Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Wasilewski en veut toujours à Witsel

Modififié
C’est rancunier, un Polonais.

Le 31 août 2009, dans un match tendu entre le Standard de Liège et Anderlecht, Axel Witsel (alors encore au Standard) réalise un tacle assassin sur Marcin Wasilewski. Le verdict est sans appel : double fracture tibia-péroné pour le joueur d’Anderlecht et des mois sans toucher un ballon.

Dans un entretien avec un magazine polonais, relayé par 7sur7.be, celui que l’on surnomme « l’Ours de Poznan » est revenu sur ce terrible accident : « J'essaie de ne plus me remémorer cette maudite soirée. Depuis que je rejoue, il n'est plus question d'un dédommagement ou d'une action en justice. Ce qui ne veut pas dire que j'ai pardonné à Witsel... Son intervention a hypothéqué une année de carrière. C'était peut-être la meilleure saison de ma vie. Il a ruiné mon rêve d'évoluer un jour en Premier League. »

Soutenu par son club dans cette épreuve, Wasilewski refuse tout de même de prolonger avec l'équipe belge. « Je ne peux utiliser que des superlatifs pour parler d'Anderlecht. Le club a tout mis en œuvre pour me donner toutes les chances de revenir au plus haut niveau. Il m'a même proposé un nouveau contrat. C'est un grand club. Cela dit, pour l'instant, je ne souhaite pas prolonger au-delà de 2013. Parfois, il m'arrive encore de rêver de la Premier League » , a déclaré le Polonais à Futbol Magazyn.


Sympa. AA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17