1. //
  2. // Demi-finale retour
  3. // Real Madrid/Borussia Dortmund

Xabi Alonso, capitaine normal

A 13 comme à 31 ans, Xabi Alonso est toujours resté le patron. Un rôle sur mesure qu’il doit à une droiture toute basque, une éducation « normale » , dixit un proche de la famille, et un apprentissage sur la plage et sous la pluie. Portrait d’un homme mûr et qui compte le rester ce soir face au Borussia.

Modififié
Tête levée, buste droit, Xabi Alonso respire l’élégance. Jeu court, transversale millimétrée, faute « intelligente » – exceptée celle de la semaine passée – Xabi maîtrise l’art de la passe et dicte son tempo. Bref, il ne manque pas grand-chose à Xabi Alonso. A l’instar d’un métronome, il distribue aujourd’hui la partition merengue sans fausse note. Une constance depuis ses premiers touchers de balle à l’Antiguoko, club de ses débuts. Car le natif de Tolosa, commune de la province de Giupuscoa, est un homme racé, éduqué et décidé. En somme, un patron. « Il a toujours été plus mature que les autres, il était toujours bon en cours. Tout ceci est en grande partie due à son éducation familiale. Son père, un ancien bon joueur de football, ne lui a jamais fait de cadeaux. Par exemple, il n’est jamais venu au club pour demander à ce que son fils joue plus ou joue moins. Il a très jeune responsabilisé son fils » , nous résume en quelques mots Iñigo Elarre, son entraîneur à l’Antiguoko durant deux ans. Sans faire de vague, la plus fameuse barbe rousse d’Espagne se rêve en « homme normal » alors qu'il est érigé en modèle. Un modèle de maîtrise.

« A 15 ans, j’avais l’impression de parler à un adulte »

Dès son plus jeune âge, Xabi Alonso tutoie le cuir. Dans cette famille portée sur le football – son père, Miguel Ángel Alonso, ayant gagné à deux reprises la Liga avec la Real Sociedad – il apprend à maîtriser la pelota sur les plages de San Sebastian. « Ici, les jeunes suivent une vieille tradition, explique Iñigo Elarre. Depuis près de 69 ans, ils se retrouvent pour jouer sur la plage, la Concha. Ici, les finales des tournois de la Concha sont très importantes, mais vraiment très, très importantes. Au Pays Basque, beaucoup de jeunes ont appris à jouer sur la plage » . Xabi ne déroge pas à la règle. En compagnie de Mikel Arteta, Andoni Iraola et Aritz Aduriz, il parfait son apprentissage sur un terrain trompeur et en domine les imperfections. « C’est un souvenir d’un football pur, de levers matinaux, de pluie et de froid. Mais un souvenir merveilleux, décrit Xabi Alonso dans El País. Les cages étaient démontées dans des locaux et nous devions tout monter : les poteaux, les lignes, les drapeaux… C’est une école du football très curieuse et intéressante. Tu apprends à te sacrifier, à partager, à trimer, à savoir que sans rival il n’y a pas de jeu » .

Les plages de la Concha vont par la suite laisser place aux prés de l’Antiguoko. Dans ce club de quartier de San Sebastian, il poursuit sa progression aux côtés du formateur Iñigo Elarre. Très vite, l’élève dépasse le maître. « Alors qu’il n’avait que 15 ans, j’avais l’impression de parler avec un adulte. Il semblait être beaucoup plus vieux que son âge réel, nous confie son entraîneur d’alors. A cet âge-là, lors du dernier entraînement de la pré-saison, il se casse le bras. Blessé, il ne pouvait pas jouer les cinq premières journées de championnat. Il est pourtant venu à tous les matchs et s’est posé sur le banc de touche, près de moi. Lors de chaque match, il n’a pas arrêté de donner des ordres tant et si bien qu’il semblait être l’entraîneur ! Il ne gueulait pas, mais il replaçait ses coéquipiers, donnait des consignes tactiques. Moi, je n’avais qu’à me taire. Normalement, à cet âge-là, aucun joueur n’a une telle vision tactique. Lui l’avait » . Alors, précoce le Xabi ? Pas vraiment. Tout cela tient d’une éducation bien soignée : « Que ce soit les Arteta, les Iraola, les Aduriz, tous ces joueurs qui sont sortis de chez nous, ils sont tous restés les mêmes : ils ont tous le même profil humain » , dixit notre interlocuteur.

« Un joueur d’une autre époque »

Et ont tous comme point commun cette identité basque. « Notre club est très familial et nous les connaissons depuis que ce sont des enfants, relève Iñigo Elarre. Je ne sais pas si c’est le caractère des gens de San Sebastian ou des Basques qui veut ça mais ils sont tous responsables, ont tous été sérieux à l’école, sont tous de très grands professionnels avec une condition physique irréprochable » . Et n’oublient pas leurs origines : « « Il n’a jamais changé de caractère malgré sa célébrité. J’ai toujours son numéro, et si je veux l’appeler, il me répond directement. Ou alors il me rappelle tout de suite après (…). Il est toujours en relation avec l’Antiguoko. Il a maintenu le contact avec nous : dès qu’il vient à San Sebastian, il vient toujours rendre visite à ses anciens coéquipiers et aux membres du club. Pourtant, ce n’est pas vraiment évident pour lui. Par exemple, la dernière fois qu’il est venu au stade, tous les spectateurs sont allés le voir, lui demander des autographes, de se prendre en photo avec lui… Ce n’est pas une vie ça, mais pourtant, lui, il accepte sans broncher » . La célébrité ou les Unes n’ont jamais été son dada. Xabi préfère la sobriété car, comme le résume Iñigo, « Xabi peut paraître comme un joueur d’une autre époque avec son caractère. Tout cela, c’est pour des raisons familiales : il a été éduqué d’une façon très normale et naturelle » .

« Tu ne verras jamais Xabi au volant d’une Ferrari comme Ronaldo ou alors propriétaire de cinq voitures de luxe. Tout ce que fait Xabi reste dans la normale, il n’est jamais dans l’exubérance. Parce qu’il a envie de rester une personne normale » , synthétise l’ami familial. Dirigée par le football, sa vie ne se résume pourtant pas au simple ballon rond. « Il n’y a pas que le foot dans la vie pour Xabi. Par exemple, sa femme tient un magasin de vêtements à San Sebastian, et Xabi l’aide beaucoup » , continue Iñigo Elarre. Ancien de la Real Sociedad, il ne coupe donc jamais vraiment les ponts avec son ancienne ville. Et son ancien club. « Xabi est très fier de sa ville, de son ancien club. Je pense qu’il rêve de jouer une dernière année à la Real Sociedad, mais pas tout de suite. Il pense encore à jouer deux, trois ans au plus haut niveau » , glisse Pablo Polo, journaliste à Marca. Pour son futur, Iñigo Elarre l’imagine bien dans le rôle de l’entraîneur, dans un style à la Reynald Denoueix qu’il considère comme son géniteur footballistique. « Si demain, il arrête le football et veut devenir entraîneur, il sera un très bon entraîneur, prédit son ex mentor. Depuis qu’il est tout petit, depuis son dixième anniversaire, il dirige chaque équipe dans laquelle il se trouve » . On s’en serait doutés.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Chriswillow Niveau : Loisir
Xabi Alonso, sans doute l'un des meilleurs jeu long qu'il m'ait été donné de voir sur un terrain... Ses transversales au millimètre, un régal pour les yeux !
Delavigne Niveau : DHR
Ouaip, un grand footballeur.
T'as une super occasion de le montrer ce soir :)
"On s’en saurait douter" pique un peu :p
Intéressant article en tout cas !
Ibrahimoviol Niveau : District
Message posté par Chriswillow
Xabi Alonso, sans doute l'un des meilleurs jeu long qu'il m'ait été donné de voir sur un terrain... Ses transversales au millimètre, un régal pour les yeux !


Et pirlo c'est du poulet? ;)
Je veux pas faire mon Bernard Pivot mais Robin, il faut choisir : "On s'en serait douté" ou "On ne saurait en douter" ?
son départ et celui de mascherano ont précipité la chute de liverpool. quel joueur!! il manque au milieu
Robin Delorme Niveau : District
Message posté par Mickey2D
Je veux pas faire mon Bernard Pivot mais Robin, il faut choisir : "On s'en serait douté" ou "On ne saurait en douter" ?


Pour le coup, tu as le droit d'en faire. C'est moche de terminer là-dessus, comme quoi vous valez tous les correcteurs orthographiques du monde.
saucissonbière Niveau : CFA2
la classe, tout simplement.
Jono Treyston' Niveau : Loisir
Je suis supporter de United, et pourtant ultra fan de cet ancien Reds

La classe à l'état pur
tu m'étonnes... Alonso Mascherano au milieu ça défouraille !!!!
Un joueur très classe aussi bien dans son jeu que dans son comportement sur un terrain. C'est l'un des rares joueurs actuels à coller parfaitement à l'image de l’institution qu'est le Real Madrid.
J'aurais bien aimé que le "proche de la famille" puisse répondre à ma question : à 8ans, il avait déjà la barbe ?
Alonso entraineur c'est très séduisant comme idée
normal...et tellement abruti fini quand il s'agit de jouer contre le Barca, quand il s'énerve et sort de son match il fait n'importe quoi, commences a couper tout ce qui traine, se comporte comme une vrai salop... moi j'ai jamais trop apprécié le joueur et l'homme
Note : 2
J'avais des doutes, non pas sur son talent, de le voir devenir le patron sur le terrain. Xabi est devenu effectivement le métronome de son équipe, toujours bien placé, grattant quelques ballons(malgré sa "lenteur"), mettant son quotas de taquets. Sa qualité principale etant la relance, capable de jouer court, d'aérer le jeu mais surtout d'allonger dans un Real qui cherche la verticalité dès la récupération du ballon.

Malgré toutes les polémiques qui polluent le club cette saison, les cas Casillas et Ramos, il s'est montré discret dans la presse, ses itws mettant toujours en avant l'institution.

Un leader sur et en dehors du terrain. Florentino serait avisé de le prolonger très rapidement.
Un grand grand bonhomme, vision de jeu hors norme et qualité de passe impressionnante.
Pas étonnant que quand Alonso tousse, le real va mal, et Dortmund a clairement trouvé la formule pour le sortir de chacune des 3 confrontations. Sans lui ce soir le real n'a aucune chance, espérons que le Mou saura inventer un dispositif pour le protéger et lui permettre de prendre le jeu à son compte.
En tt cas, le real remplacera difficilement Xabi.
Chriswillow Niveau : Loisir
Message posté par Ibrahimoviol


Et pirlo c'est du poulet? ;)


J'ai dis un des meilleur, pas LE meilleur ;-). Bien évidemment que Pirlo, Gerrard, ou le Scholes de la belle époque en font indéniablement parti !
Quel milieux il constituait avec mascheranno et gerrard a LFC en soutient du Grand Torres et de Kuyt bordel !!!!!! un regal !!!
Note : 2
la belle époque de pes 2009
MaxChampagne Niveau : Loisir
Vraiment l'un de mes joueurs fétiche, ce n'est pas un hasard si depuis son départ (avec celui de mascherano) les Reds sont à la peine.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11 Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16
mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4