Wenger, l'ours polaire

0 2
Très vivement critiqué en ce début de saison, le plus catastrophique pour Arsenal depuis 58 ans, Arsène Wenger a décidé de répondre aux médias par une étrange métaphore.

Énervé que les journalistes anglais s'attaquent à ses plus jeunes joueurs et leur mettent ainsi une pression supplémentaire, le technicien français, d'après le MirrorFootball, se dit « inquiet de voir d'aussi jeunes joueurs faire face à autant de critiques et de pression d'un coup, ça ne va rien arranger à notre situation. Il faut leur laisser du temps. Moi, je suis là pour les protéger. Je dois absorber les coups de fusil que tout le monde nous envoie. Comme un ours. Un ours polaire » .

Tout le monde le sait, les ours polaires sont réputés pour leur capacité à absorber des balles...

WP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
La feinte de l'ours sans doute?
Des clubs comme MU ou Arsenal qui jouent la confiance envers leur coach, j'en suis vraiment admiratif, malgré les résultats en dent de scie, j'espère vraiment que Arsène restera en place, parce que je ne vois vraiment qui pourrait reprendre arsenal tout en gardant cette philosophie.

Par contre tout ces "médias" qui poussent pour voir la tête de Wenger tomber...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Benfica s'en sort indemne
0 2