Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Démission de Fabio Capello

Wenger pas chaud pour la sélection

Capello out, les entraineurs du Royaume se retrouvent sollicités pour remplacer le technicien italien à la tête des Trois Lions.

Questionné à ce sujet, Arsène Wenger a été catégorique : "Non, je ne suis pas intéressé par le poste. L’Angleterre est un grand pays de football de 65 millions d'habitants qui ont une grande passion pour le jeu. J'aime l'Angleterre et je veux que le pays réussisse. Je laisse donc la Fédération Anglaise s'occuper du problème".

A la tête d'Arsenal depuis 1996, l'entraineur alsacien a remporté trois championnats d'Angleterre avec les Gunners, et ne compte à priori pas s'arrêter maintenant: "Je n'ai jamais été réellement tenté par le poste de sélectionneur, car pour moi c'est un job complètement différent, avoue Arsène. Dans le club, je fais un peu un travail de marathonien alors que le poste de sélectionneur est un travail de sprinter".

Cependant, le technicien français ne ferme pas complètement la porte à une retraite dorée à la tête d'une équipe nationale : "Dans le futur, je ne sais pas, parce que ce que je fais demande beaucoup d'énergie et une bonne condition physique. Ça ne sera peut-être pas toujours le cas".


C'est con, Le Graët cherche quelqu'un pour la mi-juin.

AS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.