1. //
  2. // Fabregas

Wenger droit dans ses bottes

0 10
Même pendant la tournée asiatique de préparation, l'affaire Fabregas empoisonne la vie des Gunners.

Lors d'une conférence de presse donnée en Malaisie, Arsène Wenger a été obligé de revenir sur la volonté du joueur de les quitter. "Il veut repartir à Barcelone, a confirmé le manager, mais nous lutterons jusqu'au bout pour le garder". Wenger va jusqu'à mettre le joueur au pied du mur: "Le seul moyen qu'il a de partir est de dire qu'il ne se sent pas bien ici". Une façon de demander au joueur d'assumer son choix publiquement, ce qu'il refuse à faire pour l'instant.

Comme dirait Jack Wilshire, Cesc va devoir montrer qu'il est un homme.

RO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Pour une fois qu'un joueur a du respect pour son club et ne souhaite pas le salir, on veut le forcer à le faire. Vive le foot moderne...
Si il avait du respect pour son club, il respecterait son contrat... Vivement le jour où ils seront obligé d' HONORER leurs contrats jusqu' au bout, et qu' ils arretent de faire les péripatéticiennes pour s' offrir a celui qui a la plus grosse.
Et là on pourra parler de respsct
bah quel respect Gael ?

Fabregas il a la tete à Barcelone et le coeur aussi. Ca peut se comprendre mais le problemme que le club qui le paye s'appelle Arsenal. Alors s'il veut partir qu'il assume en effet. On peut pas dire "je veux partir" et "je veux rester" à la fois.

Wenger a raison de mettre Fabregas devant ses choix maintenant il n'a pas raison de vouloir le garder. La meilleur chose à faire c'est de le vendre au Barça mais ils se tirent une bourre pour 5 millions de plus ou de moins...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Pastore aime le Milan AC
0 10