Wenger et le Titanic

Modififié
3 24
Ce n'est pas encore la rentrée des classes, mais Professeur Wenger vient de donner sa première leçon de la saison.

En grand sage qu'il est, le manager d'Arsenal a mis en garde les clubs qui seraient tentés de dépenser trop pendant l'été. « L'Europe est en ce moment comme le Titanic, mais dans le football on vit comme si de rien n'était » , a déclaré le boss des Gunners, qui s'est déjà fait chiper Nasri et Clichy par Manchester City, avant de vraisemblablement dire bye bye à Robin van Persie cet été.

« Nous nous devons d'avoir une gestion stricte, parce que tout le monde souffre en Europe. Je nous considère comme privilégiés même si nous ne sommes pas méga riches, nous n'avons pas de ressources illimitées. » Une petite pique à des clubs comme le PSG ou Chelsea au passage, pour celui qui a fait venir Podolski et Giroud pour un total de 23 millions d'euros cet été.

Pas sûr que Tonton Arsène aurait le même discours si un cheikh richissime venait racheter les Gunners.

YC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

big teddy Niveau : DHR
ouais, enfin c'est bien connu tonton arsène est un gentleman, toujours fair play...quant il gagne.
vinceletah Niveau : CFA
Note : 1
Je comprends un peu de sa frustration, cela fait 10 ans qu il perd ses joueurs clefs, parce qu il n a pas la puissance financiere pour faire face... A chaque fois, il doit retrouver des jeunes, les formes. Et apres, il leur manque tjs un peu d experience et ils perdent tout en au mois d Avril!
Massimobor Niveau : CFA2
Encore ce manteau long inquiétant... Merci pour le choix de la photo YC
Le plus inquiétant, ce n'est pas d'avoir des milliardaires sans limites comme à Paris ou Chelsea. C'est leur argent, ils le dépensent ou l'investissent comme ils veulent. Le vrai problème, ce sont les clubs endettés. Comme le Real ou le Barça. Un jour, ils risquent d'imploser parce que malgré les efforts de Platoche, jamais ils ne pourront revenir sur leurs erreurs des années 2000.
nikowenji Niveau : DHR
Sérieux, Arsène a utilisé le terme "méga riche"? Ce djeun's!
Qu'il arrête de se plaindre Arsène, sa politique de "formation-lancement de jeunes" a ses limites, on peux pas avoir le beurre, l’argent du beurre, la beurette et sa bonne humeur.
Peut être que si il avait misé sur des joueurs plus vieux sur du court terme, peut être qu'il aurait gagné plus de titres et qu'il aurait pu garder ses stars durant toutes ces années.
Le rayonnement d'Arsenal ne se résume qu'à un excellent tremplin international pour les jeunes joueurs talentueux.
Moi je trouve ça louable comme fonctionnement et je trouve qu'il s'en sort même excellemment bien...mais qu'il ne se plaigne pas ensuite des autres modèles économiques qui ne suivent pas son cheminement.
Il ferait mieux de se concentrer sur la saison à venir pour démontrer que la réussite ne repose pas seulement sur un gros chéquier.
CousinHub> il faut vraiment arrêter avec cette argument en parlant du real et du barça! ils ont une dette, c'est vrai, mais ils dégagent assez de revenus pour la rembourser! il n'y a pas à chercher plus loin, c'est comme un ménage qui a assez de revenus pour prendre un crédit pour s'acheter une maison, si ils ont assez de ressources pour rembourser bah il n'y a aucun problème!
Venir piquer les perles dans les centres de formation des autres ca marche pas pour etre champion... comme c'est domage !!
Abe-> Je ne demande qu'à ce que tu aies raison. J'adore le Barca (et le Real aussi) et j'espère vraiment que ça ira toujours mais honnêtement, une dette aussi importante est difficile à combler. Pour le Real, il s'agit de (il me semble) 590 Millions d'euros. Alors quand bien même ils arriveraient à être à l'équilibre, ou en bénéfice de quelques dizaines de millions (ce qui est rare), il faudrait vraiment un miracle pour réussir à redresser la situation. Espérons juste que le roi d'Espagne continuera à les soutenir...
Quand le monde ultra-libéralisé dans lequel nous vivons aura finit de couler et que même les libéraux les plus acharnés devront se rendre à l'évidence, à savoir qu'un monde sans régulation est un bazar sans nom ( libre-circulation totale des marchandises / hommes ( immigration ) / concurrence entre tous les pays alors que tous n'ont pas la même monnaie, économie etc etc).

Quand on aura fait le fair-play financier, abolit cette saloperie d'arrêt Bosman... oui Arsène tu reviendra au sommet.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 24