Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Nice-Troyes

Wesley Sneijder est-il vraiment plus fort que Benjamin Nivet ?

C’est la bagarre de chauves la plus attendue depuis celle entre The Rock et Jason Statham dans Fast and Furious 7. Ce vendredi soir, à Nice, Wesley Sneijder va admirer pour la première fois un crâne aussi lustré que le sien : celui de Benjamin Nivet. Mais le joueur le plus soyeux de l’Aube a-t-il seulement quelque chose à envier au presque Ballon d’or 2010 ? Réponse en cinq points.

Modififié

Fiabilité : Benjamin Nivet, Aube qualität


Tous les bons vendeurs de voitures d’occasion vous le diront : l’important, ce n’est pas la carrosserie, c’est le moteur. Alors même si comparé à la berline Wesley Sneijder, Benjamin Nivet a des airs de break familial, force est de constater que c’est avec lui qu’on préférera prendre la route. À 40 piges, le meneur de jeu de Troyes a disputé plus de trente matchs de championnat lors de 16 saisons. Mieux, il a pris part à 31 rencontres ou plus par exercice depuis la saison 2003-2004 (38 à deux reprises, 37 une fois, 35 trois fois). Un homme pour qui une béquille est une grosse blessure, en somme, mais qui n’en demeure pas moins un épicurien. « Bien sûr, je fais attention, et encore plus maintenant. Mais hygiène de vie, ce n’est pas non plus ne jamais sortir et ne boire que de l’eau. J’ai besoin d’avoir des moments de plaisir pour trouver mon équilibre » , racontait notamment l’amateur de vin à So Foot en septembre 2016. De son côté, Sneijder n’a réalisé que cinq saisons à 30 matchs ou plus (31 étant son maximum, en 2014-2015) et une seule depuis 2008-2009. En somme, la trentaine du Batave, c’est uniquement sur le passeport. Et pas sûr que ça s’améliore avec le temps. Alors que Benjamin Nivet est comme le bon vin.


Palmarès : Wesley Sneijder, Ballon d’or plaqué


Les joueurs de Ligue 2 vous le diront à l’unanimité : pas facile d’être membre de l’équipe type de la saison. Pourtant, Benjamin Nivet a connu cet honneur à quatre reprises, en 2005, 2010, 2013 et 2014. Des titres qui, ajoutés à celui de joueur du mois d’octobre 2009 et aux trophées de champion de France de Ligue 2 avec Caen (2010) et Troyes (2015), trônent sur la cheminée du Zizou de l’Aube. C’est mieux que Dimitri Payet et son titre en Coupe de la Réunion 2004 mais c’est quand même moins bien que Wesley Sneijder qui, il faut bien le dire, a triché en évoluant dans des équipes pas trop mauvaises : l'Ajax, le Real Madrid, l'Inter et Galatasaray. Champion dans tous les pays dans lesquels il est passé, le Batave a également ramassé la Ligue des champions en 2010, année de sa finale de Coupe du monde avec les Pays-Bas, lors de laquelle il aurait pu/du (c’est selon) être Ballon d’or. Benjamin Nivet s’incline donc face à un Ballon d’or moral et au meilleur milieu de terrain du monde en 2010. C’est honorable.


Coefficient légende : Benjamin Nivet, d’un cheveux


Qu’on le veuille ou non, Wesley Sneijder est une légende. Avec ses hauts, ses bas, ses lucarnes, ses galettes. Mais a-t-il inscrit un but décisif pour la montée en Ligue 1 à 40 piges ? A-t-il passé onze années en cumulé dans le même club ? Non. Mais plus fort que ça encore : Sébastien Roudet a-t-il dit un jour qu’il serait prêt à payer pour regarder Wesley Sneijder jouer ? Jamais. Il l’a fait pour Benjamin Nivet, son ancien coéquipier à Châteauroux. « J’avais lu qu’il avait dit ça, confiait Nivet à So Foot, avec le sourire, avant d’ajouter : bien sûr que je suis prêt à payer pour voir Roud’ sur un terrain » . Oui, en plus le mec est sympa et poli. Suffisant pour que François Baroin, maire de Troyes, qui évolue dans l’Aube depuis 22 saisons, déclare : « Je crois qu’il va falloir trouver une place dans la ville pour lui faire une statue. » Une légende, on vous dit.


Coefficient Golazo : Wesley Sneijder, passion mines et araignées


C’est un coup dur pour toutes les lucarnes de France : Wesley Sneijder est accro aux lulus et il a toujours refusé d’aller aux canonniers anonymes. Et malgré son but important en barrage contre Lorient et les 118 autres qu’il a marqué pendant sa carrière, Benjamin Nivet ne pourra jamais rien contre ça.

Vidéo

Contre les Bleus quand lui et Robben avaient des cheveux :

Vidéo

Contre Robert Pirès. #LeClub

Vidéo

Parce que le pied gauche, ce n’est pas un problème :

Vidéo

Coefficient humain : Benjamin Nivet, le voisin de palier


Les arrivées mouvementées à l’aéroport, Wesley Sneijder connaît. De ville en ville, de grands clubs en grands clubs, le Batave a presque tout vu et tout vécu, mais avec des lunettes de soleil : celle de la star. S’il regrette aujourd’hui de ne jamais avoir quitté la France, Benjamin Nivet est toujours resté à l’échelle humaine. Lui qui s’enthousiasme plus de ses souvenirs de parties de cartes interminables que de victoires marquantes, lui qui apprécie sa collaboration avec des jeunes qui « pourraient être ses enfants » , lui qui est « né dans la campagne beauceronne, dans la nature » et a « été formé au milieu des vignes » . D’ailleurs, si vous voulez trancher : les Sneijder ont un resto à Ibiza et madame Nivet à sa propre marque de champagne. Bonne dégustation.

Vainqueur : Benjamin Nivet, mais surtout, le football.



Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


jeudi 21 juin 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Partenaires
Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 9: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses jeudi 21 juin Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? 1 jeudi 21 juin Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 8 jeudi 21 juin Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? jeudi 21 juin Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 10 jeudi 21 juin Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 jeudi 21 juin La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou