En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Manchester U.-Leicester

Wayne roux-né

Touché pendant plusieurs semaines à un genou, Wayne Rooney est revenu il y a quelques matchs motivé comme jamais. En reculant au cœur du jeu, dans un rôle qui lui est destiné pour le futur et qui le fait enfin jaillir de nouveau. Le Rooney nouveau est arrivé. Celui de l'héritage.

Le cercle est fermé. Autour de la table, des légendes. Calme, derrière ses lunettes, les traits tirés, Sir Alex Ferguson ouvre la discussion : « C’est une option convaincante. Il a toutes les qualités pour jouer milieu de terrain dans un rôle de relayeur entre la sentinelle qui assure la sécurité de notre équilibre défensif et la partie offensive de l’équipe. » (Conférence de presse du 2 novembre 2011, après une victoire en C1 contre Oṭelul Galaṭi.) Son principal relais tactique sur le terrain, le vieux Paul Scholes, dégaine à son tour : « Je ne pense pas que Wayne sera capable de jouer attaquant de pointe jusqu’à ses 34 ou 35 ans. Mais il pourrait jouer milieu central, potentiellement, jusqu’à cet âge-là. Il a toutes les capacités pour reprendre mon ancien poste à Manchester United. » (Mai 2014, à la télévision anglaise.) Enfin, le troisième invité, un mec qui connaît plutôt bien le secteur pour l’avoir ratissé pendant plus de vingt ans avec le Barça, prend la parole : « Je pense que Rooney a encore beaucoup à apporter au foot, mais c’est peut-être le moment pour lui d’adapter son jeu à un nouveau rôle sur le terrain. Les joueurs intelligents s’adaptent et s'il est capable de le faire, il pourra jouer encore cinq ou six ans à ce niveau. » (Xavi, dans un entretien donné à FourFourTwo en octobre dernier.) Dans cinq ans, Wayne Rooney aura alors trente-cinq ans. On débarrasse, on prend le tableau et on constate.

La vie dans l'espace


Cette semaine, Louis van Gaal a coupé court au débat et a affirmé que, désormais, son numéro 10 pourrait « apporter plus à l’équipe en tant que milieu central » . Ce qui était une certitude depuis plusieurs années semble enfin en passe de se réaliser. Aligné au cœur d’un 4-1-4-1 - modulable en phase offensive en 4-2-3-1 - la semaine dernière contre Crystal Palace (2-0) et lors de la demi-finale de FA Cup contre Everton il y a une semaine (2-1), Wayne Rooney vient d’entamer une mue annoncée et logique. Le temps est un bâtard, mais l’espace est un luxe. C’est désormais pour ça que le meilleur buteur de l’histoire de la sélection anglaise vit : pour créer des espaces, offrir à ses partenaires (plus de 90% de passes réussies lors des deux dernières sorties) et pour dévorer du ballon comme il n’en touchait plus depuis plusieurs mois. Les questions commençaient à mûrir : que fallait-il faire de Rooney ? Fallait-il encore le faire jouer ? Allait-il avoir le droit de partir en France en juin prochain ? Alors, Wayne a répondu en évoluant et en s’affirmant dans un rôle qui sera le sien demain : un milieu hybride moderne qui n’a pour seules missions que l’organisation et la création. En résumé : devenir un Paul Scholes-bis.

À propos de cette évolution, Rooney a cette semaine été clair : « C’est un rôle que je connais depuis quelques années. J’y ai joué quelques fois dans ma carrière et je peux y jouer. J’ai joué avec Paul Scholes et je l’ai observé pendant des années en sachant qu’un jour, c’est à sa place que je jouerais. Du coup, j’ai appris. Si je continue à jouer là, je vais me développer et m’améliorer. » Le Pélican a donc trouvé la solution à l’équation WR. C’est finalement une évidence au regard du jeu de l’ancien enfant chéri du Royaume : du haut de ses trente ans, Wayne Rooney ne peut plus influer comme avant en tant que numéro neuf, mais a besoin d’évoluer en soutien où ses courses sont moins inutiles et où il peut apporter sa vision du jeu si singulière. Le match à Wembley contre Everton samedi dernier l’a prouvé, lors duquel Fellaini a davantage œuvré comme numéro dix que Rooney, plus reculé. Louis van Gaal a mis du temps à le comprendre, mais Rooney a besoin d’espaces, c’est comme ça et ça le sera de plus en plus, car il reste, pour autant, indispensable à l’organisation du système United qui ne peut reposer seulement sur les exploits de quelques gamins.

Juan Maté


Dans le fond, le foot est assez simple : attaquer consiste à créer des espaces à partir de petits triangles tactiques, alors que défendre nécessite de réduire le terrain. C’est sur ces bases que Manchester United a notamment échoué cette saison en se contentant, bien souvent, de conserver le ballon de façon stérile, travaillant dans l’axe sans vraiment bosser sur les côtés. Rooney, lui, a cette capacité d’orientation du jeu, car il a ce que Xavi appelle « l’intelligence » , un QI foot plus élevé que la moyenne. Ce n’est pas quelque chose qui s’invente. En février dernier, Pirlo avait insisté dans un entretien donné à ABC sur le côté « réalisateur » du milieu moderne qui ne cherche plus à « détruire » , mais à « inventer » le jeu. C’est ce que recherche Van Gaal avec cette utilisation de Rooney : de la diversité, de la création et, enfin, un peu de folie dans un océan d’ennui.

Hier, au Bayern, le technicien hollandais avait su faire évoluer le jeu de Schweinsteiger pour le faire devenir ce qu’il est devenu. Si le Pélican place Rooney dans cette position, c’est aussi par intelligence et pour enfin voir revenir ces transversales de 50 mètres qui font sourire. Paul Scholes le faisait comme personne et, jeune, le gamin Wayne l’a longtemps observé à l’entraînement à Manchester. Ce choix est le meilleur possible pour la reconstruction de Manchester United, c’est indéniable, mais, comme toutes décisions, fera des victimes collatérales. Ce replacement signe probablement la fin de Juan Mata chez les Red Devils, car Fellaini, bien que critiqué, est souvent plus utile dans l’impact et la conservation. Là où l’Espagnol a perdu de son aura depuis maintenant plusieurs mois. C’est dans ce système, en tout cas, que Manchester devrait s’avancer contre Leicester ce dimanche et pousser les Foxes dans un style de jeu qui n’est pas celui qu’ils préfèrent. Le titre se mérite, donc il faut souffrir. Rooney, lui, l’a déjà compris.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Hier à 14:25 OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement !
Hier à 18:04 Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 2 Hier à 17:31 Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 54
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:05 Énervé, il fait mine de se masturber 21 Hier à 15:27 Čeferin espère plus de soutien politique 13 Hier à 14:55 L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 14 Hier à 14:35 Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 Hier à 14:19 La douceur de Slimani 7 Hier à 13:19 Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 Hier à 12:06 Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6
mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 8 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 33 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 38 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41
À lire ensuite
Nantes déplume les Niçois