Watzke prêt à casser sa tirelire

0 1
Au début des années 2000, le Borussia Dortmund investissait des sommes folles dans les transferts, et payait des salaires de malade. Des agissements qui ont failli coûter très cher au club, endetté jusqu’au cou, et qui a failli disparaître en 2005.

Depuis, une politique de rigueur a été instaurée. Un modèle préconisé par le trio Rauball-Watzke-Zorc. Un modèle qui a porté ses fruits, un modèle qui a permis au BVB de rembourser la grande majorité de ses dettes, de recruter malin et de remporter le titre l’an dernier.

Seulement, le Borussia, c’est un grand d’Allemagne qui veut revenir sur le devant de la scène européenne. Hans-Joachim Watzke le sait mieux que personne. Aussi le boss des Schwarzgelben est-il prêt à nouveau à investir des sommes conséquentes pour s’attacher les services des meilleurs joueurs du pays et concurrencer le Bayern Munich sur ce terrain. « Les grosses indemnités de transferts ne sont plus un tabou au BVB. Seulement, il faut qu’il s’agisse de joueurs extraordinaires. […] Si c’est un transfert qui implique une grosse somme d’argent, on peut en discuter » , a déclaré Watzke à Sport Bild.

Directement visé, Marco Reus. Le héros de Mönchengladbach, natif de Dortmund, aimerait bien évoluer dans le club de son cœur et retrouver entre autres son grand pote Kevin Grosskreutz. Seulement, il faudra poser un chèque de 17 millions d’euros sur la table des Fohlen. Et se coltiner la concurrence du Bayern Munich. AF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
aussi fatiguant qu'un wenger et un aulas ce bayern, qui vampirise tous les bons joueurs de bundesliga.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 1