En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 14 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // #108
  3. // En kiosque
  4. // Spécial Numéros 10

Yann Lachuer : « Si je jouais aujourd'hui, je serais en équipe de France »

À l'occasion du numéro anniversaire des 10 ans, So Foot est allé sur les routes de France, à la rencontre des « numéros 10 de province » . Ces footballeurs français chargés d'éclaircir le jeu des équipes de D1 dans les années 80-90. Carnot, Delamontagne, Moreau, Dedebant et... Yann Lachuer. Dont voici quelques extraits de l'interview, non publiés dans le magazine. Au menu de cette 1re partie, entre autres : Guy Roux, Paris et le bruit des crampons.

Modififié
C’était dur, Auxerre, quand tu y es arrivé ?
C’était dur, ouais, mais quelque part, j’avais pas fait de centre de formation et je l’ai fini là-bas. Ils repéraient beaucoup en Ligue 2 à l’époque. Je jouais à Créteil, j’avais 18 ans. Je suis arrivé quand l’équipe commençait à gagner, après la demi-finale contre Dortmund où Stéphane Mahé loupe le pénalty. J’ai attendu trois ans car, s’il n'y a pas de blessés, si l’équipe tourne bien, Guy Roux ne fait pas de turn-over. Cette année-là, ils m’avaient pris moi, (Christian, ndlr) Henna et Violeau de Ligue 2.

Tu pensais sincèrement pouvoir faire carrière à l'époque ?
Moi oui, mais mes éducateurs, jamais. On parle de quotas, mais ça serait maintenant, jamais je passerais pro. J’étais pas grand, pas costaud. J’ai développé la technique. Guy Roux, la première fois que je l’ai vu, c’était dans le rond central de l’Abbé-Deschamps. Il aimait bien voir les parents. S’ils étaient un peu forts, il savait plus ou moins si le joueur allait être grand ou pas. Surtout pour les défenseurs ou les gardiens de but. Il avait raison.

Ça se passait bien, d’ailleurs, avec Guy Roux ?
Guy Roux, il faut avoir du répondant. Il veut toujours avoir raison, il préfère bien s’engueuler et il passe à autre chose. Si tu t’effaces, il t’écrase. L’avantage d’Auxerre, bon maintenant, le foot a changé, mais c’était un club qui était tranquille, géré par deux personnes. Bourgoin s'occupait des transferts et au niveau sportif, il n'y avait qu’un référent, c’était Guy Roux. Il n'y avait pas de directeur sportif, pas de chef de presse, de je sais pas quoi. Quand t’arrivais à l’entraînement, bah t’arrivais à l’entraînement. Tu entrais sur le terrain et voilà. Si tu voulais prendre une photo avec un joueur, tu prenais une photo. C’était très simple et très sain. Tant qu’il y avait Guy Roux, c’était tenu. Quand Santini est arrivé, il a organisé des points presse. Les journalistes de là-bas, ça leur a fait bizarre. Les joueurs aussi.

La relation avec la PQR, ça se passait comment ?
J’étais pas dans l’actualité. Au début, t’arrives de L2, tu joues pas vraiment. Après, si le journaliste de l’Yvonne Républicaine voulait m’interviewer, il demandait à Guy Roux. Quand t’es jeune, il te prend à part. Il te dit : « Écoute, quand t’es face à un journaliste, imagine-toi que t’es face à 200 000 personnes au stade de France et que tu fais un speech de 20 minutes. Parce qu’au-delà, tu racontes des conneries, tu dis des choses que tu voulais pas dire. » Maintenant, je sais pas comment il ferait avec les tweets… Les joueurs d’aujourd’hui, ils sont au courant de tout, du pipi caca de Beckham, mais ils savent pas qui ils rencontrent. Ça te surprend. En plus maintenant, ils parient sur les matchs. Même s’ils n'ont pas le droit...

Alors que toi, tu as vu l’arrivée des téléphones portables...
À l’époque, quand tu avais un téléphone portable, tu te la pétais. Mon beau-père était agent Renault et à l’époque, quand t’achetais une bagnole, t’avais un téléphone. Donc avec les promos, j’en ai eu un gros, là, avec l’antenne. Mais t’avais des petits salaires par rapport à maintenant. À Auxerre, quand je suis arrivé, le plus gros salaire, c’était 100 000 francs-150 000 francs, maximum.

Ça t’aurait saoulé de ne pas réussir dans le foot et d’avoir une vie plus classique ?
Pas saoulé, mais déçu. J’avais qu’une idée, être pro. À Créteil, en sports-études, j’ai eu un BEP CAP vente. Ça ne me plaisait pas. Je me suis laissé deux ans pour percer. Si ça marchait pas, je refaisais un bac pro et je me serais lancé dans la filière. Du moment que je jouais au foot, ça me suffisait. Le plus important, c’est de jouer avec les potes. L’huile camphrée, le bruit des crampons, les rituels… Je sais pas si vous vous rappelez du stade Pershing. Plein de terrains en enfilade. Les vestiaires, c’était des cages à lapin. Les équipes de corpo venaient là tous les 15 jours, ils venaient avec leurs sacs qu’ils posaient au bord du terrain. Moi, j’ai été bercé de ça. C’est pour ça aussi que j’ai bien aimé Auxerre.

Tu parlais de Bourgoin tout à l'heure. Un personnage lui aussi.
Bourgoin, c’était un fou. Il nous emmenait en avion. Parfois, il n'avait pas encore le plan de vol qu’il décollait. On n'était pas encore attachés qu’il avait déjà décollé. On se déplaçait à deux petits avions. J’ai vécu l’aventure de la débrouille. Guy Roux en jouait : « Ils nous traitent de paysans, mais pendant ce temps-là, on est champions de France. » Il cultivait ce côté bordel organisé. Par contre, il était précis sur la diététique, on était un par chambre, etc. Pour les déplacements, y avait pas mieux que lui. Avec le code vigipirate, c’était moins facile, mais avant, on déposait le bus sur le tarmac avec les bagages. Aucun club ne faisait ça. Le match finissait à 10h30 et, à minuit, on était chez nous.

On est en pleine phase de reprise en ce moment. À Auxerre, c’était dur, cette période ?
Avec du recul, je pensais cravacher, mais non. Par contre, on courait toutes les semaines. Avec Guy Roux, les séances étaient toutes les mêmes. Tu savais d’une semaine à l’autre ce que tu allais faire. D’ailleurs, c’était chiant. Quand tu lui disais de changer, il répondait : « Demande à Manaudou si elle change ses entraînements ! Elle fait des longueurs toute la journée ! »

« Boumsong, il aurait tué sa mère pour aller en équipe de France »

Pendant ton séjour auxerrois, t’es prêté à Châteauroux. Pourquoi ?
J’avais fait 3 matchs et demi en pro et l’année d’après, ils font le doublé. Je dis : « Moi coach, je suis arrivé de Ligue 2, ça fait deux ans que je suis en CFA, prêtez-moi ! » « Non, non, non, non, l’année prochaine, on fait la Ligue des champions, je vais avoir besoin de toi, nanani, nanana. » J’étais dans un appartement et avec ma femme, on décide donc d’acheter une maison et un chien au mois de juillet. Au mois d’août, il m’appelle pas et à la rentrée : « Bon bah, tu peux partir. » « Comment ça je peux partir ? » « Ouais ouais, j’ai vu, il y a Châteauroux et Amiens qui te veulent, je te prête, tu peux partir. » « Vous vous foutez de ma gueule ? Il y a un mois, je vous ai demandé. Je déménage et tout… » Donc je suis resté 15 jours dans la maison, je suis reparti. J’ai été prêté à Châteauroux et on est montés. En guise de cadeau, on a eu une montre. À l’époque, je ne connaissais pas, c’était une Chopard. Bon c’était sympa, avec ton nom et tout ça, mais il y avait pas d’argent. C’est pour ça, c’était un autre monde par rapport à maintenant.

Tu t’es senti bien dans ton époque ou tu aurais aimé jouer à une autre période ?
Si je jouais 10 maintenant, bon bah je serais plus riche et je serais en équipe de France, sûrement. Grenier, par exemple, j’étais à son niveau. Valbuena, Cabaye aussi… Pour moi, c’est une question de génération. On fait des stars de joueurs moyens. Ils ont pas la carrure, la personnalité pour assumer ça. Benzema, c’est pas une star. Ben Arfa, c’est pas une star. Nasri non plus. Pour moi, star, c’est Ibrahimović. Il est provocateur, mais il assume. Derrière, s’il se fait taper dessus, il passe au-dessus. Ils ont pas le niveau technique et mental pour gérer les attentes des spectateurs et de la presse… Bref, je signe à Paris un peu pour jouer la Coupe du monde. J’avais Parme, mais avant de partir à l’étranger, j’ai préféré passer une étape dans un grand club en France. Je suis dans les 30, mais pas retenu finalement. Et puis, en fait, Paris, c’est une année merdique.

Pourquoi Paris plus que Marseille ?
Car je suis parisien, déjà. Je suis né à Champigny. Deuxièmement, quand j’étais à Châteauroux, Mister Denisot me suivait déjà. L'OM, il y avait Courbis qui m’appelait tous les jours, dès le mois de novembre : « T’es mon choix numéro 1. Si tu me plantes au mois d’avril, comment je fais pour mon choix numéro 2. Il faut que je sache. » « Bon Rolland, si tu veux une réponse maintenant, c’est non. » Il pensait déjà à sa saison d’après. De toute façon, j’avais un feeling avec Denisot. Je vais chez Canal, on se met d’accord et il me dit : « Ton contrat, je le mets là. » Au mois de mars, il m’appelle et me dit : « Je m’en vais de Paris. Si tu veux ton contrat, je le déchire. » C’était sympa. Donc j’arrive avec Mister Biétry. Charles, il m’aimait bien, mais il me met Okocha dans les pattes. Si Denisot restait, c’était Le Guen qui devait reprendre, et Le Guen est parti à Rennes. Donc voilà, tout avait changé.

À l’époque, le coach, c’est Giresse. Ça se passait comment ?
Ça passait bien, mais il avait pas la carrure. Pour lui, comme pour sa génération, quand tu avais des bons joueurs, ça suffisait. On n'était pas complémentaires. Et surtout, Roche, Guérin, Fournier, Gava partaient… Il aurait fallu faire une transition entre les anciens et ceux qui arrivaient comme moi.

Tu le sens dès les premiers jours, qu'il y a une couille ?
Dès le premier entraînement, j’ai une tendinite et je la traîne presque toute la saison. Donc je joue un peu diminué. Giresse se fait virer en septembre après une défaite contre Haïfa. Giresse nous présente l’équipe et il nous parle d’un petit joueur, 17 ans à l’époque. Il s’appelle Benayoun. Il dit : « Ouais, c’est un bon, mais honnêtement, ils dépasseront pas la moitié de terrain. » Je sais plus si c’est vrai ou pas, mais je crois qu’on lui a donné des infos sur l’autre équipe d’Haïfa. Donc tu vois déjà le truc…

C’était quoi, le problème de cette équipe ? Car sur le papier…
Le problème, c’est qu’il y avait pas de cadre. Le seul, c’était Simone. Et pour la petite histoire, la veille de l’entraînement, il se met pas d’accord avec Biétry sur une revalorisation salariale. Il sèche la reprise. Moi, j’arrive d’Auxerre, je me dis : « C’est quoi ce bordel ? » T’as Okocha qui arrive. Biétry, lui, son rêve, c’était de faire le FC Nantes à Paris. Donc il prend plein du Nantais. Entre les anciens et les Nantais, ça se passait pas forcément bien. Ouédec, Loko, Carotti et compagnie. Donc l’équipe, ça part en vrille.

Y a des joueurs qui t’ont impressionné là-bas ? Okocha ?
Okocha, c’était fort, mais c’était pas efficace. C’était un joueur pour Paris, car il faisait lever le stade. Mais niveau efficacité, c’est zéro. T’as Simone qui était vraiment au-dessus. Quand il avait envie de jouer, il faisait la différence… Après, à Paris, il y a pas vraiment de joueurs qui m’ont impressionné, c’est plus à Auxerre. Mexès m’a impressionné quand il était jeune. Pour moi, c’était le plus talentueux de sa promo. Il avait tout. C’était le gamin qui sortait le premier du vestiaire quand il y avait le ballon, mais ça lui pétait les couilles d'aller courir en forêt. Mentalement, il va s’énerver vite. Dès qu’il est en situation d’échec, il va péter les plombs. C'est là qu'il a plafonné. Mexès, c’est marrant car, jeune, il avait pas envie d’aller en équipe de France. Des fois, il trouvait des excuses pour pas y aller, comme des blessures, alors que Boumsong, il aurait tué sa mère pour aller en équipe de France.

[...la suite demain avec la 2e partie...]

Propos recueillis par Maxime Marchon, Stéphane Régy et Michaël Simsolo, à Orléans

Les meilleurs extraits de l'interview sont à lire dans le reportage consacré à ces 10 de proximité dans le So Foot anniversaire.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs !
Hier à 15:48 Mario Balotelli parodie Mario Kart 2 Hier à 11:27 Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 22 Hier à 10:06 Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 62
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 00:10 Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 36 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 20 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 34 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 30 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 46 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 189 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 22 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1
À lire ensuite
Anderlecht vs la meute