Wenger attaque Chelsea

0 2
Vainqueur hier soir d'Everton (2-1), Arsene Wenger s'est permis quelques critiques envers Chelsea et son recrutement pharaonique.



80 millions d'euros pour la doublette Fernando Torres-David Luiz, c'est à peu près ce qu'a dépensé Arsène depuis son arrivée à Londres. Joke. A partir de la saison 2012-13 entrera donc en vigueur le fair-play financier voulu par Platini, qui obligera les clubs européens à limiter leurs dépenses.



Le coach des Gunners avait déjà critiqué Manchester City, il s'en est cette fois-ci pris à Chelsea. « Chelsea soutient le fair-play financier, mais ensuite, ils annoncent des pertes de 70 millions de livres, et le lendemain ils dépensent 74 millions pour deux nouveaux joueurs. Et la logique dans tout ça? » a-t-il demandé, polémiquement, après la rencontre d'hier soir. « C'est dur de les comprendre. En tous cas, ils devront s'expliquer devant l'Uefa rapidement » a-t-il ajouté, histoire de mettre un peu la pression.



Evra a-t-il quelque chose à ajouter?



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Wenger le Voyeur est de retour ! Et il continue à faire de la lèche à Platini et l'UEFA... certaines choses ne changeront jamais.
Je suis d'accord avec lui pour une fois.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Papa Torres compréhensif
0 2