Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  • Portugal-Maroc Aujourd'hui à 14:00
  • Uruguay-Ar. Saoudite Aujourd'hui à 17:00
  • Iran-Espagne Ce soir à 20:00
  1. //
  2. // 8es
  3. // Wolfsburg-La Gantoise (1-0)

Wolfsburg était large

Pas de scénario improbable cette fois-ci. Wolfsburg a réussi à imposer son rythme et à mieux gérer son avance (1-0). Les Loups sont en quarts.

Modififié

Wolfsburg 1-0 La Gantoise

But : Schürrle (74e) pour les Loups

En prendre trois à domicile, ce n’est vraiment pas une bonne idée. Surtout quand on n’en met que deux en retour. La Gantoise l’a appris à ses dépens. Au match aller, les Belges ont beau être revenus au score grâce à une fin de match sous amphétamines, ce n’est clairement pas suffisant pour espérer accrocher le wagon des quarts. Non, pour ça, il aurait fallu qu’ils soient aussi réalistes au match retour. Ce qui n’a pas été le cas. Il faut dire que Wolfsburg a plutôt bien joué le jeu également. Après une première période de rodage, ils ont défendu très bas et organisé un toro grandeur nature en seconde. Et puis en fin de match, sur une attaque éclair de Julian Draxler, André Schürrle a tué tout espoir restant. Malin et efficace, ça suffit en tout cas pour accéder aux quarts de finale.

Du rythme, pas de but


Une équipe qui n’a rien à perdre. Une autre qui ne maîtrise pas vraiment son sujet. Autant dire que c’est la foire en ce début de match. Enfin, surtout au milieu de terrain où la loi du plus généreux est de rigueur. Ça va d’un côté à l’autre sans interruption. Pour les Loups, c’est Josuha Guilavogui qui remporte le prix de l’action la plus dangereuse : une frappe pure à l’entrée de la surface bien sortie par Sels. Julian Draxler est également bien en jambes, mais il manque un peu de visibilité. Du côté des Buffalos, c’est Danijel Milićević qui remporte la palme de l’homme le plus en vue. Centres tendus, longues courses balle au pied, conservations de balle, dribbles dans de petits espaces, le milieu suisse sait tout faire. Et plutôt bien. D’ailleurs, s’il n’a pas été décisif en première période, il peut clairement en vouloir à ses coéquipiers et au peu de variété qu’ils lui proposent. Mais même avec des velléités claires et prononcées, le score n’évolue pas avant la mi-temps, et ce, alors que l’intensité s’effrite petit à petit.

Pas de rythme, un but


Un constat qui se vérifie surtout lors du deuxième acte. Wolfsburg prend enfin les choses en main et confisque le ballon. Et quand ils défendent, les Loups ne prennent aucun risque. On se met bas, on attend et on attaque le porteur du ballon. Les préceptes de base de La défense pour les Nuls. Ils sont d’ailleurs les seuls à se créer une occasion digne de ce nom en début de seconde période : Kruse en remise pour Schürrle, mais Neto s’interpose. Du coup, à vingt minutes du terme, les Belges entretiennent toujours un infime espoir. Enfin surtout leur coach, Hein Vanhaezebrouck, qui tente un coup de coaching avec deux entrées en jeu, coup sur coup, dont celle de Coulibaly le supersub de la Jupiler League. Le moment choisi par Julian Draxler pour enfin sortir de sa tanière. Un débordement d'équilibriste côté droit pour un centre caviar en direction de Schürrle. Ça fait 1-0. C'est toujours moins qu'à l'aller, mais les Belges n'ont plus le même grain de folie. Ils ne reviendront jamais et partiront en douceur, cette fois-ci.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Ugo Bocchi
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 09:26 Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises lundi 18 juin Froger vers l’USM Alger lundi 18 juin Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre
    À lire ensuite
    Le Real a pris son temps