1. // Euro 2016
  2. // Gr. E
  3. // Irlande-Suède

Walters White

Le héros du barrage contre la Bosnie – et co-meilleur buteur de la sélection irlandaise lors des éliminatoires –, c’est lui. Jonathan Walters, 32 ans, une mâchoire d’acier et des yeux de hibou. Portrait d'un vieux briscard qui fait partie des rescapés de l'édition 2012.

Modififié
Jon Walters. Il s’en est fallu de quelques lettres pour qu’il n’endosse le nom du célèbre whisky. Ça tombe bien, à l’instar du bon scotch, le gaillard se déguste pleinement après avoir laissé couler les années. La vingtaine passée, le joueur formé à Blackburn empile les prêts sans réussite jusqu’à atterrir en League Two. Après avoir fait son trou à Ipswich, en Championship, il réalise sa première saison pleine en Premier League à Stoke, en 2010-11. 27 ans, l’heure de découvrir les frissons de la première cape sous le maillot vert. Cinq ans plus tard, l’Irlande joue sa qualification pour l’Euro en barrage face à la Bosnie-Herzégovine : Walters plante un péno avant d’envoyer une reprise de volée irrésistible (1-1, 2-0). Éire France est paré au décollage.

Vidéo

Retour aux sources



Avant de conquérir le cœur de Dublin, Jonathan Ronald Walters a grandi dans la péninsule de Wirral, sur l’autre île qui borde la mer d’Irlande, en Angleterre.
« Tu n'es qu'un espoir et tu crois que tu peux tout obtenir en claquant des doigts, jusqu'à ce que tu dégringoles dans les divisions inférieures. »
Supporter d’Everton, celui qui choisira plus tard la patrie maternelle se fait remarquer par Blackburn, puis Bolton. « À l’époque, j’étais jeune et con » , confiait l'homme il y a quelques semaines à l’Independent. Et de poursuivre : « Tu n'es qu'un espoir et tu crois que tu peux tout obtenir en claquant des doigts, jusqu'à ce que tu dégringoles dans les divisions inférieures. (…) Aujourd'hui, j'essaye d'aider les jeunes joueurs que je côtoie à ne pas répéter les erreurs que j'ai commises. »


Les échecs s'accumulent, les buts se chiffrent au compte-gouttes pour l'ailier/attaquant (7 réalisations en championnat de 2000 à 2005). C’est un retour aux sources, à Wrexham puis Chester, pour prendre soin de sa fille aînée (atteinte d'une malformation à la naissance), qui va véritablement lancer sa carrière. « Si vous m’aviez dit à Chester que j’en serais arrivé là aujourd'hui, je n’y aurais pas cru. »

Jardins publics, League Two et clash avec Roy Keane


« À l’époque, on s’entraînait dans des jardins publics pour préparer les matchs à l’extérieur » , remet le meilleur joueur irlandais de 2015 selon la RTÉ (le France télévisions irlandais). C’est à Ipswich Town, en Championship, qu’il retrouve le chemin de la Premier League. Dans l’est de l’Angleterre, l’aventure se termine en explication musclée avec un certain Roy Keane, alors coach des Tractor Boys ; Keane reprochant à Walters de forcer son départ, comme l'ex-Mancunien le raconte dans son autobiographie. « Lorsque l'on s’est retrouvés plus tard au sein de la sélection irlandaise, on en a rigolé » , avoue pour sa part Walters. Vient alors Stoke où l’Irlandais traverse l’époque du kick and rush rudimentaire - et des touches caviars de Rory Delap - pour former à présent une alléchante artillerie sous l'égide de Mark Hughes - Bojan, Shaqiri, Arnautović, Afellay, Imbula…


Walters aura donc attendu d’avoir des cheveux blancs pour devenir le héros de tout un peuple, le 16 novembre dernier à Lansdowne Road. À tel point qu'on le retrouve en chef militaire sur des drapeaux vert-blanc-orange. En effet, des fans irlandais lui prêtent les traits de Michael Collins (1890-1922), leader révolutionnaire et figure de la lutte pour l’indépendance - assassiné peu après la guerre anglo-irlandaise (1919-21).


Plus qu’un buteur providentiel, Walters est l'homme à tout faire de l'équipe de Martin O'Neill. Le gars qui squatte le poteau de corner, prêt à protéger sa balle des heures s'il le fallait, à la fin du match crucial face à l'Allemagne (victoire 1-0 de l'Irlande aux forceps). Certes, Jon Walters n'est pas le joueur le plus flamboyant de l'Euro, ni le plus talentueux. Bien mieux que cela, Jon Walters, c'est l'Irlande.

Par Florian Lefèvre Propos de Jon Walters tirés de l'Independent
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Walters c'est le joueur typique irlandais. Pas très rapide, assez physique, révélé sur le tard, il compense son manque de technique par une belle agressivité. Malheureusement pas sûr que l'Irish Spirit suffise pour passer en huitièmes : https://lesyeuxdansleuro.com/2016/06/03 … -dirlande/
Michel Drucker Niveau : DHR
Qu'est ce que je t'aime Johny ... Toujours là pour marquer un but important, tout donner sur le terrain, super sympas avec les supporters un vrai bon mec en gros..
Michel Drucker Niveau : DHR
D'ailleurs concernant les drapeaux je vous conseille d'y jeter un petit oeil si vous êtes au stade car certains sont quand même très drôles
Hier à 22:52 Le triplé de Valère Germain 10 Hier à 21:12 La boulette de la gardienne portugaise 12
Hier à 20:09 Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC Hier à 11:03 Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 101
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 26 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2
mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 127 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 19 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66