1. // Euro 2016
  2. // Gr. B
  3. // Angleterre-Pays de Galles

Wayne Rooney, de 2004 à 2016

Le Portugal, 2004 et le prologue de l'histoire d'un phénomène. Il y a douze ans, Wayne Rooney éclatait au visage de l'Europe du foot et se voyait déjà coller l'étiquette de sauveur de la nation sur la tronche. Le temps a fait son job et le capitaine de l'Angleterre n'est plus le même. Plus du tout.

De cet été, il en parle comme d’un sommet. Ce n’était qu’un gamin et pourtant. Pourtant, il était déjà le roi.
« Je n’ai pas le souvenir d’un joueur qui a eu autant d’impact sur une compétition depuis Pelé à la Coupe du monde 1958. » Sven-Göran Eriksson
Il n’avait que 19 ans, mais tout le monde le regardait comme s’il était un indiscutable, un mec capable de porter sur ses jeunes épaules les espoirs d’un Royaume maudit depuis alors trente-huit longues années. Comme si ce n’était pas assez, la promesse a traîné derrière elle les superlatifs et les comparaisons. Comme Michael Owen six ans plus tôt. Les mêmes mots, la même image. De la bouche de Sven-Göran Eriksson cette fois : « Je n’ai pas le souvenir d’un joueur qui a eu autant d’impact sur une compétition depuis Pelé à la Coupe du monde 1958… Rooney est absolument fantastique, il ne marque pas juste des buts, mais il joue pour les autres. C’est un footballeur complet. »


Au Portugal, où se dispute l'Euro 2004, l’Angleterre vient alors de terminer deuxième de sa poule derrière la France. Rooney s’est déjà offert deux doublés, contre la Suisse (3-0) et la Croatie (4-2). Le lendemain, les hommes d’Eriksson doivent affronter le Portugal en quarts de finale à Lisbonne. Ils tomberont sur une humiliation : une séance de tirs au but, un Ricardo mains nues face à Darius Vassell. Le premier championnat d’Europe de la carrière de Wayne Rooney se terminera sur une blessure, une chaussure arrachée et une tête basse. Une célébration – les bras levés –, une gueule et un nouvel espoir viennent de marcher sur l’Europe. « J’ai dû mûrir plus rapidement parce que j’étais sous les projecteurs. Le football est comme ça. »

Youtube

L'espace plutôt que les étoiles


Douze ans ont passé depuis l’explosion de Wayne Rooney. Douze ans de grâce : cinq titres de champion d’Angleterre avec Manchester United, une Ligue des champions en 2008 et six coupes nationales. Douze ans de folie pure, de gestes fous, de hauts, de bas, de revalorisations salariales pour ne pas filer ailleurs, de problèmes conjugaux. Rooney a rangé ses poèmes d’adolescent et a écrit sa propre histoire à travers les records : celui de meilleur buteur de la sélection anglaise devant Bobby Charlton depuis septembre dernier, et la course à celui de meilleur buteur de l’histoire de Manchester United avec le même Charlton toujours en tête de quatre petites unités.


Reste une question : quelle place laissera derrière les tablettes le gamin de Croxteth ? Wayne Rooney est un joueur de classe mondiale, le doute est interdit, mais la sensation que sa carrière aurait pu être encore plus grande est palpable. Il faut évacuer une chose : aucun autre entraîneur que Sir Alex Ferguson n'aurait pu faire progresser à ce point Wayne Rooney. Personne. Mais l’Écossais a atteint ses limites avec celui qu’il avait arraché à Everton en 2004 pour 31 millions d’euros. Et ce, même s'il a accepté tous ses caprices.

Un poste de régulateur


« Les joueurs intelligents s’adaptent et s’il est capable de le faire, il pourra jouer encore cinq ou six ans à ce niveau. » Xavi en octobre 2015
Au cours de sa carrière, Rooney n’a jamais été aussi bon qu’en deuxième attaquant avec Ruud van Nistelrooy ou encore Robin van Persie, car dans cette position, il était libre. Il a toujours couru après la liberté. Dans un entretien donné à FourFourTwo en octobre dernier, Xavi avait théorisé le cas de l’attaquant anglais : « Je pense que Rooney a encore beaucoup à apporter au football, mais c’est peut-être le moment pour lui d’adapter son jeu à un nouveau rôle sur le terrain. Les joueurs intelligents s’adaptent et s’il est capable de le faire, il pourra jouer encore cinq ou six ans à ce niveau. » Le temps a fait son travail, l’Angleterre n’a jamais réussi à vaincre et Rooney a reculé.

En meneur de jeu d’abord, puis il s’est offert lui-même la vie sur un terrain de football. En s’arrachant sur chaque ballon, en revenant gratter jusque dans sa propre surface avant d’être replacé naturellement par Louis van Gaal et Roy Hodgson, son sélectionneur, comme samedi dernier contre la Russie (1-1). Ce sera en récupérateur, en organisateur et en chef de l’orchestre anglais dont il porte le brassard. Comme si au fil des années, Rooney avait choisi son camp, l’espace plutôt que les étoiles. Tout le monde rêvait de le voir jouer dans une telle position. David Moyes, son entraîneur à Everton entre 2002 et 2004 et brièvement à Manchester United, a expliqué à plusieurs reprises que lorsque Wayne est « en pleine forme, avec un physique affûté, il possède l’une des plus grandes qualités de passes du monde. Ce poste de régulateur lui permet de se réinventer. »

La transmission de témoin


Car Rooney a l’intelligence d’un numéro dix, l’activité d’un relayeur et le sang-froid d’un neuf. Il est avant tout une batterie émotionnelle, c’est pour ça qu’on l’aime. L’Angleterre aime ces joueurs prêts à crever sur scène pour le maillot des Three Lions. Par moments, il est détestable, imprévisible et discute chaque décision arbitrale, mais peu importe. L’âge l’a fait avancer vers la sagesse, sa relation tumultueuse avec Coleen aussi. En octobre dernier, la BBC diffusait un magnifique documentaire consacré à Wazza, The Man Behind The Goals, où on le voyait en homme apaisé, conscient de sa chance. Un mec de trente piges avec tout ce que ça implique.


Sa prestation contre la Russie en ouverture de l’Euro 2016 a prouvé qu’il avait encore le coffre pour faire le lien entre la « génération dorée » (Lampard, Scholes, Gerrard, Beckham, Owen, Ferdinand, Terry) déchue et la nouvelle prometteuse qui vient de débarquer en France. Longtemps, sa place a été contestée. Alan Shearer a parlé récemment de Rooney comme d’un joueur dont « on pouvait se passer » . Sauf qu’aujourd’hui, cette Angleterre ne peut pas. Hodgson a beau expliquer que son capitaine n’est pas intouchable – « Il me prendra pour une personne fausse si jamais je lui disais : "Ta place est garantie." » –, il ne peut pas s’en passer. Le football moderne vit aussi pour ce genre de joueurs. Et l’Europe veut encore que Rooney court, écarte ses bras et tombe, encore, à la renverse. Parce qu'aujourd'hui, les réalisateurs ont plus de grâce que les destructeurs.



Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Donc si je comprends bien le Rou nait en 2004...
Mon joueur préféré (juste devant Pirlo).

J'ai presque envie de dire qu'il incarne tout ce qu'on aime dans le foot. L'envie la hargne et le spectacle. Rooney c'est le gars qui peut te mettre un but incroyable et revenir pour défendre dans sa surface juste après. Le gars c'est tout faire : frappe de loin, jeu court, jeu long, récupération, finition, jeu aerien, coup de pied arrêté.. Et surtout un des joueurs les plus spectaculaires (par ces buts) de ces dernières années.

Ce joueur aura réussi a être excellent en étant un 9, un faux 9, un 9.5, un aillier, un 10 et maintenant un 8. Formidable. Perso, je l'ai toujours trouvé encore meilleur en 9.5 derrière un pur finisseur (RVP, RVN, Chicharito, Berbatov,..)

Je n'oublierai jamais ce joueur pour tout ce qu'il a apporté a Old Trafford et a l'Angleterre. D'ailleurs, je suis sur qu'il fera un grand euro.

We love you Wayne Rooney
Je souscris complètement ! + 1000000
Juju la Terreur Niveau : DHR
La magie de Rooney, c'est qu'il incarne un football complet, une envie de jouer pour le collectif et un fighting spirit qui se perd de nos jours.

C'est simple : vous préfèreriez avoir une équipe composée de 11 Messi, 11 CR7, 11 Zlatan ou 11 Rooney ?

CR7 est le meilleur attaquant du monde, Messi le meilleur joueur mais Rooney (à une époque pas si lointaine) était le joueur le plus complet.

Un bijou du royaume. <3
Un joueur que j'ai toujours adoré.

Beaucoup ont mis longtemps à constater combien il est monstrueux techniquement, simplement parce qu'il est puissant et a une tête de brute.

Son match face à la Russie, je le répète, si Pirlo fait le même, Sofoot et bonne partie de ses forumeurs auraient crié à l'orgasme.

Voir un attaquant capable d'être un regista de ce niveau, c'est complètement fou.
Dr. Greenthumb Niveau : Loisir
Simply the best.

En lui souhaitant (et aux Three Lions) une belle aventure en France.
jeudi 25 mai 255€ à gagner avec Dortmund, Benfica & Celtic Glasgow jeudi 25 mai Week-end FDJ : 129 Millions à l'Euro Millions + 10 Millions au LOTO !
Hier à 20:40 Tévez dézingue le football chinois 27 Hier à 17:44 Bernardo Silva signe à City 30 Hier à 17:41 Un gardien simule l'évanouissement pour éviter un carton 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:30 Di María vers l'Inter ? 53 Hier à 14:13 Zabaleta à West Ham, c'est officiel 10 Hier à 11:29 Restrictions sur les transferts en Chine 24 Hier à 11:04 Denayer impliqué dans une bagarre à Bruxelles 9 Hier à 10:49 Comment Griezmann se transforme en David Beckham Hier à 10:36 Gignac sauve à nouveau les siens 7 Hier à 10:15 Gomis à Galatasaray ? 25
jeudi 25 mai Waris égalise, Nivet arrache la victoire jeudi 25 mai Darbion ouvre le score pour l'ESTAC jeudi 25 mai Sagna, Clichy, Caballero, Navas : City dégraisse son effectif 21 jeudi 25 mai L'OM piste Alexandre Song 24 jeudi 25 mai Le monde du sport soutient les victimes de Manchester jeudi 25 mai Les frères Pogba font la fête 26 jeudi 25 mai Jordy Gaspar à Monaco 20 jeudi 25 mai Paul Pogba a-t-il réussi sa saison ? jeudi 25 mai Hazard, mécanicien d'un jour 4 mercredi 24 mai Mkhitaryan pour le 2-0 mercredi 24 mai Ouverture du score chanceuse pour Pogba 3 mercredi 24 mai Correa maintenu sur le banc de Nancy 9 mercredi 24 mai 23 000 euros d'amende pour Depay 4 mercredi 24 mai Un joueur de la Corée du Sud U20 chambre Maradona 19 mercredi 24 mai Pronostic Ajax Man U : jusqu'à 510€ à gagner sur la finale de C3 mardi 23 mai Le but d'Orléans annulé par arbitrage vidéo 37 mardi 23 mai SFR Sport va changer de nom 19 mardi 23 mai Zidane fait mieux que Mourinho, Ancelotti et Ferguson mardi 23 mai Diego López définitivement à l'Espanyol 10 mardi 23 mai Le Real officialise un accord avec Vinícius Júnior 36 mardi 23 mai Michel Der Zakarian débarque à Montpellier 25 mardi 23 mai Le fils de Klinsmann rate un dribble et encaisse un but 3 mardi 23 mai Ruben Aguilar à Montpellier 4 mardi 23 mai El Loco Bielsa est de retour en L1 ! mardi 23 mai CDM U20 : Le CSC de 50 mètres d'un joueur anglais 7 mardi 23 mai Marc Bartra poste un message à la suite de l'attentat 10 mardi 23 mai Griezmann confirme ses envies de départ 54 mardi 23 mai Patrice Carteron passe de Riyad à Phoenix 10 mardi 23 mai Vidal veut Sánchez au Bayern 36 mardi 23 mai CR7 Junior sur les traces de son père lundi 22 mai Option d'achat levée pour Cuadrado 17 lundi 22 mai Ils ont quitté le football en 2017 lundi 22 mai Portsmouth racheté par l'ancien PDG de Walt Disney 7 lundi 22 mai Un supporter de Benfica chambre Porto avec un drone 5 lundi 22 mai 116 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 2 lundi 22 mai Anderlecht confirme pour Tielemans à Monaco 34 lundi 22 mai Aubameyang aurait choisi Paris 85 lundi 22 mai Prolongations : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! samedi 20 mai Rodelin sauve le Stade Malherbe 6 samedi 20 mai Le cadeau d'adieu de Lacazette au Parc OL 33 samedi 20 mai Les compos de la dernière journée samedi 20 mai Bartra craque sous le coup de l'émotion 12 samedi 20 mai Benoît Cheyrou sauve Toronto 4 vendredi 19 mai Amavi intéresse Naples et l'Atlético 19 vendredi 19 mai Un échange Bakayoko-Batshuayi dans les tuyaux 46 vendredi 19 mai L'OM cible Zouma et Gameiro 38 jeudi 18 mai Le Hellas Vérone rejoint la SPAL en Serie A 30 jeudi 18 mai L'Espérance sportive de Tunis sacrée championne 4 jeudi 18 mai Un stade qatari déjà prêt pour le Mondial 2022 40 jeudi 18 mai 348€ à gagner avec PSG & Lyon 2 jeudi 18 mai 107 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 jeudi 18 mai Modeste intéressé par la Chine 26 jeudi 18 mai Reynet en pole pour Montpellier 24 mercredi 17 mai Mendy et son Jardim d'amour 4 mercredi 17 mai Mbappé ouvre le score en beauté 14 mercredi 17 mai L'arbitrage vidéo pour le Mondial U20 3 mercredi 17 mai Le propriétaire de Leicester rachète un club de D2 belge 11 mercredi 17 mai Nacho pourra jouer face à Vigo 6 mercredi 17 mai Un cubain envoie une minasse hors du stade 11 mardi 16 mai Un ancien président du FC Rouen assassiné 23 mardi 16 mai Luzenac dédommagé de... 15 000 euros 22 mardi 16 mai Aubameyang vers la Chine ? 81 mardi 16 mai St-Pauli offre des bières pour son maintien 21 lundi 15 mai SO FOOT CLUB - Paulo Dybala 2 lundi 15 mai Un accord Favre-Dortmund ? 52 lundi 15 mai Évra fête son anniversaire sur du Brown 27 lundi 15 mai Baptiste Giabiconi au capital du FC Martigues ? 5 lundi 15 mai La Premier League noue un partenariat avec une asso LGBT 4 lundi 15 mai Un Colombien s'enroule dans un tapis pour célébrer son but 9 lundi 15 mai Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 37e journée 2 lundi 15 mai River s'impose dans le Super Clásico 10 dimanche 14 mai Le but de renard de Nacho 15 dimanche 14 mai Les larmes de bonheur de Marquinhos 32 dimanche 14 mai Les Girondins vont porter leur nouveau maillot domicile contre l'OM 14 dimanche 14 mai Le GF38 accède au National 15 dimanche 14 mai Pepe finalement à l'Inter ? 48 dimanche 14 mai Un nouveau doublé pour Gignac 5 samedi 13 mai La SPAL est de retour en Serie A 11 samedi 13 mai Le coup franc soyeux d'Alaba 7 samedi 13 mai Ricardo Rodríguez a trouvé un accord avec le Milan 36 vendredi 12 mai Les 50 joueurs qui ont écrit l'histoire de l'OL vendredi 12 mai Tielemans se serait engagé avec l'ASM 34 jeudi 11 mai 623€ à gagner avec Tottenham, Nice & Villarreal jeudi 11 mai L'OL triple la mise 2 jeudi 11 mai Dolberg douche les espoirs de l'OL 1 jeudi 11 mai Huntelaar va quitter Schalke 12 jeudi 11 mai Une bicyclette folle pendant le derby de Bagdad 2 jeudi 11 mai Polémique à la commission d'éthique de la FIFA 12 jeudi 11 mai Canal + minimise la perte de la Ligue des champions 71 jeudi 11 mai Le Gamba Osaka sanctionné à cause d'un drapeau SS 62 jeudi 11 mai Gignac ne s'arrête plus de marquer 7 jeudi 11 mai La Ligue des champions sur SFR Sport à partir de 2018 114 mercredi 10 mai Plus de vingt blessés en marge d'Atlético-Real 5 mercredi 10 mai Isco réduit le score 1 mercredi 10 mai Antoine Griezmann pour le 2-0 ! mercredi 10 mai Saúl Ñíguez ouvre le score mercredi 10 mai Claudio Ranieri n'ira pas en Chine 11 mercredi 10 mai Une murale hommage à Cruyff inaugurée à Amsterdam 13 mercredi 10 mai Benatia pas tenté par Marseille 43 mercredi 10 mai Pronostic Atlético Real : jusqu'à 500€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 1 mercredi 10 mai 328€ à gagner avec Lyon & ManU-Celta mercredi 10 mai Nice sur le coup pour le Valenciennois Tameze 5 mardi 9 mai Dani Alves clôt les débats 6 mardi 9 mai Mandžukić ouvre le score mardi 9 mai Pepe bientôt au PSG ? 64 mardi 9 mai Un joueur israélien arrêté par la police au stade 20 mardi 9 mai L'impressionnante collection de maillots de Messi 41 mardi 9 mai Balotelli discute avec Las Palmas 37 mardi 9 mai Aulas danse pour ses féminines 19 lundi 8 mai Theo Hernández : direction le Real Madrid 25 lundi 8 mai Hulk dément avoir agressé un coach chinois 14 lundi 8 mai Juve Monaco : jusqu'à 1500€ à gagner sur l'affiche de C1 lundi 8 mai 383€ à gagner avec Juve-Monaco & Atlético-Real lundi 8 mai Chapecoense remporte son premier trophée après le drame 4 dimanche 7 mai Un Niçois arrive au Vélodrome à ski 6 dimanche 7 mai Le golazo de Theo Hernández 3 dimanche 7 mai Nelson Vivas arrache sa chemise 7 dimanche 7 mai Hulk accusé d'avoir frappé un entraîneur 18 dimanche 7 mai Gignac qualifie les Tigres 3