1. //
  2. // 3e tour
  3. // Domžale-West Ham

West Ham, gare au faux départ

Ancien vainqueur d’une Coupe d'Europe il y a plus d’un demi-siècle, West Ham vit une histoire contrariée avec les compétitions continentales depuis un bon bout de temps. Les Hammers veulent cette fois lancer une vraie belle campagne ce soir et entamer à fond les ballons une saison qui peut s’annoncer excitante pour eux. À condition de dénicher au moins un buteur et de conserver Dimitri Payet…

765 2
Question Trivial Pursuit, camembert orange : à quand remonte la dernière fois où West Ham s’est qualifié pour un tour principal d’une compétition européenne ? Réponse : saison 1980/1981, à l’époque de feu la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe et un quart de finale perdu face au Dinamo Tbilissi. Depuis, il y a eu une élimination précoce en Coupe UEFA 1999, un raté d’entrée face à Palerme lors de cette même C3 en 2006 et une sortie de route assez honteuse l’été dernier au troisième tour préliminaire de ce qui s’appelle désormais la Ligue Europa face aux Roumains d’Astra Giurgiu. Ce bilan n’est pas brillant du tout pour un club qui a tout de même déjà remporté un tournoi continental : la Coupe des coupes 1965, au cœur des sixties, le premier âge d’or des Hammers, dont trois d’entre eux furent champions du monde l’année suivante. Le nouvel âge d’or pourrait bien être actuellement en cours. Car après des années à jouer le maintien en Premier League et à tomber régulièrement en Championship, West Ham est en passe de redevenir un club qui pèse outre-Manche : deux top 10 de suite en élite, une cinquième saison d’affilée sans relégation, une dynamique intéressante, un jeu parfois séduisant, un Dimitri Payet superstar et un stade olympique gracieusement refilé pour remplacer l’antique Boleyn Ground, histoire de donner les moyens au club d’entrer dans une nouvelle dimension. Objectif atteignable : concurrencer vraiment les gros rivaux londoniens et viser à moyen terme un podium de Premier League pour disputer la Ligue des champions pour la première fois (dans son histoire, West Ham a disputé 30 matchs de C2 et 12 de C3, mais aucun de C1).

Déjà deux cadres sur le flanc


Mais avant de songer à s’inviter à la cour des très grands, il s’agirait pour les Hammers de déjà refaire leurs preuves dans la petite Coupe d'Europe, compétition qui paraît actuellement plus à leur portée, même si les clubs anglais ont montré ces derniers temps de vrais signes de faiblesse sur le plan continental (baisse de niveau ou désintérêt pour les compétitions européennes en comparaison avec l’enjeu de la surpuissante Premier League ?). L’aventure commence ce jeudi au troisième tour préliminaire de la C3 face au NK Domžale. Non pas à domicile comme c’était prévu initialement, mais en Slovénie. Avec quelle ambition aborder cette double confrontation ? Passer ce tour préliminaire est le minimum à atteindre. Il faudra se rassurer aussi, après une préparation pas forcément très convaincante (notamment deux défaites 0-3 face à Seattle et Kazan). Si la présaison s’est finalement achevée par une solide victoire 3-0 face à Karlsruhe samedi dernier, l’heure est pour l’instant plus à l’inquiétude qu’à l’optimisme. Inquiétude d’abord en raison des deux blessés au genou qui sont à déplorer juste avant ce premier match officiel de la nouvelle saison : le latéral gauche Aaron Cresswell, le joueur le plus utilisé la saison dernière, dont on annonce une indisponibilité pour une durée de 4 à 6 mois, et le milieu offensif Manuel Lanzini, dont on ignore la gravité de la lésion et qui a déclaré forfait pour les JO, alors qu’il était censé y participer avec la sélection argentine.


Ben Yedder en plan B de l’attaque ?


Inquiétude aussi car le mercato reste pour l’instant largement insatisfaisant. Réussir à signer Sofiane Feghouli gratuitement est a priori un très joli coup, et d’ailleurs l’ancien de Valence a déjà convaincu lors de la présaison ; les arrivées de Havard Nordtveit (Mönchengladbach) et de Gökhan Töre (prêté par Beşiktaş) le sont aussi. En revanche, il manque clairement un vrai buteur à cette équipe, capable de concurrencer Andy Carroll. Enner Valencia et Diafra Sakho pourraient partir, de manière à laisser place à un vrai gros calibre à ce poste, mais qui ? Carlos Bacca a été pisté, de même que Mario Gómez, Manolo Gabbiadini et même James Rodríguez, dans un registre moins finisseur. Rien n’a abouti. La rumeur Lacazette paraît désormais largement dépassée. Reste peut-être Wissam Ben Yedder, voire Jonathan Calleri l’Argentin, actuellement en prêt à São Paulo… Et puis il y a aussi inquiétude concernant le « cas » Payet, qui a récemment annoncé son désir de rester chez les Hammers, mais qui reste courtisé par de grosses écuries. Les dernières rumeurs en date laissaient entendre un intérêt de Manchester United, de l’Inter et du Bayern. David Gold, co-président du club londonien, a fixé l’indemnité de départ à 58 millions d’euros, histoire de bien refroidir les prétendants. Sera-ce suffisant ? Une chose est sure : le Français, qui a passé ses vacances à la Réunion, n’est pas du déplacement en Slovénie. Le principal atout offensif des Londoniens devrait être Feghouli. Pour se rassurer de cet été un peu morose, les fans peuvent se remémorer que la dernière fois où West Ham a brillé en période estivale, c’était en 2010/2011 sous Avram Grant, avec une invincibilité lors des matchs de préparation, suivie par une relégation de Premier League en position de lanterne rouge… Mieux vaut donc, semble-t-il, partir prudemment et ne pas tirer de conclusions trop hâtives.

Par Régis Delanoë

Dans cet article

Je suis dégoûté pour Cresswell, il va manquer bordel. Je trouve aussi dommage les départs de Tomkins et O'Brien. S'ils n'avaient pas autant de blessés (je crois en toi Andy ^-^), ils n'auraient pas besoin d'un attaquant mais bon je comprends qu'ils veuillent un attaquant renommé vu que le club prend avec le nouveau stade une nouvelle dimension (j'espère...). Je me demande également s'il vont donner une chance au jeune Ashley Fletcher ou s'il vont le prêter directement.
Je ne me suis pas encore habitué au nouveau logo...
Top-player Niveau : CFA
Dommage pour Cresswell, il était pas mal. Sinon en attaque, pourquoi ne pas tenter Loïc Rémy qui connaît deja le champ. Après Ben Yedder aussi serait une bonne pioche pas trop cher en plus

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
765 2