En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Wenger furieux contre l'arbitre

Modififié
Hier soir, Arsenal a raté une belle occasion de distancer Chelsea. Les Gunners ont mené contre Fulham jusqu'à la 83e minute, avant que Sidwell puis Zamora (92e) ne les bottent hors du Big Four. La faute à un manque de réalisme cruel des Londoniens. Mais également à cause de l'arbitre selon Arsène Wenger.

L'Alsacien s'est épanché après le match au micro de la BBC pour exprimer sa frustration : « Nous avons raté beaucoup d'occasions, et il y a eu de mauvaises décisions de l'arbitre aujourd'hui. Les deux combinés ont fait la différence » .

Selon lui, il y avait « à 200% » pénalty sur Gervinho après le contact avec Senderos en première période. Un pénalty qu'Arsenal aurait également dû obtenir au précédent match contre QPR.

Autre fait de jeu important : l'expulsion de Djourou à la 78e minute. Et Wenger a également son petit avis sur le carton rouge : « A partir du moment où Djourou a reçu son carton jaune, ils ont tout fait pour qu'il en obtienne un second. L'arbitre a été naïf de lui donner » .


Attention Arsène, la Commission de discipline marche à plein régime ces temps-ci. AS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 19:11 Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner il y a 2 heures Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 14 Hier à 12:38 Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis !
Hier à 12:17 Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 10:05 Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs mercredi 21 février Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 90 mercredi 21 février Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 20