Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 18e journée

Wolfsburg honore Malanda, Dortmund lanterne rouge

25 buts pour cette reprise de la Bundesliga. Pas mal. Au menu, les cartons de Wolfsburg, Fribourg et Mayence. Cologne toujours aussi costaud à l'extérieur, Schalke qui gagne, mais qui perd Huntelaar pour six matchs. Et sinon, toujours des stades pleins et de la bière qui coule à flots. Ça faisait longtemps. Trop longtemps.

Modififié
  • L'équipe de la semaine : Wolfsburg


    Ah, il était temps qu'elle revienne, la Bundesliga, avec son spectacle et ses buts. Dès vendredi soir, on ne s'est pas ennuyé, puisque le VfL Wolfsburg a tout simplement offert une prestation de haute volée face au Bayern Munich. On se doute bien que les Loups étaient motivés et voulaient rendre hommage à leur pote Junior Malanda de la plus belle des manières. Kevin De Bruyne surtout. Le Belge était inarrêtable, et les Bavarois ont souffert. Une passe décisive qui fait onze et deux buts qui font cinq : De Bruyne a fait la pluie et le beau temps dans cette rencontre, et a fait vivre l'enfer à Dante. Au final, une très jolie et logique victoire 4-1 du VfL sur un Bayern qui semble être resté en Péninsule arabique. En revanche, les délires de « Wolfsburg est revenu à huit points, le championnat est relancé » ou encore « Wolfsburg va-t-il refaire le coup de 2009 ? » , faut que ça s'arrête de suite. Ce serait manquer de respect aux Bavarois.

  • L'homme de la semaine : Nils Petersen


    Nils Petersen fait partie de cette catégorie de joueurs qui, un jour, ont décidé d'aller se crasher au Bayern Munich. Dans cette catégorie, on compte des mecs comme Tobias Rau, Jan Schlaudraff ou encore Alex Baumjohann. N'y tenant plus, Petersen a décidé de fuir la Bavière pour se rendre dans le Nord de l'Allemagne. Mais à Brême, l'expérience ne fut - dans l'ensemble - guère satisfaisante. Mis sur la liste des départs, Petersen se demandait de quoi son avenir allait être fait. Et voilà que Fribourg lui a tendu la main. Et, pour son premier match officiel sous ses nouvelles couleurs, Nils a régalé le public de Mage Solar Stadion (Dreisamstadion, pour les puristes) : entré à la mi-temps face à Francfort, l'ancien joueur de Cottbus a mis toute son énergie dans le match et a signé un triplé. « Il faut dire que quand tu reçois de tels ballons de la part de tes coéquipiers, même une caisse de bière aurait pu faire le taf devant » , plaisantera-t-il à l'issue de la rencontre. Le plus beau, c'est que Nils Petersen devient le premier joueur depuis une dizaine à claquer trois buts après avoir commencé le match en tant que remplaçant. La dernière fois qu'une telle chose s'est produite, c'était en septembre 2004 : à l'époque, le VfL Bochum avait été puni par un certain Miroslav Klose...

  • L'image de la semaine


    En vrai de vrai, l'homme de la semaine, c'est lui. RIP, Bernard « Junior » Malanda-Adje. Pour toujours dans nos cœurs.


  • Le geste de la semaine


    Kevin Kampl est arrivé au Borussia Dortmund cet hiver, en provenance du Red Bull Salzburg. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il s'est bien intégré à sa nouvelle équipe : une belle coupe de kéké, une belle technique aussi.



  • Le but de la semaine


    Bas Dost, aka « le renard des surfaces quand je suis pas blessé » , a marqué un but un peu étrange face au Bayern. Sa volée est dévissée, mais elle est pleine d'effet. Probablement pour ça que Manuel Neuer n'y est pas allé.



  • Vous avez manqué Mayence-Paderborn et vous n'auriez pas dû


    - Depuis que Jürgen Klopp a fait monter Mayence en 2004, il y a du frisson en Rhénanie-Palatinat. Que ce soit sous l'actuel entraîneur du BVB, sous Thomas Tuchel ou sous Kasper Hjulmand, on aime jouer au football du côté du « Null-Fünf » . Et quand ça marche, et bien ça donne le premier carton de l'année 2015. Paderborn a fait les frais de la colère de Mayence, qui n'avait plus gagné depuis la 8e journée (2-1 face à Augsburg) : dès la 6e minute, Yunus Malli ouvre le score avec de la chance, lui qui avait glissé au moment de sa frappe. Malli doublera la mise en début de seconde période, sur un nouveau service de Pablo de Blasis. L'Argentin qui se fait rendre la politesse pour inscrire l'un des plus beaux buts de cette 18e journée. En fin de match, le revenant Sami Allagui inscrit un but de la tête, avant que Johannes Geis ne transforme un péno suite à une faute sur le Tunisien. 5-0, Mayence retrouve le sourire. De bon augure juste avant le carnaval.

  • L'analyse définitive


    Schalke 04 ne va pas aller en Ligue des champions. Du moins, pas si les Königsblauen continuent à jouer de cette manière. Alors oui, pour la reprise, le « Null-Vier » a battu le Hanovre de Jimmy Briand. Mais que ce fut dur ! Pour les joueurs sur le terrain, mais aussi pour les spectateurs en tribunes et ailleurs. On s'ennuie à mourir devant, et derrière, ce n'est pas hyper serein. L'arrivée de Matija Nastasić devait remettre un peu d'ordre dans l'arrière-garde des Königsblauen. En revanche, devant, ça risque d'être compliqué avec un Klaas-Jan Huntelaar suspendu six matchs pour ce tacle sur Schmiedebach. À cause de ce geste aussi bête que méchant (que la DFB a trop lourdement sanctionné), le « Hunter » va rater le Bayern, Francfort, Gladbach, le Werder, Dortmund et Hoffenheim. Too bad.



  • Franz Beckenbauer a dit à la télé


    « [Uli Hoeness] a l'air bien, il a perdu 25 kilos. J'espère qu'il restera au FC Bayern, qu'importe sa fonction. Il ne doit pas forcément être président du club ou président du conseil de surveillance, mais il pourrait être une sorte de superviseur, une position supérieure. Mais comme le Bayern a besoin de lui, je pense qu'il aura plusieurs possibilités. » Ce à quoi le journaliste de Sky lui a demandé : « Pensez-vous qu'il puisse être de nouveau président ? » Réponse sans équivoque du Kaiser : « Je pense que les membres du club voteraient pour lui. »

  • Les stats inutiles


    - 4. Face à Wolfsburg, le Bayern a encaissé autant de buts en un match que lors de toute la Hinrunde (phase aller). Voilà.
    - 69. Suite au 0-0 face au Bayer Leverkusen, le Borussia Dortmund est lanterne rouge de Bundesliga. 69% des équipes classées 18e à l'issue de la 18e journée sont descendues en fin de saison. Voilà voilà...

  • Et sinon...


    - Cologne est toujours aussi dangereux à l'extérieur. Nouvelle victoire du « FC » ce week-end, cette fois-ci à Hambourg (0-2). Avec 16 points sur 30 possibles pris hors de leurs bases, les Colonais s'affirment comme étant la deuxième meilleure équipe à l'extérieur. Derrière le Bayern, bien sûr.
    - À l'inverse, Stuttgart est toujours aussi naze à domicile. Cinq points pris en 9 rencontres à la Mercedes-Benz-Arena, seulement 4 buts marqués. Ça sent la sortie de route...
    - Le peuple de Fribourg a dit oui à la construction d'un nouveau stade. Christian Streich aime ça.
    - Auteur de ses 7e et 8e buts de la saison face au Hertha Berlin, Franco di Santo est en train de devenir un héros du côté du Werder Brême, qu'il va sauver à lui tout seul. Ça vaut bien un petit selfie avec le fabuleux public du Weserstadion.



    Par Ali Farhat
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible