Wenger a « encore faim »

Modififié
2 12
La « running vanne » des détracteurs d’Arsenal n’a pas pris une ride. Sept ans que les Gunners n’ont plus soulevé un trophée après leur victoire lors de la FA Cup 2005. Une éternité pour un club habitué à la crème.

Parce qu’il est l’un des ingénieurs de l’ère moderne du club, Arsène Wenger essuie les critiques de ce manque de résultats. Le début de saison exécrable d’Arsenal (7e de Premier League à 15 points de ManU, 4 défaites concédées) attise les questionnements de la presse, notamment sur la motivation de son coach. Ce dernier s’est donc justifié ce vendredi : « Je suis très déterminé et j'ai encore faim. Si ce n'était pas le cas, je ne serais pas là face à vous. L'important, c'est que j'aime le football, que j'aime ce club et que je donne le meilleur de moi-même pour lui. »

L'Alsacien, en poste depuis 1996, rappelle que son statut est un « avantage » : « Après seize ans, vous avez l'expérience, vous aimez le club, vous avez connu d'autres périodes semblables et vous savez comment redresser les choses. Je peux comprendre que les gens critiquent quand les résultats ne sont pas ce qu'on attend, mais il semble que ce soit devenu la façon moderne de penser. (...) Notre saison ne sera pas jugée sur ce que nous avons fait en Coupe de la Ligue, mais sur nos résultats en Premier League, en Ligue des champions et en Coupe d'Angleterre. »

Après son élimination risible en League Cup contre Bradford, Arsenal devra se relancer lundi sur le terrain de Reading (17e journée de championnat). PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ses supporters aussi ont faim...de titres.
Note : 1
Ils sont tellement radins à Arsenal qu'ils ne nourrissent même plus leur entraîneur correctement... Mais dans quel monde vivons-nous?
Tant que le Board d'Arsenal ne remontra pas ce foutu* salary cap, jamais ils garderont les joueurs qu'ils ont fait explosé et qui demande qu'à briller. C'est les autres clubs qui en profitent. Et la 3ème ou 4ème place, c'est le max pour tonton Arsène.
Enfin bref, il parait que le foot n'est pas qu'une question d'argent alors c'est pour bientôt. Hein ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Juventus : SOS buteur
2 12