Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  • Portugal-Maroc Aujourd'hui à 14:00
  • Uruguay-Ar. Saoudite Aujourd'hui à 17:00
  • Iran-Espagne Ce soir à 20:00
  1. //
  2. // 8es
  3. // La Gantoise-Wolfsburg

Wolfsburg, une nouvelle histoire belge

En 8es de finale de Ligue des champions, le VfL Wolfsburg se rend sur le terrain de La Gantoise. Un terrain inconnu pour les Loups en match officiel. Moins pour les services de recrutement du club, passé à l'heure belge ces dernières saisons.

Modififié
Fin août 2015. Le mercato touche à sa fin, les rumeurs les plus folles circulent dans tous les sens. À Wolfsburg, la grande interrogation qui demeure est le départ avorté ou non de Kevin De Bruyne, le jeune 10 belge qui a mis la Bundesliga à ses pieds. En quelques heures, ce qui devait être fait depuis le début de l'été est toutefois acté. Wolfsburg vend sa star contre une somme rondelette à Manchester City. Dans le même temps, le VfL s'active pour compenser. Une arrivée fait parler d'elle et remplace qualitativement KdB : Julian Draxler est soutiré au concurrent Schalke 04. Une autre signature passe en toute discrétion. Ismail Azzaoui, jeune belge formé à Anderlecht, fait le trajet entre Tottenham et l'Allemagne. Wolfsburg a trouvé son nouveau filon. La source vient du royaume de Belgique.

Premier millionnaire et colonie belge


Dans l'histoire de la Bundesliga, peu de joueurs belges sont venus tenter leur chance. À ce jour, ils sont 41. Le premier d'entre eux est Roger Van Gool. Alors que les Diables rouges prennent une raclée contre les Pays-Bas en 1976, des émissaires de Cologne sont à Rotterdam et se laissent séduire par le buteur. Van Gool devient le premier « millionnaire » de l'histoire de la Bundesliga, c'est-à-dire le premier transfert à atteindre le million de deutsche Marks. Il explique dans les colonnes de 11Freunde son choix de l'époque : « Cologne était une grande équipe, et la ville est située à côté de la frontière avec la Belgique, de sorte que mes parents pouvaient venir voir les matchs à domicile. » Plusieurs grands noms suivent : Roger Claessen à Aix-la-Chapelle, Jean-Marie Pfaff dans les cages du Bayern, plus récemment Daniel Van Buyten. Mais la Belgique et la Bundesliga, c'est surtout l'histoire d'une colonie arrivée à l'orée des années 2000 et qui va faire trembler le reste du championnat, quand Emile Mpenza, Marc Wilmots, Sven Vermant et Nico van Kerckhoven forment la colonne vertébrale des Knappen. La popularité des équipes de la Ruhr est alors grandissante. Des clubs de supporters se forment et traversent la frontière régulièrement pour voir Gladbach, Cologne, Schalke ou le BvB. Une réussite qui semble inspirer le VfL Wolfsburg aujourd'hui.

« Liens privilégiés »


Ainsi, en janvier 2014, les Loups mettent la main au portefeuille et sortent 22 millions pour arracher Kevin De Bruyne du piège Chelsea. Ils attirent à sa suite d'autres sujets du roi Philippe : Koen Casteels, puis donc Azzaoui, alors que Junior Malanda accueille De Bruyne au club. Une tendance de fond à jeter son regard sur la Belgique ? Benoît Delhauteur, journaliste à la DH, nuance le propos : « Je ne pense pas que ça soit une grosse tendance pour les joueurs belges d'aller en Bundesliga. Ils sont encore plutôt tournés vers l'Angleterre et la Premier League. » Pourtant, les Allemands font eux l'effort d'aller voir ce qu'il se passe dans ce qui pourrait être l'une des meilleures pépinières actuelles à jeunes joueurs en Europe. « Il est vrai que ce qui a changé depuis quelque temps, c'est que les clubs ont désormais les contacts. Des agents ont des liens privilégiés avec des clubs allemands. Je sais par exemple que Didier Frenay bosse beaucoup avec Wolfsburg. »


Il faut dire que le championnat a une bonne image côté belge, comme l'explique Benoît Delhauteur. « La Bundesliga est une bonne étape après la Belgique et avant de viser plus haut. On l'a vu avec le cas De Bruyne. Avec Chelsea, il a visé trop haut, trop tôt. La Bundesliga lui convenait mieux. Le niveau y est bien supérieur à la Belgique, mais en dehors du Bayern, les jeunes Belges peuvent y réussir. » Plus encore, ce qui explique ces arrivées, c'est la bonne image de la formation d'outre-Quiévrin et le rôle d'un homme : le manager sportif de Wolfsburg. « Avec Klaus Allofs, Kevin De Bruyne aurait réussi à Chelsea. » C'est d'ailleurs lui qui a fait son possible pour poursuivre le travail avec KdB dans la ville de Volkswagen. Et au départ du rouquin, Allofs retourne sur son filon. Les pistes belges semblent privilégiées. Dennis Praet est évoqué. Allofs craque finalement pour un très jeune, Ismail Azzaoui, dont Frenay note la rapide intégration au groupe professionnel. En fait, pour l'agent, tout cela est simplement « la conséquence d'un long travail. Depuis quinze ans, je vais voir les équipes allemandes pour leur proposer des joueurs belges. Maintenant qu'il y a eu de belles réussites, il y a un intérêt qui se développe. » Le cercle vertueux est désormais en place, car « le joueur belge a prouvé ses capacités d'adaptation » , estime Didier Frenay. Reste à savoir ce qu'il en est des équipes belges, pour un huitième de Ligue des champions.

Par Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom
Hier à 09:26 Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises lundi 18 juin Froger vers l’USM Alger lundi 18 juin Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre