Wolverhampton n'est pas « dégueulasse »

0 0
Wolverhampton a peut-être trouvé la formule gagnante. Annoncé comme un relégable en puissance, le promu a pourtant pris 5 points en trois matches. Conscients de leurs limites, les Wolves ont misé sur une formule éprouvée : du kick'n rush et des tacles au niveau des genoux. A peu près.


Si la technique est efficace, elle n'est pas très populaire. Contre Newcastle, l'engagement a été tel que Joey Barton, ultime référence en la matière, a trouvé le match un peu trop rugueux. Malgré cela, l'entraîneur de Wolverhampton, Mick McMarthy, est monté au créneau pour défendre son équipe lors d'une interview accordée au Sun : « L'idée que nous sommes une équipe brutale est complètement fausse. En Premier League, il faut être capable de s'engager. Vous avez beau critiquer notre match face Newcastle, attendez-vous à en voir dix-sept autres comme ça d'ici la fin de la saison. Tous ceux qui viendront chez nous auront le même traitement. Je sais que les gens aiment coller des étiquettes mais ne nous considérez pas comme une équipe dégueu'. Nous défendons proprement et nous allons continuer à faire ainsi » .


Nouvelle plainte à prévoir : le 10 novembre prochain, les gentils mais rugueux Wolves accueilleront Arsenal..TL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0