Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Wenger taclé par un ancien arbitre

Modififié
On ne fait pas d'omelette sans casser des œufs.

L'accès à la deuxième place du podium de Premier League s'est fait aux forceps. Ce dimanche, les Gunners recevaient la plus mauvaise équipe à l'extérieur du championnat, Burnley. Les Clarets débarquaient donc avec l'objectif de limiter la casse. Mais si la rencontre a tourné au vinaigre, ce n'est pas du côté auquel on pourrait penser.


À l'heure de jeu, Arsenal mène 1-0 grâce à Mustafi, mais l'absence de Xhaka, expulsé peu après, pèse sur l'entrejeu. Il reste trente minutes à tenir, on se dirige vers une fin de match poussive, mais où l'essentiel serait acquis. C'était sans compter sur les huit minutes de temps additionnel. Burnley obtient un penalty à la suite d'une faute de Coquelin. La pression est trop forte et Wenger explose. Il est expulsé de son banc, mais s'empoigne avec le quatrième arbitre dans le tunnel, retardant la fin de la partie.

Un geste qui n'a pas manqué de faire réagir une sommité de l'arbitrage en Angleterre : Keith Hackett. Dans les colonnes du Daily Telegraph, le retraité du sifflet a réclamé une suspension de six matchs «  au minimum » à l'encontre du technicien alsacien. « Je voudrais que Wenger soit empêché d'avoir un quelconque contact avec ses joueurs une fois à l'intérieur du stade. L'UEFA propose ce genre de sanction et il me semble qu'elle aurait beaucoup plus d'impact que de simplement être exclu du banc. [...] À partir de ce moment-là, vous devenez complètement impuissant. Les managers détestent cette sanction, mais elle agit comme un moyen de dissuasion efficace » .

Qu'en pensez-vous Arsène ? JD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall