Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Groupe F
  3. // Arsenal/Marseille

Wenger et l'ascension de Ramsey

Modififié
Les absents auront toujours tort. Pendant qu'Abou Diaby doit sûrement refaire la déco' de ses salles d'infirmerie, Aaron Ramsey se paye une place de titulaire indispensable. L'international gallois qui n'était au départ que la doublure de Diaby, avait du mal à s'imposer et n'était pas l'idole non plus des supporters de l'Emirates.

Et ce n'est pas la récente ascension du milieu des Gunners qui fera perdre la mémoire à Arsène Wenger : « N'oublions pas qu'il y a un an les gens me disaient : "C'est difficile de le faire jouer à l'Emirates" » , affirme-t-il au Telegraph.

L'entraîneur d'Arsenal s'est en effet plu à rappeler leur versatilité aux commentateurs les plus amnésiques. La cote de popularité de Ramsey était telle que le manager français se posait quelques questions : « On pouvait voir qu'il y avait une impatience avec lui à l'Emirates. En tant que manager, tu es toujours dans une période où tu te dis : "Est-ce que je le pousse et il peut aller plus bas, ou dois-je lui donner un répit pour qu'il se régénère, pour lui donner un nouveau départ ?" »


Il est loin ce temps-là. Depuis, Aaron Ramsey enchaîne les prestations de haut niveau, notamment cette année où il affiche un bilan de 11 buts toutes compétitions confondues. IB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico il y a 2 heures La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 5
il y a 10 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions il y a 6 heures Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 15
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
À lire ensuite
Monaco sera aussi taxé