion à Pampelune.

Et sinon, vous avez un truc à vous dire l'un et l'autre ?
FY : Pablo, je l'ai toujours considéré comme un bon ami et une très belle personne. Ça fait un moment que je ne l'ai pas vu, il faut que je l'appelle pour se faire une bouffe et se rappeler ces bons moments !
PO : Sans langue de bois, Francisco fait partie des meilleurs joueurs avec lesquels j'ai pu jouer. C'est un grand ami et je lui passe le bonjour.


Propos recueillis par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

georgesleserpent Niveau : Loisir
Sacré tireur de coup franc ce Yeste; puis il devait bien aimer les rayures blanches et rouges car après avoir joué à l'athletic il joue à l'olympiakos
http://fr.wikipedia.org/wiki/Athletic_Bilbao

Impressionnant, un seul étranger (le français Laporte).
cul-terreux Niveau : CFA2
J'lai trouvé vraiment fade cet interview, dommage.
J'ai passé des journées entières avec ces gars là plus jeune sur des LFP Manager, avec des types comme Etxebarria, Arunzabia ou Iraola.
C'était le club le plus exitant à jouer faire attention à chacun de ses jeunes, scruter les équipes de jeunes d'Ossasuna, d'elbar ou de la sociedad pour les piller; et à s'inquiété quand un ancien vieillit et que tu n'as aucun jeune en vue pour le remplacer. Bref c'était ma vie
Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8