1. //
  2. // GR. C
  3. // Angleterre-Galles (2-1)

Wayne Rooney, juste milieu

Depuis le début de l'Euro, Wayne Rooney évolue dans un rôle de milieu relayeur qui touche beaucoup de ballons, mais a peu d'occasions de marquer. Et cela ne devrait pas changer si l'on en croit Roy Hodgson, parfaitement satisfait de son numéro 10 qui joue désormais en 8.

Modififié
960 13
« Jamie Vardy est en confiance, je n'ai pas hésité un instant à le faire entrer. Je n'ai d'ailleurs pas hésité pour Daniel Sturridge et Marcus Rashford également. Ces joueurs nous donnent des choix différents en attaque, c'est bien d'avoir des profils différents pour jouer dans les 16 mètres adverses. » Aucune mention de Wayne Rooney comme possible choix en attaque par Roy Hodgson lors de sa conférence de presse d'après-match contre le pays de Galles. Alors quand on lui pose la question du rôle du Mancunien, une nouvelle fois aligné en milieu relayeur aux côtés du jeune Delle Alli, le vétéran anglais se veut clair. Dans son groupe de 23 et dans son 4-3-3, Rooney est destiné à évoluer dans le cœur du jeu. « L'importance de Wayne n'est pas qu'offensive » , assure le sélectionneur anglais, même si en effet « il peut marquer, il a d'ailleurs une belle frappe détournée » . Mais pour Hodgson, la plus grande utilité de son capitaine réside « dans le calme qu'il apporte à l'équipe, ce qui est précieux quand on est mené au score » . Et surtout, son faible déchet technique fluidifie le jeu des Trois Lions, comme en attestent ses statistiques d'après-matchs : 91% de passes réussies, dix centres, cinq situations offensives créées, « et beaucoup de transversales qui sont arrivées à destination » . Souvent pour Kyle Walker, élu homme du match pour ses nombreuses montées rageuses.

Roy Hodgson : « J'aime l'idée d'avoir ce profil à ce poste-là »


Déjà loué par Jack Wilshere pour sa performance contre la Russie, Wayne Rooney a encore livré une prestation solide, même si ses détracteurs diront qu'il s'est contenté de passes faciles et perd le ballon qui amène le coup franc victorieux de Gareth Bale. Roy Hodgson est visiblement satisfait de l'apport d'un attaquant de formation qui a touché beaucoup de ballons, mais en a perdu très peu, n'a jamais déjoué et n'a pas hésité à redescendre très bas, parfois jusqu'au niveau de ses centraux, pour diriger le jeu. Sur le but égalisateur de Vardy, le danger arrive d'ailleurs d'un centre de sa part, qui aurait pu être directement décisif, comme son corner repris par Chris Smalling en première période. Aujourd'hui, Wayne Rooney est moins en lumière, plus rarement amené à soigner ses statistiques personnelles. Mais Roy Hodgson a tranché : « J'aime l'idée d'avoir ce joueur, ce profil capable de marquer des buts et à la fois de jouer juste au milieu, dans ce positionnement-là. » Certains pourront penser qu'il est bridé, d'autres qu'il est recyclé, car il n'a plus les qualités pour assurer sa place en attaque. Il serait peut-être simplement plus sage de constater que Roy Hodgson a choisi un système où le poste habituel de Wayne Rooney n'existe pas. Mais même s'il n'est pas totalement à l'aise, Wayne Rooney est-il un joueur dont l'Angleterre peut se passer ? Delle Alli, la grande révélation de l'année en Angleterre, n'a pas forcément tenu la comparaison contre le pays de Galles. Et pour Hodgson, la réponse est claire : Wayne Rooney est le premier nom sur sa feuille de match, en plein milieu.

Par Nicolas Jucha, à Lille
Modifié

Dans cet article

Chimikhooney Niveau : Ligue 2
Personnellement je trouve qu'il a une super bonne patte en tant que relayeur, mais j'apprécierai vraiment plus le voir en MOC sur un 4 2 3 1 où son activité et sa justesse de passes peut vraiment enflammer le tout (surtout sur un bon appel de Vardy ou de Sturridge/Kane si il se réveille et se rappelle pourquoi il est bon avec les Tots')
Et puis si jamais il ne trouve pas la faille un bon gros pétard des familles, et au moins ses pertes de balles (qui sont présentes à chaque match au milieu) se verront moins importantes pour l'équipe.
Après le prob' avec l'angleterre c'est que ça demanderait un 8 qui est propre dans la relance (Drinkwater a le profil mais Roy Roy a préféré Wilsherde)

Bon après je suis pas sélectionneur ni entraîneur, et je me rappelle l'avoir vu un peu joué à ce poste depuis l'avènement de Rashford donc ça me donne envie de voir ça pour l'Angleterre.

Après la partie transversales et autres il le fera toujours même en MOC, mais au moins il est moins bas sur le terrain et donc moins en danger de faire de la merde.
Rooney, le nouveau Pirlo ?
Leave-Her-Pool Niveau : DHR
Un poste inhabituel mais qui lui sied plutôt bien. On peut déplorer sa perte de grinta, marqueur de l'époque où il pouvait se trouver à l'origine et à la réception d'une transversale.

Mais l'évolution est agréable à suivre, j'attends de voir celle de Benzema.
Clemuntinho Niveau : CFA
Je l'ai toujours trouvé monstrueux en soutien de l'attaquant et en numéro 10, plus qu'en attaquant pur. Mais que ce soit en club ou en sélection, la tendance est de le faire reculer encore plus pour profiter de sa vision du jeu et sa qualité technique sans trop l'user, même si c'est un crève-cœur. On peut plus compter que sur Mourinho pour le voir remonter un peu.
Note : -1
Joueur surcôté. Il n'a jamais brillé dans un tournoi majeur et les anglais (dont la sélection ne fait plus rien depuis un demi-siècle, je le rappelle) en font un demi-Dieu parce que Monsieur a marqué 50 buts contre les Féroé, Chypre ou San Marin...
Top-player Niveau : CFA
Message posté par Spé6man
Joueur surcôté. Il n'a jamais brillé dans un tournoi majeur et les anglais (dont la sélection ne fait plus rien depuis un demi-siècle, je le rappelle) en font un demi-Dieu parce que Monsieur a marqué 50 buts contre les Féroé, Chypre ou San Marin...


Putain ça existe encore des gens qui pensent comme toi ?
Le pragmatisme, tout simplement.

C'est simple, le coach est là pour envoyer les meilleurs bobby dans un schéma qu'il a défini.

Devant, les mecs sont plus solides que lui, de loin, logique donc qu'il ne joue pas 9.
Au milieu par contre, il est tellement au dessus de ses coéquipiers, il est seul (bon allez Henderson..) de la liste à pouvoir jouer 8 relayeur, un peu plus bas que Dele, d'ailleurs.

C'est d'ailleurs un bien bel hommage à ma personne de la part de Roy Hodgson, ça doit faire 3 ou 4 Fifa que Rooney joue 8 dans mes compos.

Cela me parait d'ailleurs tellement logique que je comprends pas pourquoi on en parle sur un "vrai" article, une news pondu par un stagiaire aurait suffit.

EL FLACO
Note : 1
@Spé6man

Quand on utilise des adverbes aussi définitifs que "jamais", il faut avoir la mémoire plus longue que les trois dernières semaines.
Rooney avait sans conteste été un des meilleurs attaquants de l'Euro 2004 et sa performance avait d'ailleurs été salué par un titre de meilleur jeune, je crois. Il était, en tout cas dans l'équipe type et dans les trois meilleurs buteurs de la compétition.
Par la suite, les bonnes performances ou les bonnes périodes de l'Angleterre furent à chaque fois en accord avec des bonnes performances du joueur de Manchester : je pense à la première période face à l'Uruguay en 2014 ou à l'Euro 2012 en général.

Encore une fois, la lecture des événements est bien plus complexe que celles définitives dont certains font preuve.

Rooney est, selon moi, un des derniers joueurs de football qui joue en donnant l'impression d'avoir TOUT appris dans la rue. Son jeu n'a rien de figé, rien d'orthodoxe et, pourtant, tout ce qu'il fait est pur. J'ai rarement vu une qualité de passe, avec tant de variété, alors même que l'Angleterre n'est pas réputée pour nous offrir des tiki taka à gogo.

Je trouve, contrairement à beaucoup de commentateurs, que le joueur vieillit très bien grâce à sa technique supérieure. Le reculer, en faire un meneur de jeu est une idée réjouissante car ce placement adhère à toutes les qualités du joueur qui a en plus redressé son buste pour se donner la silhouette d'un leader.

Franchement, Wayne, merci.
Message posté par Top-player
Putain ça existe encore des gens qui pensent comme toi ?


Oui : on les appelle des connaisseurs. Mais ils se font rares, je te l'accorde, à l'inverse des moutons qui gobent Premier League/Téléfoot(ix) en pensant que le football s'y trouve...
@Spé6man

J'attends impatiemment tes arguments de connaisseur pour répondre à mon post.
Je te dis tout de suite que je n'accepte pas l'argument disant "c'était il y a une éternité 2004" vu ta formulation de phrase.
Juju la Terreur Niveau : DHR
La magie de Rooney, c'est qu'il incarne un football complet, une envie de jouer pour le collectif et un fighting spirit qui se perd de nos jours.

C'est simple : vous préfèreriez avoir une équipe composée de 11 Messi, 11 CR7, 11 Zlatan ou 11 Rooney ?

CR7 est le meilleur attaquant du monde, Messi le meilleur joueur mais Rooney (à une époque pas si lointaine) était le joueur le plus complet.

Un bijou du royaume. <3
Roberto Piaggio Niveau : District
Message posté par Spé6man
Oui : on les appelle des connaisseurs. Mais ils se font rares, je te l'accorde, à l'inverse des moutons qui gobent Premier League/Téléfoot(ix) en pensant que le football s'y trouve...


Tout aussi agaçant que les "Footix" (j'aime pas ce terme). Les soi-disants connaisseurs:
- La Premier league est bidon
- Le seul jeu acceptable c'est le jeu de Barcelone
- Principe de base: Chercher toujours à aller à l'opposé de ce qui peut se dire par beaucoup, etc...
C'est avec grande tristesse que je vois que Spé6man s'est dégonflé.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Mor de faim
960 13