1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 27e journée

West Brom' surprend, Coutinho décoiffe

West Ham et Southampton qui perdent, Arsenal et Manchester United l'emportent, pendant que Liverpool s'offre Manchester City.

4 11

L'équipe de la journée : West Bromwich Albion

Si Liverpool a réalisé un énorme coup en haut de tableau en battant Manchester City (2-1), la grosse surprise du week-end vient tout droit des Hawtorns, et de la victoire, 1-0, de West Bromwich Albion face à Southampton. Une belle performance qui permet par ailleurs de souligner l'immense travail fourni par Tony Pulis quand il s'agit de sauver une écurie de la relégation puisque depuis qu'il a repris les rênes du club, les Baggies n'ont perdu qu'une seule fois, pour trois victoires et trois nuls. Des résultats qui leur permettent de s'éloigner de la zone de relégation, avec huit points d'avance sur Burnley, premier relégable, et une solide treizième place. Dernière bonne nouvelle, le retour en forme de Saido Berahino, auteur du but victorieux d'une superbe volée, pour son deuxième pion en trois matchs. Bref, tout roule pour West Brom.

Le joueur de la journée : Glenn Murray

Murray's back ! Après un prêt concluant en début d'année à Reading, ponctué de huit buts en Championship, le longiligne attaquant était revenu dans le Sud de Londres au mercato d'hiver. Un retour gagnant. Déjà buteur le week-end dernier lors de la défaite de Crystal Palace face à Arsenal, Murray a remis le couvert ce week-end à Upton Park, avec la victoire au bout cette fois-ci. Un doublé de la tête sur coup de pied arrêté pour mettre Palace sur le chemin de la victoire, et une expulsion pour un deuxième jaune à 20 minutes de la fin pour parachever son œuvre. Et puis, un type qui brille sur les pelouses londoniennes et qui s'appelle Murray mérite de toutes les manières le respect.

Le but de la journée : Coutinho

À Liverpool, Coutinho a décidé de tenir ses bonnes résolutions pour l'année 2015. Critiqué pour son manque de buts en première partie de saison, le petit meneur a décidé de répondre à sa façon, sur le terrain. Et de quelle manière ! Après son ogive face à Southampton le week-end dernier, le numéro 10 des Reds a récidivé en offrant la victoire à Liverpool face à Manchester City, d'un but exceptionnel. Trouvé à l'angle de la surface, Coutinho crochète du droit avant d'envoyer une frappe parfaitement brossée dans le petit filet opposé. Un nouveau coup de génie pour un joueur qui s'épanouit de plus en plus dans le nouveau système de Rodgers. On en redemande !

La déclaration de la journée

« Il a besoin d'espaces, et je lui donne cette liberté, mais il doit aussi faire les choses avec son cerveau et cela s'apprend. Cela ne vaut pas seulement pour Di María, mais pour tous mes joueurs. » S'il y a bien une chose dont on ne pourra pas accuser Louis van Gaal, c'est de donner des passe-droits. Affligé par la performance des siens en première période face à Sunderland, et notamment par Ángel Di María et son repli défensif toujours proche du néant, le technicien batave n'a pas hésité à sortir la recrue la plus chère de l'histoire de la Premier League à la mi-temps, pour faire entrer Adnan Januzaj. Le Belge, très percutant sur l'aile droite, a apporté le danger tout au long de la deuxième période, qui a finalement accouché de deux buts pour les Mancuniens. Bonne pioche, donc.

L'analyse définitive : Liverpool, objectif Ligue des champions

26 points pris sur 30 possibles. Voilà le rythme affolant de Liverpool sur les dix dernières journées de Premier League. Pointant à une triste onzième place à la mi-décembre, suite à la gifle infligée par Manchester United à Old Trafford (3-0), les Reds sont tout simplement invaincus depuis onze matchs en championnat. Et s'ils ont dû subir deux éliminations en League Cup et en Ligue Europa, les hommes de Brendan Rodgers ne faiblissent pas en championnat. Remontés à la cinquième place, les coéquipiers de Steven Gerrard ne sont plus qu'à deux points de Manchester United, toujours aussi peu flamboyant dans le jeu. De quoi se mettre à penser très fort à la Ligue des champions, et ainsi offrir une sortie rêvée à leur éternel capitaine. En commençant par se venger des Red Devils, le 21 mars prochain, à Anfield ?

Vous avez raté Arsenal-Everton et vous n'auriez pas dû

- Le match de la rédemption. Assailli par les critiques après la performance désastreuse des Gunners en Ligue des champions face à Monaco, Arsène Wenger avait bien fait comprendre qu'il souhaitait voir ses joueurs rebondir ce week-end face à Everton. Et son vœu a été exaucé, même si ce fut laborieux. Toujours peu sereins en défense, à l'image de la recrue Gabriel Paulista, les Gunners ont pu compter sur Giroud, qui, s'il a encore été maladroit, a retrouvé néanmoins le chemin du but en fin de première période. Un deuxième but de Rosický dans les derniers instants pour valider la victoire, et conforter Arsenal à la troisième position du classement. De quoi consoler légèrement les supporters.

La polémique autour de la théière : Roger East est-il aveugle ?

- Après Martin Atkinson, c'est Roger East qui a fait ce week-end une mauvaise publicité à l'arbitrage anglais. On jouait la 64e minute de Manchester United-Sunderland lorsque l'homme en noir siffle logiquement un penalty pour les locaux, après avoir vu Falcao se faire accrocher dans la surface. Jusque-là, tout va bien. Sauf qu'au lieu d'expulser O'Shea, le fautif, Roger East dégaine un carton rouge en direction de l'innocent Wes Brown, dans un remake de l'incident Oxlade-Chamberlain-Gibbs de l'an passé. Sauf qu'après la rencontre, le comité arbitral a publié un communiqué indiquant que Roger East ne s'était pas trompé, et avait exclu Brown de bonne foi, pensant qu'il avait également commis une faute sur Falcao. Ce lundi, justice a finalement été faite puisque Brown a été blanchi en appel, et ne sera donc pas suspendu.

La stat inutile : 46

Avec son 46e but de la tête en Premier League, Peter Crouch a désormais égalé le record détenu par Alan Shearer en la matière.

What else ?

- Liverpool concède en moyenne deux fois plus de buts (1,4 contre 0,7) lorsque Mamadou Sakho n'est pas aligné sur la pelouse.
- Wayne Rooney est devenu le premier joueur de l'histoire à marquer au moins dix buts lors de onze saisons consécutives.
- Arsenal a remporté sept matchs de Premier League consécutifs à domicile pour la première fois depuis 2005.

⇒ Résultats et classement de Premier League

Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
gunners25 Niveau : DHR
"Vous avez raté Arsenal-Everton et vous n'auriez pas dû"

Je crois que le "ne pas" est en trop dans la phrase... Perso j'ai trouvé que le match était une vraie purge de la 0 à la 70/75ème !! J'en peux définitivement plus d'Ozil... Ok il a des stats relativements bonnes. Mais c'est pas possible d'être aussi mou et passif sur un terrain quand on joue en PL je suis désolé.

We want Wilshere back !! Il est pas aussi décisif que Mesut mais sa combativité ferait du bien à ce milieu de chiffes molles !!
DoutorSocrates Niveau : CFA
Yeah mais Mesut te fait un geste par match qui te rappelle pourquoi t'aimes le foot.

Un supporter des Spurs (donnez le nous si vous voulez et on vous envoie Lamela)
Y'a que moi à penser que le but de Henderson est plus beau que celui de Coutinho mais que comme c'est pas un joueur "frisson" on s'en fou?
Et y'a que moi à penser aussi que MU va se faire jarter du podium à ce rythme là, et ce malgré son recrutement à plus de 100 millions d'euros? Merci qui? Merci Van Gaal.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Au contraire, ce serait plutôt "Vous avez regardé Arsenal-Everton et vous n'auriez pas dû"
Note : 3
Message posté par gunners25
We want Wilshere back !! Il est pas aussi décisif que Mesut mais sa combativité ferait du bien à ce milieu de chiffes molles !!


Pourquoi pas les deux ? Un milieu diamant avec Coquelin en sentinelle, Ramsey box to box, Wilshere en couverture + jeu long, Özil en 10 derrière Giroud et Sanchez, ça aurait de la gueule !
nyakichan Niveau : CFA2
Message posté par A.Iniesta8
Y'a que moi à penser que le but de Henderson est plus beau que celui de Coutinho mais que comme c'est pas un joueur "frisson" on s'en fou?
Et y'a que moi à penser aussi que MU va se faire jarter du podium à ce rythme là, et ce malgré son recrutement à plus de 100 millions d'euros? Merci qui? Merci Van Gaal.


Idem, je trouve le but d'Henderson plus beau que celui de Coutinho. Son enchainement crochet frappe est fait à une vitesse dont je ne le pensais pas capable, puis il nettoie bien la lucarne...
Sinon j'espère que Man U ne finira pas dans le top 4, jouer aussi mal avec autant d'argent ça devrait être interdis
DoutorSocrates Niveau : CFA
Ça sonne sexy, mais c'est horrible les milieux en diamant. Rien de plus stéréotypé.
Message posté par DoutorSocrates
Ça sonne sexy, mais c'est horrible les milieux en diamant. Rien de plus stéréotypé.


"horrible" tu es dur, Liverpool finit 2eme de premier league la saison passee en jouant le plus beau foot du royaume grace a son 4-4-2 diamant... pareil pour le porto de 2004...
DoutorSocrates Niveau : CFA
Yeah, mais Henderson et Gerrard peuvent faire le taf d'un 6. Je vois mal Özil revenir en milieu défensif quand il le faut. Je dirais volontiers à propos d'Özil ce qu'avait dit Van Gaal à Riquelme : "quand on attaque, tu es le meilleur joueur au monde, mais quand on défend, on joue à 10."
DoutorSocrates Niveau : CFA
D'ailleurs: voici une cool chanson hommage à propos de Riquelme: http://www.youtube.com/watch?v=Z2sfgE22 … ata_player
Ahmed-Gooner Niveau : National
Message posté par Steak


Pourquoi pas les deux ? Un milieu diamant avec Coquelin en sentinelle, Ramsey box to box, Wilshere en couverture + jeu long, Özil en 10 derrière Giroud et Sanchez, ça aurait de la gueule !


Le losange c'est une bonne idée, mais Cazorla ou Rosicky à la place d'Özil c'est meilleur (vu leurs formes du moment).
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Un ami allemand
4 11