Wenger crie au complot

Modififié
0 1
Dans une interview accordée au Daily Mirror, Arsène Wenger a avoué craindre pour les carrières de ses Baby Gunners.

Selon le manager général, Arsenal serait « victime d'une campagne de brutalité de la part de ses adversaires » . Et les chiffres ne sont pas là pour le contredire. Après Eduardo et Diaby, Aaron Ramsey est le troisième Gunner à être victime d'une fracture de la jambe.

Pestant contre le tacle du joueur de Stoke City Ryan Shawcross qu'il juge « scandaleux » , Wenger, dans un discours passionné, a revendiqué le droit pour ses joueurs de pratiquer le football dans de bonnes conditions.

Ou l'affection d'un père aimant.





FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il ferait mieux de vérifier les trucs qu'il met dans la nourriture le Arsène. Pas sûr que certaines substances soient conseillés pour la solidité osseuse. Il faut qu'il demande à Djibril comment il a fait ;)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Gronaldo met des ponts
0 1