En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lazio-Roma (0-2)

Wallace plante la Lazio

Flinguée par une boulette de son défenseur, la Lazio s'est inclinée sur son terrain devant son plus grand ennemi. Loin d'être transcendante, la Roma repart donc avec les trois points et reprend sa deuxième place.

Modififié

Lazio 0-2 AS Roma

Buts : Strootman (64e), Nainggolan (77e) pour la Roma

Jusqu'ici, l'homme le plus détesté de la Lazio s'appelait Francesco Totti, l'emblème de la Roma, et c'était de bonne guerre. Ce dimanche, alors que la défaite face au voisin haï n'est pas encore digérée, Wallace Fortuna Dos Santos, ou plus simplement Wallace, se rapproche dangereusement du statut de Totti dans le cœur des Laziali. Car l'ancien arrière central de Monaco arrivé en Italie cet été est le premier responsable de cet échec. En ratant un passement de jambes totalement inutile dans sa propre surface en position de dernier défenseur, alors que le score était toujours de 0-0, Wallace a littéralement plombé son club à l'heure de jeu. En tentant un geste aussi dangereux qu'il ne maîtrise pas, il a directement provoqué l'ouverture du score. Et la défaite des siens. Dans un tel derby, il est tout simplement interdit de s'essayer à ce genre de choses. Sous peine de voir l'ennemi s'imposer par sa propre faute, et de devenir le joueur le moins aimé de son clan.

Des duels et du muscle


Le premier tampon sur Perotti après trois secondes de jeu donne le ton. Tirage de maillot, coup de coude, pommette explosée, fautes tactiques, joutes verbales, semelles, duels aériens et tacles au sol : l'engagement des deux équipes est total, sans être violent. Comment pourrait-il en être autrement quand on sait qu'elles sont séparées d'un petit point en haut du classement et qu'il s'agit accessoirement du derby romain ?


Niveau spectacle offensif, c'est la Lazio qui montre le plus de belles choses, avec des corners à la rémoise revisités, de fabuleux coups de rein de Keita, qui tranche avec la méforme d'Anderson, et des tentatives hors cadre d'Immobile. Reste que les locaux se font peur, avec un penalty inexistant accordé aux adversaires pour une glissade de Peres. Penalty qui se transforme finalement en coup franc après une petite discussion tendue entre les arbitres. Cette fausse joie donne tout de même confiance à la Roma, qui, sans ses supporters et malgré l'absence de Salah, commence tranquillement à prendre le jeu à son compte.

L'ignoble erreur de Wallace


Si les vingt-deux acteurs sont bel et bien dans le match, il manque encore le plus important : de réelles occasions. Car ni Szczęsny ni Marchetti n'ont à sortir le grand jeu. Plus occupés à commenter les décisions de l'homme en noir qu'à inquiéter l'ennemi, les Romains tardent à offrir quelques palpitations à leurs fans. Il faut dire que de chaque côté, les défenses sont attentives et commettent peu d'erreurs. Devant ce constat, Totti peut-il apparaître comme l'homme providentiel ? Et pourquoi ne pas tenter le pari Djordjevic ? Les entraîneurs ne se posent pas encore ce genre de question et continuent d'observer.


Il faut attendre la 60e minute de jeu pour voir la première situation (très) chaude, avec Džeko tout près d'inscrire un nouveau pion de la tête. Avertissement que ne prend pas en compte la Lazio, qui voit Wallace tenter un affreux dribble juste devant son but quelques secondes plus tard. La sanction est immédiate : Strootman récupère et marque. S'ensuit une petite baston générale, un carton rouge stupide du remplaçant Cataldi, coupable d'un petit coup sur le buteur, et un deuxième but des visiteurs sur une frappe de loin signée Nainggolan. Les hommes d'Inzaghi perdent un nouveau derby, chutent à la cinquième place et laissent leur rival prendre quatre unités d'avance. Merci Wallace.

  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 23:28 Le low-kick fou de Tony Chapron 158
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur