Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Watford – Manchester United (1-2)

Watford : Deeney invite ses anciens co-détenus

Modififié
Il faut toujours tenir ses promesses. Le capitaine de Watford, Troy Deeney, le sait bien.

L'attaquant des Hornets a ainsi invité six de ses anciens compagnons de cellule à Vicarage Road, pour le voir affronter Manchester United. Le joueur de 27 ans a, en effet, séjourné trois mois en prison en 2012 après avoir participé à une rixe contre des étudiants à la sortie d'une discothèque de Birmingham. L'Anglais s'est confié sur cet événement pour la BBC. « Mes camarades de cellule m'ont rejoint, je leur avais dis que je tiendrais cette promesse. J'ai rencontré beaucoup de mauvaises personnes dans ma vie. Quand des gens écrivent des choses négatives sur moi, c'est là que je suis meilleur. » Pendant son incarcération, le club a soutenu Deeney. Une confiance que le joueur a rendu par la suite en aidant Watford à remonter en Premier League. Un passage derrière les barreaux qui lui a ouvert les yeux. « Je savais ce que j'avais à faire : réussir en tant que footballeur professionnel. Je ne savais pas si une équipe allait me racheter ou si celle-là (Watford) allait me garder, mais je savais ce que devais faire. Je ne retournerai jamais en prison. Même si on me pousse dans mes limites, cela ne se reproduira pas. »

L'histoire aurait pu être complètement belle si Deeney n'avait pas été le malheureux auteur du CSC décisif pour Manchester United, à la 90e.



TC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 3 heures Le Belge Tom Saintfiet, sélectionneur de la Gambie 4
Partenaires
Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17
À lire ensuite
Le CSKA tombe encore