En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Manchester City/Leicester City
  3. // Portrait

Wasilewski, l'Ours de Leicester

Il est rugueux, dangereux, fou, polonais, mais aussi comique, attentionné et doté d'une volonté sans faille. Voici Marcin Wasilewski, défenseur de Leicester et tout heureux d'avoir découvert la Premier League après une double fracture tibia-péroné.

Modififié
Il y a 5 ans, personne ne l'aurait imaginé fouler les pelouses de Premier League. « Je suis arrivé en Belgique le lendemain de sa terrible blessure, témoigne Fernando Canesin, joueur d'Anderlecht de 2009 à 2014. J'étais choqué par les images, et le lendemain, alors que j'étais en train de manger dans le resto d'Anderlecht, il est arrivé avec des béquilles, du sparadrap… Il venait de se faire opérer. » La « terrible blessure » dont parle Canesin survient à la fin août 2009. On joue le classique belge Anderlecht-Standard. Axel Witsel va au contact de Marcin Wasilewski. Verdict : double fracture ouverte, combo tibia-péroné. Pour l'international polonais et pour beaucoup, le foot, c'est fini pour un bon moment. « Après son accident, tout le monde l'a enterré, se souvient Yves Taildeman, journaliste à La Dernière Heure. Des médecins me chuchotaient : "Il a encore un contrat, donc on le soigne, mais il faudrait vraiment un énorme miracle pour qu'il retrouve un niveau de D1." » Pourtant, Marcin, yeux perçants et barbe de trois jours, occupe aujourd'hui, et de façon régulière, le poste de titulaire au sein de la défense de Leicester City, avec un joli surnom : l'Ours de Poznań.

« Tout le monde avait pitié de lui »


Le chemin a été sinueux pour le Polonais. En enchaînant massages, renforcement musculaire, aqua jogging, vélo, trampoline, step ou course à pied pendant des journées terminant à 18 heures, Marcin donne tout, mais peine à revenir dans le coup. « C'était pénible de le voir reprendre la course à pied, grimace Taildeman. On aurait dit un vétéran de guerre. Il ne savait plus donner de passes à 10 mètres. » À la fin de la saison 2009-2010, son coach lui octroie tout de même quelques minutes sur le pré, dans un match comptant pour du beurre. « Mais il boitait complètement, tout le monde avait pitié de lui » , reprend Taildeman. Les dirigeants anderlechtois lui laissent malgré tout le temps de se retaper, car Marcin fait, depuis janvier 2007, partie des meubles des Mauves. Repéré lors d'un amical Belgique/Pologne et acheté moins d'un million d'euros au Lech Poznań, Wasyl, comme ils l'appellent, démarre en fanfare : deux buts et trois cartons jaunes sur ses 3 premiers matchs. L'icône polonaise Wlodek Lubanski avait vu juste dans les colonnes de Sport/Foot Magazine : « Wasilewski a tout d'un arrière latéral moderne : l'intransigence défensive et la participation offensive. Sans compter un sens du but certain sur phases arrêtées. »

La Belgique sera en tout cas certaine du talent défensif de Marcin. Si l'homme est surnommé l'Ours ou aussi le Bison, c'est qu'il chiffre : 7 cartons en seulement 13 matchs sur sa première demi-saison pour un total de 52 bristols, toutes compétitions confondues, à l'heure de quitter les Mauves, en 2013. Oui, Marcin Wasilewski sait clairement aller dans le tas, user des coudes, des poings, ne pas s'économiser dans la découpe. « Le genre de joueur que tu préfères avoir dans ton équipe… » résume plus simplement Peter Delorge, ancien adversaire du Polonais quand il évoluait à Saint-Trond. C'est d'ailleurs suite à une histoire avec Delorge que Wasyl va connaître sa plus lourde suspension dans le championnat belge : quatre matchs plus deux avec sursis. La raison ? Une manchette balancée dans la figure du Trudonnaire, envoyé ensuite à l'hôpital, mais qui, trois ans plus tard, ne lui en tient pas spécialement rigueur. « Nous n'avions pas eu de dispute avant son coup. Mais je n'étais pas non plus le plus respectable sur le terrain, et parfois tu fais des choses que tu regrettes plus tard. Je n'ai plus jamais eu de contact avec lui après ça. » Wasilewski a de toute façon toujours nié le pan rugueux de son jeu. « Je n'ai jamais joué autrement en Pologne, sans pour autant avoir mauvaise réputation. Je ne commets pas intentionnellement de fautes méchantes. Elles sont la conséquence de mon engagement. » Empreint d'auto-dérision ou de rédemption, ce même Wasilewski avait remis quelques années plus tôt le prix du fair-play au terme d'une saison où il avait récolté une dizaine de cartons.

Popularité improbable et petites blagues


Fâché avec les médias belges depuis le traitement trop sensationnel de sa blessure, « il passait toujours devant nous avec un visage de déprimé » rappelle Taildeman, il l'était beaucoup moins au sein du vestiaire. « Chaque fois qu'on le voit passer, on dirait qu'il est fâché, c'est vrai, concède Canesin. Mais dans le vestiaire, c'est un de ceux qui rigolent le plus, il est vraiment drôle. Il m'a fait pas mal de blagues, il venait parfois pour cacher des choses. Je n'ai jamais osé riposter parce que le lendemain, il aurait encore fait pire (rires). » Jonathan Legear a par exemple retrouvé son BMW X5 recouvert d'autocollants « Anderlecht champion » , quand ce n'est pas sa Smart dans un conteneur. L'homme est créatif donc, comme lors de cette soirée de titre où, après avoir englouti le contenu de cinq verres de champagne, il va tout simplement croquer… le contenant !

Respecté par ses coéquipiers – il prodiguait conseils, soutien et encouragements aux jeunes notamment – Wasyl est littéralement adulé par une grande partie du public anderlechtois. Pour sa combativité à toute épreuve, pour son attachement au club, mais également pour le symbole qu'il représente : le gars qui, blessé par un Standarman, s'est battu, n'a jamais rien lâché et est revenu au plus haut niveau, avec en point d'orgue son penalty inscrit lors de la plantureuse victoire des siens contre le Standard (5-0) en 2011. Résultat des courses : son maillot a longtemps figuré parmi le top 3 des vareuses les plus vendues à la boutique. Plus fort encore : à chaque match à domicile, les supporters ont entonné pendant des mois un chant en son honneur à la 27e minute (son numéro de maillot) en transformant le célèbre Brazil du compositeur Ary Barroso en Wasyl. Alors que l'Ours a quitté Anderlecht depuis un an et demi, il a toujours son casier dans le vestiaire de l'équipe première, « parce qu'on l'aime bien » , explique d'ailleurs un des employés avec qui il s'est toujours bien entendu.

Nigel Pearson : « S'il est en retard pour une réunion d'équipe, je change l'heure de la réunion, même moi avec la taille que j'ai »


Même si le Polonais est revenu, à la surprise générale, plus fort après sa blessure, que Marcin s'est tatoué le logo du club sur le mollet, l'histoire d'amour va néanmoins se terminer. L'entourage du club explique que le défenseur avait été terriblement vexé par le coach Van den Brom, qui ne voulait plus de lui, alors que son rêve était de terminer sa carrière à Anderlecht, le club de son cœur. Laissé libre sur le marché des transferts, c'est un peu contre son gré qu'il rejoint Leicester City, alors pensionnaire de Championship. Sur place, il va néanmoins rapidement se mettre tout le monde dans la poche, les supporters comme les membres du clubs, impressionnés et respectueux du parcours tortueux du bonhomme. Au point de dicter l'agenda quotidien des Foxes. « C'est un dingue, je le sais, confesse Nigel Pearson. Mais s'il est en retard pour une réunion d'équipe, je change l'heure de la réunion, même moi avec la taille que j'ai. » Et de Championship, l'Ours de Poznań va finalement poser ses guêtres en Premier League, son second rêve qu'il avait un temps remisé au placard suite au moment Witsel. Les débuts sont compliqués puisqu'il cire le banc pendant 9 rencontres avant d'enchaîner 15 titularisations consécutives, avec en point d'orgue un coup de casque victorieux à Old Trafford. De toute façon, à 35 ans, le Bison sait que ses plus belles années sont derrière lui. Et Wasyl sait déjà qu'on l'attend avec une bonne place dans le staff technique anderlechtois, et il aura peut-être aussi l'occasion de s'adonner à son autre passion : le cage fighting… ou d'écouter son compatriote homonyme et jazzman, Marcin Wasilewski. Oui, celui-là même qui a écrit le morceau Entropy. Et franchement, il ne pouvait pas trouver mieux pour caractériser le Polonais.

Vidéo


Par Émilien Hofman
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 14:25 OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC
Hier à 18:04 Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 1 Hier à 17:31 Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 49 Hier à 17:05 Énervé, il fait mine de se masturber 20 Hier à 15:27 Čeferin espère plus de soutien politique 13 Hier à 14:55 L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 14
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:35 Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 10 Hier à 14:19 La douceur de Slimani 5 Hier à 13:19 Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 Hier à 12:06 Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 8
mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 33 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 38 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27