En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. // CM 2018
  2. // Qualifs
  3. // Luxembourg-France (1-3)

Y avait-il un contrat sur Dembélé ?

Victime de nombreuses fautes, Ousmane Dembélé a mangé de l’herbe plus que de raison au Luxembourg. Les défenseurs adverses avaient-ils comme consignes de le maltraiter, ou ont-ils simplement été dépassés par les qualités du joueur de Dortmund et son gabarit d'adolescent ?

Modififié
« Ousmane, il a fait très très mal ce soir. » Pendant qu’Ousmane Dembélé revient modestement sur sa bonne performance du soir en zone mixte, Adil Rami passe par là et résume en quelques mots la prestation de son partenaire. Comme tous ceux qui ont suivi la rencontre, le défenseur central resté sur le banc a sûrement en tête les multiples crochets et accélérations que le joueur du Borussia Dortmund a offerts aux spectateurs. Mais s’ « il a fait très, très mal  » , le Français a aussi dû ressentir quelques douleurs, lui qui a subi sept fautes (record du match). La première d’entre elles, observée au quart d’heure de jeu, est un exemple de ce qu’on a vu pendant 90 minutes : en maniant le ballon comme un jouet, l’attaquant prend de vitesse son concurrent direct, à savoir Chris Philipps, qui ne peut que faire tomber le joueur pour l’empêcher d’aller plus loin. En tout, le jeune Bleu tentera dix dribbles (total le plus élevé pour un membre de l’équipe de France depuis Franck Ribéry contre l'Ukraine en novembre 2013) et provoquera deux cartons jaunes.

Des fautes utiles


Si Didier Deschamps s’est montré satisfait de son poulain au terme de la partie – « C’est celui que je veux voir. Sur des prises de balle et des crochets, il déstabilise les adversaires. On a besoin de ça. (...) Il est dans la lignée de ce qu’il fait avec Dortmund  » –, les Luxembourgeois s’attendaient-ils à un Dembélé aussi en forme ? « Oui, on le sentait venir, répond Gerson Rodrigues, qui a fêté sa première sélection en rentrant à dix minutes de la fin. On savait que c’était un joueur exceptionnel et qu’il pouvait évoluer à un niveau très élevé. » Dès lors, en constatant le nombre important de fautes sur le garçon, peut-on imaginer que des consignes aient été données par Luc Holtz, l’entraîneur des Roud Léiwen, dans le but de chatouiller ses chevilles ? « Je ne peux pas parler du discours du vestiaire, rigole Rodrigues, coupable de deux fautes en moins de dix minutes. Mais défendre sur des joueurs comme ça, ce n’est jamais évident. » Le buteur Aurélien Joachim, lui, nie en bloc : « Il n’y avait pas de tactique proprement dite, ou de consignes sur ce joueur en particulier. Le coach n’a pas fait de focus sur lui. »


OK. Holtz n’aurait donc pas vraiment fait de cas de Dembélé, mais n’aurait pas non plus demandé à ses joueurs de se détendre sur l’engagement physique durant la mi-temps. Pour Gerson Rodrigues, les Luxembourgeois ont tout simplement fait ce qu’ils avaient à faire face à un talent qui s’est déplacé très (trop) vite pour eux : « À titre personnel, j’ai fait de mon mieux pour éviter qu’il puisse faire ce qu’il souhaitait. Les fautes qu’on a faites, on devait les faire. On n’avait pas le choix. Parce que derrière, ça va très vite. Mais c’est vrai qu’il y a d’autres méthodes que la méthode "dure" pour l’arrêter. Contre un joueur si dynamique et si technique, il faut garder son calme et éviter de se livrer. Ne pas se jeter dans la gueule du loup, quoi. Il faut absolument savoir anticiper. Sinon, effectivement, tu es obligé de faire faute. »

Un corps (par)fait pour obtenir des coups francs


Selon Joachim, qui a écopé d’une biscotte après avoir stoppé irrégulièrement Dembélé – sa seule faute de la rencontre –, l’explication est ailleurs. En cause : le gabarit un poil sensible d’Ousmane et sa tendance à s’écrouler facilement. « De mon point de vue, c’est un joueur au profil assez léger qui se laisse tomber dès que tu le touches. Et l’arbitre s’est un peu fait avoir. Sur toutes les fautes sifflées sur Dembélé, je dirais que la moitié sont injustifiées. J’ai la sensation que s’il fait ça contre une autre équipe que le Luxembourg, il y aura beaucoup moins de coups de sifflet. Sur des contacts épaule contre épaule, il tombe très vite... S’il fait ça en Angleterre, il va devoir se relever très rapidement et courir après la balle. » Bon. Pourquoi pas. Cependant, deux faits se confirment après (re)visionnage des images. Oui, Dembélé possède pour le moment un corps fragile qui lui permet rarement de rester sur ses deux jambes après un contact. Surtout vu son style de jeu. Mais non, l’arbitre n’a pas franchement fait acte de favoritisme, et ses décisions concernant les fautes accordées à l’international de dix-neuf ans sont plutôt cohérentes.

Et si Dembélé peut énerver quand il « plonge » , on ne peut pas vraiment lui reprocher un comportement destiné à exciter l’adversaire. Quand il se prend des coups et bouffe l’herbe, le bonhomme ne se met pas en colère. N’adresse jamais de mots insultants à celui qui vient de le faire chuter. Et ne demande pas non plus de carton à l’arbitre. « Il ne s’est pas énervé parce que les coups francs qu’il a provoqués étaient très intéressants pour son équipe, estime Rodrigues. Et puis, il n’y avait pas de tension, parce que c’était un match où le fair-play et le respect étaient présents. D’ailleurs, nos fautes n’étaient pas méchantes. » Des fautes qui se sont néanmoins peut-être multipliées à cause d’un certain agacement côté luxembourgeois. « Bah quand tu as l’impression que l’arbitre siffle alors qu’il n’y a pas grand-chose, ça énerve, oui, concède Joachim. Ça reste un match international, quand même ! » À croire que les Luxembourgeois avaient de multiples raisons de faire bobo à l’organisme pas encore bodybuildé de Dembélé.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 6
Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 23 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mercredi 17 janvier 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 mercredi 17 janvier Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7
À lire ensuite
Ben Arfa, Malaise TV