Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Arsenal-Manchester United (2-0)

Wenger : « Il s'agit d'un match entre deux clubs et non entre deux managers »

Modififié
Ça y est ! Il l'a fait. Enfin. Il aura donc fallu attendre la treizième confrontation entre José Mourinho et Arsène Wenger pour voir l'équipe du Français s'imposer face à celle du Portugais en Premier League. Une victoire deux à zéro acquise ce dimanche sur la pelouse de l'Emirates Stadium.

Alors forcément, en zone mixte, Tonton Arsène n'a pas pu éviter la question sur son ressenti après cette petite victoire personnelle. Et, comme on pouvait s'y attendre, l'ancien entraîneur de Monaco l'a jouée soft. Très soft, même : « Écoutez je ne sais pas combien de fois on a joué l'un contre l'autre, mais il y a quand même eu aussi beaucoup de nuls. On les avait également battu en Supercoupe. Mais de toute façon, je ne me focalise pas trop sur ça, je pense qu'il s'agit d'un match entre deux clubs et non entre deux managers. »

Celui dont l'avenir est encore incertain la saison prochaine a logiquement préféré se pencher sur l'apport mathématique de cette victoire dans une fin de championnat où il estime avoir encore une carte à jouer : « Ça nous fait aujourd'hui soixante-trois points, donc ça nous laisse encore une chance d'entrer dans le Big Four. On n'a plus de joker, non, mais de toute façon même sans ça on n'est pas sûr d'y parvenir. Non seulement, il faudra que l'on gagne tous nos matchs, mais il faudra aussi un peu de faiblesse autour de nous. »

On va pas se mentir, au fond de lui la joie doit être intense.


Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi