En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options

Wenger déçu par ses attaquants

Modififié
Hier, les Gunners ont chuté en quarts de finale de la Coupe de la Ligue (0-2). Leur bourreau ? La modeste équipe de Bradford, pensionnaire de la 4e division anglaise. Dur.

Après la rencontre, l’entraîneur d’Arsenal, Arsène Wenger, est revenu sur l’élimination surprise de son équipe. Et s’il y a une chose qui a particulièrement déçu le Français, c’est le manque de réalisme de ses attaquants : « Ce qui est décevant, c’est que nous ayons joué plus d'une heure avec cinq attaquants et que nous n’ayons pas marqué, s’est plaint l’entraîneur Arsène Wenger. Nous nous sommes créé pas mal d’occasions. »

Bon joueur, l’Alsacien n’a pas manqué de souligner la bonne performance de ses adversaires du soir : « Avant tout, félicitations à Bradford, ils ont très bien défendu […]. C'est difficile de jouer ce genre de match. Je sais que les gens vont dire : "C'est une équipe de League Two", mais un match de coupe est un match de coupe. En football, vous avez toujours une chance si vous donnez tout ce que vous avez. Ils l'ont fait et nous nous sommes mis dans une situation difficile en étant menés 1-0. »


Bon bah un trophée accessible en moins, déjà…
GM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:28 Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 22
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
lundi 22 janvier Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) lundi 22 janvier Quand Ronaldo planquait de la bière 51 lundi 22 janvier Dupraz quitte le TFC 128 lundi 22 janvier Robinho en route vers Sivasspor 60 lundi 22 janvier Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18