1. //
  2. //
  3. // Stoke City/ManU

What's up Morgan Schneiderlin ?

Grosse recrue du mercato d'été, Morgan Schneiderlin devait franchir un palier à Manchester United. Mais sous la houlette de Louis van Gaal, le Français ne profite pas du turn-over incessant et des difficultés collectives mancuniennes. Malgré les critiques de certains experts sur son faible apport offensif, son absence lors des principaux fiascos du club tendent néanmoins à le conforter comme un élément important.

6 15
« Si je suis un milieu de terrain face à Schweinsteiger et Morgan Schneiderlin, je ne suis pas inquiet. Ils ne représentent aucune menace. Ce ne sont pas des joueurs capables de donner le ballon comme Paul Scholes ou Andrea Pirlo et ils ne vont pas vers l'avant. Ils sont juste posés devant les quatre défenseurs. Donc si je suis un adversaire, je peux d'abord me concentrer sur ce que j'ai à faire avant de savoir ce qu'eux feront. » Dans le Sun, Rio Ferdinand n'a pas été tendre à l'égard des recrues estivales de Manchester United. Il faut dire que depuis le début de saison, l'Allemand comme le Français n'ont pas encore répondu à toutes les attentes générées par leur arrivée à Old Trafford.

Le premier, champion du monde en titre, s'est défendu personnellement dans la presse allemande, quand le second attend visiblement l'occasion de jouer pour répondre. Recruté pour 35 millions d'euros à Southampton cet été, l'Alsacien a laissé un immense vide dans son ancienne équipe, où ni Clasie, ni Wanyama, ni personne d'autre ne l'a fait oublier. Ainsi qu'à Arsenal, où le Français a longtemps été présenté comme la recrue idéale et un transfert quasiment bouclé. Jusqu'à ce qu'Arsène Wenger ne décide de préserver une place pour Francis Coquelin, l'homme de la seconde moitié de saison 2014-2015.

Victime du turn-over de Van Gaal


En traversant l'Angleterre du Sud vers le Nord pendant la période estivale, Morgan Schneiderlin a-t-il perdu son talent ? Autre ancienne gloire des Red Devils, Johnny Giles y est allé de sa critique en estimant que l'international français n'était pas un vrai box to box, car il ne jouait pas assez vers l'avant et pensait trop à ses statistiques de passes réussies pour prendre des risques. Il faut dire que depuis le début de son séjour mancunien, Schneiderlin n'a pas des stats de folie : un seul but contre Everton et aucune passe décisive.

À sa décharge, aucun joueur de Manchester United n'affole les compteurs, et Louis van Gaal procède à un turn-over qui, jusqu'à présent, n'a pas forcément aidé l'ancien des Saints. Ni l'ensemble du collectif de MU. Moins utilisé que Carrick ou Schweinsteiger, Schneiderlin n'a vraiment commencé à donner sa pleine mesure qu'en octobre, avec, entre autres, une performance aboutie contre Everton à Goodison Park. Habitué à être le premier nom sur la feuille de match avec Southampton, le Français a donc dû s'adapter à la méthode du Pélican et au fait de ne pas débuter chaque rencontre.

Absent lors des défaites


Mais pour beaucoup d'observateurs et pour une grande partie des supporters de Manchester United, Schneiderlin est néanmoins un élément indispensable à la bonne tenue de sa nouvelle équipe. Avec lui, les Red Devils n'ont perdu qu'une seule fois - à Swansea le 30 août - et lorsqu'il était absent, le onze de Van Gaal en a souffert, comme lors de la débâcle à Arsenal ou de l'élimination européenne à Wolfsburg. Son absence sur blessure lors des désillusions récentes contre Bournemouth et Norwich ne fait que réaffirmer son importance.

Car s'il n'impressionne par pour le moment à coups de frappes de loin et de passes décisives, Schneiderlin reste néanmoins le meilleur ratisseur de ballons à disposition de Van Gaal, que ce soit par ses interceptions ou ses tacles énergiques. Avec des statistiques dans la lignée de ses prestations pour les Saints ces trois dernières saisons, ce qui laisse à penser qu'avec le temps, il ne bougera plus des compositions d'équipe de Louis van Gaal. Ou alors, c'est le Néerlandais qui bougera du banc mancunien à force de se priver d'un des éléments stabilisateurs de son milieu de terrain. Début de réponse avec les affiches du Boxing Day, la période traditionnelle où se font et défont les futurs champions.

Par Nicolas Jucha

Dans cet article

Le mec tout de suite il te cite des légendes comme Scholes ou Pirlo ... Clairement ce ne sera jamais un crack de ce type, mais son apport est malgré tout loin d'être crade !
Quand on parle des buts et des passes décisives pour déterminer si Schneiderlin a un apport ou non, on démontre quand même qu'on oublie à quel poste il joue...
Effet Matuidi?
On en a fait tout un foin de ce joueur quand même alors qu'il est assez banal.
jaimelefootenmarchant Niveau : DHR
Didier Deschamps aime ce titre
The Lunatic is on the grass Niveau : CFA
Message posté par Two-Face
On en a fait tout un foin de ce joueur quand même alors qu'il est assez banal.


Franchement, il est pas mal surtout pour la PL qu'il comprend bien
The Lunatic is on the grass Niveau : CFA
ROONEY SUR LE BANC!!

Message posté par Two-Face
On en a fait tout un foin de ce joueur quand même alors qu'il est assez banal.


Sans en faire tout un foin c'est un joueur de qualité. Bien sure ce n'est pas Pirlo, car Pirlo est unique. Schneiderlin c'est un mec solide, plutôt intelligent tactiquement j'ai l'impression qui te stabilise un milieu. Sa qualité de passe est loin d'être mauvaise mais tant qu'il aura pas la confiance absolue de son coach je pense qu'il aura du mal à l'exploiter en faisant des passes plus risquées vers l'avant. Pareil pour l'équipe de France, je l'ai vu plutôt timoré sur ses apparitions en bleus car je pense qu'il aura du mal à s'affirmer tant qu'il n'aura pas l'impression d'avoir vraiment la confiance de Deschamps.

Et c'est là qu'il doit passer un cap. A Southampton c'était un pion essentiel, il était câliné et le rendait bien. Mais en passant à l'échelon supérieur et en choisissant de quitter ce confort, il a pris le risque de la concurrence et de l'intransigeance de ce milieu. A lui de répondre à cette exigence, de travailler plus si besoin, de prouver qu'il a le niveau et de s'imposer.

In Morgan I trust.
Benito-Bx Niveau : CFA
Il fait son taffe pas plus. C'est déjà bien.

On attend pas de lui d'être le leader technique au milieu. Le fiasco mancunien vient plutôt de Carrick, Schweini, Rooney, Mata et les jeunes pépites...

En gros tous les jouers e classes mondiales et expérimentés qui sont sensés tirer l'équipe...Palme à Rooney.
Il n'a jamais été un pur milieu relayeur, c'est avant tout un milieu défensif qui doit être accompagné de relayeurs ou box to box car son apport offensif n'a jamais été extraordinaire. ManU a cru qu'en le faisant signer, c'était un Scholes ?
Ruud mon poto, un article sur Schneiderlin! On fait quoi? On se tape dessus?
Morgan sur le banc cet après-midi, ça c'est incompréhensible!
Le problème pour moi c'est pas lui !
c'est les autres !!! - Schweini : il joue beaucoup n'a clairement pas était une bonne idée (comme prévu).
(Si le Bayern l'a laissé partir c'est pas pour rien ...)

- Carrick : Clairement quand vous parlez de joueur qui fait sont taff et rien de plus ... je pense de suite a lui ...
une reconversion en DC a prévoir dailleur vous verrez ... - Fellaini a qui il faut plus de stabilité ... comme a Mata et Herrera ...

Et puis MINCE ... tous ces mecs au milieux sont quand méme pas aidé par ces manchots devant ... Martial titulaire a MAN.U ... Ronney méconnaissable ... Depay qui n’était un feu ...
Bref ... méme "Nani" leurs ferait du bien ...
Jules rillettes Niveau : Loisir
Un peu de patience! Environnement différent,pression plus forte qu'à la tireuse!pas évident de "briller"quand tte ou presque l'équipe a perdu son mojo! Les mecs sont inhibés! La dinde était trop farcie pour courrir!
Skywalker Texas Ranger Niveau : DHR
Bah c'est une sentinelle, mais bon à Southampton c'était plus un ratisseur qu'une rampe de lancement, il devrait être complémentaire de Schweini pourtant ça marche pas trop, mais il fait quand même 6 premiers mois corrects malgré le peu de confiance de Van Gaal.
thebiglobanovski Niveau : DHR
Man U est mauvais. Aucune technique aucune fluidité aucun enchaînement aucune certitude aucun joueur au dessus du lot. Van gaal ou un autre ce sera pareil, à part le mou qui leur demandera de garer le bus.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 15